Crypto : Vitalik Buterin nous dévoile la roadmap d’Ethereum (ETH)

Lors de l’EthCC5, Vitalik Buterin nous a fait part de sa vision long terme concernant son projet phare : Ethereum (ETH)
ethcc vitalik buterin ethereum

Au cours de l’EthCC, un événement blockchain axé sur Ethereum qui se déroule chaque année à Paris, Vitalik Buterin s’est exprimé au sujet de l’avenir de sa crypto monnaie en nous dévoilant les points clés de sa feuille de route (Roadmap). À tous les passionnés, respirez un bon coup, car la suite s’annonce plus que prometteuse.

Bien que révolutionnaire, The Merge, la fusion du réseau Ethereum en Proof of Stake qui devrait se dérouler le 19 septembre 2022, n’est en réalité qu’une étape majeure parmi tant d’autres. En effet, selon les dires de Vitalik durant la conférence, le réseau Ethereum tel qu’on le connaît aujourd’hui connaîtra un minimum de trois transitions majeures : à savoir The Merge, The Surge puis The Verge.

Le protocole Ethereum est en train de vivre une transition longue et compliquée dans le but de devenir un système beaucoup plus robuste et puissant”.

a déclaré Vitalik Buterin

Concrètement, la fusion “The Surge” consiste à introduire le “sharding” sur le réseau Ethereum, tandis que The Verge se concentrera sur la mise en place de l’arbre “Verkle” (Verkle Tree : similaire au Merkle Tree), permettant un stockage de données plus optimisé tout en réduisant la taille des nœuds.

Une capacité de changement qui devrait se stabiliser pour le réseau Ethereum

Durant l’EthCC, Vitalik nous explique à l’aide d’un graphique que le protocole Ethereum se trouve actuellement dans la “période de changement la plus rapide”, en ajoutant que cette phase ne durera pas éternellement. En effet, la capacité du réseau a pour objectif de se stabiliser en utilisant, dans un futur plus ou moins proche, davantage de Layers 2 afin d’ajouter “plus de fonctionnalités à l’écosystème”.

Buterin décrit les layers 1 (L1) comme étant des couches sécurisées et fiables, tandis que les L2 comme des layers “d’itération et d’action rapide”. Un mélange parfait pour faire d’Ethereum l’un des réseaux les plus optimisés au monde. Buterin ajoute que cette stabilité est également nécessaire pour fournir plus de temps aux développeurs d’applications.

vitalik buterin ethcc

Le célèbre créateur d’Ethereum (ETH) a également fait part de ses plus grandes inquiétudes : à savoir la prise en charge de plusieurs machines virtuelles (EVM, E-WASH, Cairo…), car cela “multiplierait la complexité du consensus” – le fait de se contenter de la couche de base “SNARKs” le temps d’une meilleure lisibilité – ou encore de rendre le réseau Ethereum beaucoup trop complexe pour la plupart des utilisateurs.

Les objectifs à long terme du réseau blockchain Ethereum (ETH)

Vitalik Buterin a conclu la conférence en présentant ses objectifs à long terme concernant Ethereum et son écosystème grandissant. Cela commence par mettre à niveau le réseau pour le rendre résistant au “quantum” (méthode de cryptage), augmenter l’espace de transaction dans le cas où le fonctionnement de  “ZK-EVMs” s’avère fructueux, utiliser de nouvelles crypto monnaies ainsi que garder “l’esprit ouvert” pour les années à venir.

De toute évidence, Ethereum n’est qu’au début d’une longue et rocambolesque aventure qui s’annonce absolument folle et profitable pour l’écosystème cryptographique tout entier. À terme, Ethereum sera capable de valider 100 000 transactions par seconde, a ajouté Vitalik Buterin.

Cet article a été réalisé en s’appuyant sur le thread de @Schin_tomar, qui s’est rendu en personne à la EthCC5 ce jeudi.

Pour les personnes souhaitant regarder la conférence en entier :

0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser