Découvrez l'univers crypto en profondeur

OVR : Le futur de l’immobilier virtuel accessible à tous ?

Présentation

OVR est une plateforme open source de réalité augmentée (AR) développée sur la blockchain Ethereum. Elle recouvre la totalité du globe et permet aux utilisateurs de vivre des expériences interactives depuis n’importe quelle position géographique. En d’autres termes, OVR vous permet d’acquérir des terrains (hexagones) à travers le monde et de développer leurs contenus. Toute personne disposant d’un appareil mobile (IOS/Android), ou de lunettes intelligentes, peut vivre une expérience unique en fonction de sa position GPS dans le monde réel.

OVR aspire à devenir un leader de l’industrie des plateformes de réalité augmentée. Vous avez déjà rêvé d’être le propriétaire d’une île au milieu des Caraïbes, de la Tour Eiffel, ou même du stade de Wembley ? Tout cela est rendu possible avec l’univers OVR.

Cet article vous est proposé en collaboration avec OVR.

Compatibilité

Le projet, alimenté par le réseau Ethereum, est compatible depuis mars avec la BSC (Binance Smart Chain). Une décision pertinente qui ouvre la porte à une multitude de nouveaux utilisateurs, et contribue à la croissance de l’écosystème.

Comme annoncé précédemment, vous pouvez interagir n’importe où à l’aide votre smartphone (IOS/Android), de smart glasses (lunettes intelligentes), et même d’un casque VR.

Les deux types de jetons

Tous les terrains virtuels sont en fait des NFTs (Non-fongible tokens), ce qui leur apporte une unicité et une certaine valeur en “OVRtoken”, les jetons au cœur de l’écosystème OVR. Chaque NFT est signé, l’empêchant ainsi d’être dupliqué : il représente donc une réelle propriété. Naturellement, un hexagone sur les champs Élysées n’aura pas la même valeur qu’un terrain à la campagne. 

Les OVRtokens sont des ERC-20 basés sur le réseau Ethereum. Au centre du fonctionnement de l’univers virtuel, ils permettent d’acheter des parcelles et de récompenser les utilisateurs par exemple. Au moment où nous rédigeons cet article, un seul OVR vaut 0.83$ soit 0.70€. Il faut savoir qu’il est monté jusqu’à 3.17$ (ATH) en mars dernier.

Vous pouvez obtenir ces jetons natifs de plusieurs manières : achat via OVR, achat via d’autres plateformes (Uniswap, Pancakeswap, Gate.io, etc.), et même en les trouvant lors de chasses au trésor sur l’application.

Les tokens OVR ont plusieurs utilités :

  • Gouvernance
  • Acheter des terrains
  • Acheter des produits et services sur la marketplace
  • Staking / Mise en jeu
  • Payer les créateurs
  • Être rémunéré

Les possibilités qu’offre l’écosystème OVR

Terrains virtuels

OVR vous permet d’acheter n’importe quelle parcelle virtuelle du monde réel, que ce soit sur la cinquième avenue à New York, au musée du Louvre, ou même sur une île au beau milieu de l’océan indien. En mai dernier, lors d’une vente aux enchères sur Opensea, la Tour Eiffel a été achetée pour 38.6 ETH (106,960$) par un certain “Camembert”. Ce dernier s’était déjà offert le NFT Sorare de Cristiano Ronaldo pour 290,000 dollars.

Rassurez-vous, les terrains sont abordables car les prix ne sont pas tous aussi élevés. La vente aux enchères était exceptionnelle, en temps normal c’est un algorithme qui décide du prix d’une parcelle : Plus les terrains aux alentours sont prisés, plus le prix de la parcelle sera élevé. Ils commencent autour de 11 OVR et peuvent rapidement augmenter en fonction de l’emplacement. 

Vous pouvez observer les prix en temps réel via la marketplace OVR.

Marketplace

Ici vous pourrez acheter des terrains jamais acquis en initiant une enchère (24h) ou acheter des terrains vendus par d’autres utilisateurs sur la “secondary marketplace”. Bien sûr, vous avez la possibilité de mettre vos propres terrains en vente. Comme ces derniers sont des NFTs, ils pourront également être stockés et échangés de pair à pair sur des plateformes extérieures à OVR.

Les propriétaires ont aussi la possibilité de louer leurs hexagones. Ces locations comprennent les jeux et interactions insérés au préalable. Finalement, les utilisateurs peuvent développer des activités de réalité augmentée pour les revendre ensuite sur la marketplace. Vous pouvez même payer un créateur pour qu’il réalise l’activité de votre choix.

Dans tous les cas d’échange précédents, ce sont des smart contracts (contrats intelligents) qui garantissent l’exactitude des transactions.

Événements et activités virtuels

Ce sont les propriétaires des hexagones qui décident quelles expériences les utilisateurs vivront quand ils les visiteront. Les activités peuvent aller d’un contenu 3D classique et statique, à un contenu plus complexe et interactif. Le but est de faire fusionner le monde virtuel d’OVR avec le monde réel. On y voit donc apparaître des soirées avec DJ, des galeries d’art virtuelles, des scènes 3D animées, de nouveaux bâtiments, et plus encore. 

Ainsi, la communauté a le contrôle sur le monde virtuel et ses possibilités. OVR fournit même un SDK (kit de développement), basé sur Unity3D, qui contient de nombreux outils nécessaires au développement des activités.

Unity3D est l’une des plateformes de développement 3D les plus connues de l’univers du gaming. OVR a choisi ce moteur pour sa diversité et sa capacité à gérer une multitude de projets sur des plateformes différentes : smartphones, casques VR, lunettes intelligentes. 

Avatars & personnalisation

L’application OVR vous permet de créer votre propre avatar. Personnalisez-le en ajoutant une photo de votre visage, ou en modifiant son corps et sa tenue. Rejoignez ensuite des événements en direct (OVRLive) pour interagir avec le reste de la communauté et vos amis. Vous avez également la possibilité de vous déplacer d’hexagone en hexagone avec votre avatar, sans vous déplacer physiquement avec votre smartphone ou vos lunettes intelligentes.

Vous pouvez interagir avec votre “vous virtuel” par la voix. OVR a inséré plusieurs détails réalistes comme le fait de se rapprocher d’un utilisateur virtuel pour mieux l’entendre, ou le fait de changer vos expressions du visage. 

Décentralisation

OVR est géré par la communauté avec sa monnaie et son propre écosystème. C’est elle qui décide des activités, des interactions et de tout le contenu qui sera déployé dans le monde virtuel. Cela s’étend jusqu’aux signalements et la modération de la plateforme.

La rémunération des propriétaires

L’écosystème OVR offre plusieurs possibilités de rémunération : partager du contenu sponsorisé sur son terrain ou mettre en jeu ses jetons par exemple.

Un système décentralisé entre l’annonceur et celui qui diffuse la publicité a été mis en place. Le propriétaire du terrain où la pub est affichée recevra donc des jetons natifs en guise de rémunération. Ainsi, pour attirer les annonceurs il peut être judicieux d’acquérir des parcelles virtuelles ou il y a le plus de passage possible dans le monde réel. 

Concernant le staking, trois options s’offrent à vous : une mise en jeu de vos tokens sans période de lockup (blocage) à un taux d’intérêt annuel de 5% ; une période de blocage de 3 mois avec un APR à 10% ; une période de lockup de 6 mois avec un APR à 15%.

Une période de lockup de 3 mois signifie simplement que vous ne pourrez pas retirer vos fonds avant 3 mois. Vous pourrez uniquement récupérer les gains générés. Au contraire, si aucune période de blocage n’est indiquée, vous pouvez réclamer vos fonds (accompagnés des intérêts) à tout moment. Toutes les informations sont évidemment détaillées sur la plateforme.

Dans les deux cas précédents, vous serez rémunérés avec des tokens OVR natifs que vous pourrez échanger contre des monnaies fiduciaires (euro, dollar, …)

Roadmap pour l’année 2021

L’illustration ci-dessus nous permet de constater que le projet respecte sa roadmap pour l’année 2021. En effet, des events sont lancés, la Beta du SDK est bien présente, et la plateforme permet dorénavant les paiements par carte bancaire pour ceux qui n’utilisent pas les cryptomonnaies.

L’écosystème accueillera de nouvelles fonctionnalités pour ce mois d’août, puisque le staking 2.0 comprenant les intérêts composés devrait arriver. Il sera accompagné d’un kit architectural pour les développeurs, ainsi que de l’ajout des hyperlinks sur les objets. Ces derniers redirigeront les utilisateurs vers d’autres pages internet.

L’application OVR nous réserve également son lot de nouveautés ce-mois ci : des palettes de couleurs pour les avatars, et la reconnaissance des avions sur le métavers, par exemple.

La bonne formule ?

OVR est un projet récent qui aspire à devenir un leader de l’industrie des plateformes d’AR. Cette étiquette de nouveau ne l’empêche en aucun cas de prendre de l’ampleur : il plait aux utilisateurs de par son accessibilité et sa proximité avec la réalité. Aujourd’hui, tout le monde peut obtenir sa part virtuelle du monde réel.

La réalité augmentée apporte de formidables opportunités aux secteurs de l’immobilier, de la publicité, de l’enseignement, de la culture, des jeux vidéo et j’en passe. Il y en a pour tous les goûts, et les possibilités de monétisation sont toutes aussi diverses.

Acquisition de NFTs, spéculation sur le token, et création de contenus sont autant de raisons qui font que l’écosystème OVR se développe et prend de plus en plus de valeurs ces derniers temps.

Sources

Article précédent

Argent Wallet - La DeFi au bout des doigts

Article suivant

Procès Ripple XRP VS SEC : État des lieux complet

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share