Découvrez l'univers crypto en profondeur

L’interopérabilité des métaverses sur OVR – Un monde sans limites

OVR a su mettre en place un écosystème interopérable, vous offrant un multivers fictif sans la moindre restriction via l’intégration de la réalité augmentée (AR), laissant ainsi votre imagination prendre le dessus dans ce monde mélangeant à la fois le virtuel et la réalité.

C’est pourquoi nous avons décidé de réaliser cet article, dans lequel nous vous présentons le projet OVR, mais plus précisément cette fameuse “interopérabilité” qui révolutionne depuis peu ce milieu.

Présentation du projet OVR

Avant de plonger dans le vif du sujet, nous allons vous présenter en quelques lignes le projet OVR et son impact sur le secteur des NFT et plus globalement des métaverses.

Lancée fin 2018, OVR est une plateforme de réalité augmentée (AR) open source et décentralisée, alimentée par la blockchain Ethereum. Le projet permet à tout type d’utilisateur de vivre une expérience unique et sans limites, en fusionnant le monde virtuel et réel via l’utilisation de cette nouvelle technologie (AR). En effet, plus de 1,6 milliard d’hexagones uniques appelés “OVRLands” cartographiant la totalité des lieux présents sur Terre, sont disponibles à l’achat sur OVR. 

Un terrain aux abords de la tour Eiffel, de la zone 51 ou encore un lieu à l’écart de toute civilisation situé au fin fond du Groenland, tout peut être acheté sur OVRLand. Les détenteurs de ces places virtuelles peuvent ensuite implémenter du contenu en 3D (collection NFT, objet…) ou encore créer des événements exclusifs, propres à chacun de ces lieux. En d’autres termes, OVR vous plonge dans un environnement multivers entièrement dicté par votre imagination.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur OVR, nous avons rédigé un article détaillant l’ensemble du projet.

Cet article vous est proposé en collaboration avec OVR.

Les NFT : un milieu en pleine ascension

Si vous êtes trader, investisseur ou même une personne qui suit de près le marché des crypto monnaies, vous avez très certainement entendu parler des “non fongibles tokens”, autrement appelés NFT. Ces pièces de collection uniques et échangeables, principalement sous forme d’images, de vidéos ou même de sons musicaux, connaissent depuis quelques mois maintenant une remarquable ascension.

En effet, si nous prenons comme exemple la marketplace Opensea qui est l’une des plus réputées sur le marché, rien qu’en août 2021, son volume de transaction est estimé à plus de 900 milliards de dollars. De plus, une nouvelle vague de collections développées sur Solana, a récemment fait son apparition dans ce secteur. Vous vous en doutez, les faibles frais proposés par ce réseau ont permis à un grand nombre d’utilisateurs d’entrer dans ce nouvel univers.

Les NFT sont certes, en constante expansion, mais sont la plupart du temps stockés dans un écosystème plus ou moins “fermé”, ce qui limite considérablement leur utilisation. C’est pourquoi nous allons vous parler de l’interopérabilité des métaverses proposé par le protocole OVR.

OVR et l’interopérabilité des métaverses

Imaginez un écosystème virtuel sans aucune restriction, où chaque utilisateur a la possibilité d’intégrer et visualiser leurs NFT venant de divers métaverses dans un “monde ouvert”, à la simple condition qu’ils soient présents dans un portefeuille en ligne. C’est là que l’interopérabilité proposée par la plateforme OVR entre en jeu. En effet, cette dernière vise à supprimer la totalité des frontières virtuelles qui séparent ces différents mondes virtuels (métaverses) alimentés par la blockchain.

En d’autres termes, l’imagination est votre seule limite. Vous pouvez notamment regrouper dans une même galerie d’art virtuelle la totalité de vos NFT présents dans un wallet. Cette place fictive est accessible et visualisable par tous, que ce soit sur un écran en 3D ou même en réalité augmentée (AR) grâce à des lunettes spécifiques (Htc Vive…), pour une expérience encore plus immersive.

Mais ce n’est pas tout, vous pouvez très bien apporter vos Crypto Punk, BAYC ou tout autre NFT sur l’emplacement géographique d’OVRLand de votre choix, ou encore créer des “jeux de chasse au trésor” en compagnie de vos petites créatures. Nous vous laissons imaginer les possibilités qu’offrira OVR dans les mois et années à venir.

OVR a pour objectif de devenir la plateforme décentralisée du Web spatial et la « maison » des NFT”. Un écosystème interopérable où la quasi-totalité des NFT provenant de métaverses développés sur la blockchain peuvent être intégrés et utilisés dans diverses fonctionnalités. Le tout, sans aucune limite.

Conclusion

OVR est une plateforme très ambitieuse qui détient tous les critères requis pour révolutionner ce milieu. En effet, les fonctionnalités et intégrations développées par OVR vous propose une expérience très immersive dans un monde guidé uniquement par votre créativité. De plus, en renforçant l’interopérabilité des metarverses, les possibilités de création deviennent maintenant quasi infinies.

La soi-disant “bulle des NFT” est très certainement en train de devenir un marché plus que solide qui ne cesse d’accueillir de nouveaux projets et concepts révolutionnaires, au profit de l’ensemble des utilisateurs qui s’y intéressent. La fameuse “maison des NFT” qu’aspire devenir OVR se concrétise chaque jour davantage.

Enfin, au vu des fonctionnalités très attrayantes développées sur OVR depuis sa création, il y a fort à parier que, dans les mois à venir, cette plateforme devienne un leader sur ce marché en constante évolution.

Envie d’en savoir plus sur le fonctionnement d’OVR ? 👉 notre article dédié



Article précédent

Le tapering signerait-il la fin du Bullrun ?

Article suivant

Venus, la meilleure plateforme de prêt et d’emprunt décentralisée sur la Binance Smart Chain ?

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share