Bitcoin bientôt une monnaie d’état au Salvador – Qu’est-ce que cela implique ?

Bitcoin bientôt une monnaie reconnue par un état ? 

Impossible d’être passé à côté de LA nouvelle la plus importante du weekend dernier. Alors que de nombreux pays tentent de réguler voir d’interdire le Bitcoin et les crypto monnaies, comme c’est le cas en Chine, un pays fait quant à lui le choix de la légalisation. 

Ainsi, le président du pays d’Amérique centrale le Salvador, Nayib Bukele a annoncé samedi 5 juin sa volonté de soumettre une approbation législative dont l’objectif est de donner au Bitcoin le statut de monnaie légale dans le pays

Ainsi, en plus de rendre le BTC légal de manière officielle, celui-ci sera reconnu comme un moyen de paiement au même titre que le dollar américain, sous réserve que le projet de loi soit accepté par le congrès.

Annoncée lors de la conférence Bitcoin 2021, qui s’est tenue à Miami, cette grande première dans le monde des crypto monnaies et le système financier dans son ensemble, a fait l’effet d’une bombe. En effet, le Salvador serait le premier pays à faire un tel choix.

“Nous espérons que cette décision ne sera que le début de la création d’un espace où certains des plus grands innovateurs pourront réimaginer l’avenir de la finance, aidant potentiellement des milliards de personnes dans le monde.”, a par la suite déclaré Nayib Bukele sur Twitter.

Ainsi, à l’instar des pays occidentaux, tels que la France, qui tentent tant bien que mal de créer leur monnaie numérique étatique contrôlée par une Banque centrale, le Salvador fait le choix de miser sur le roi Bitcoin.

Strike pour facilité la mise en place

D’après les premières informations, il semblerait que l’entreprise Strike, créée par Jack Mallers, serait l’un des interlocuteurs privilégiés dans la mise en place de cette initiative. 

“C’est le coup de feu entendu dans le monde entier pour le Bitcoin. Ce qui est transformateur ici, c’est que le Bitcoin est à la fois le plus grand actif de réserve jamais créé et un réseau monétaire supérieur. La détention de bitcoins permet de protéger les économies en développement des chocs potentiels de l’inflation en monnaie fiduciaire.”, a déclaré Mallers.

Bitcoin ne remplacera pas le dollar

Face aux préoccupations grandissantes soulevées par les citoyens du Salvador, Miguel Kattán, secrétaire au commerce, a apporté certains détails concernant ce projet fou.

Ainsi, celui-ci a confirmé que “le dollar continuera d’être la monnaie légale au Salvador”. Le Bitcoin viendra en parallèle pour permettre d’effectuer des opérations (achat, transfert, etc.) dont la valeur sera fixée selon son cours en dollars.

L’objectif pour le Salvador n’est donc pas de remplacer entièrement sa monnaie jusqu’ici légale, mais simplement de rajouter la possibilité de payer en Bitcoin, en plus de celle-ci. Cependant, cette évolution du système financier salvadorien pourrait bien permettre à son économie de réduire sa dépendance au dollar américain.

Via cette annonce, Kattán a souhaité rassurer les Salvadoriens qui pour la plupart ont entendu parler de crypto monnaie pour la première fois lors de l’annonce. 

Salvador, futur eldorado crypto monnaie ? 

Cette annonce n’a rien d’anodin et dévoile une partie de la stratégie du pays pour attirer les fonds et les investisseurs étrangers. En effet, en rendant le BTC légal, le Salvador souhaite attirer les entrepreneurs aussi bien européens, nord-américains qu’asiatiques en quête d’une fiscalité plus clémente. 

Ainsi, comme l’a rappelé le président Nayib Bukele, le Salvador est l’un des seuls pays sans taxe sur la propriété. Également, celui-ci n’applique aucune taxe sur les gains réalisés en Bitcoin, comme celui-ci sera considéré comme une monnaie légale. Pour finir, ce dernier assure une résidence permanente immédiate pour tous les crypto-entrepreneurs venant s’installer dans le pays.

Pour rappel, en 2019 le Salvador se classait à la 115 places sur 186 pays concernant le produit intérieur brut annuel. En d’autres termes, le pays est loin d’être le pays avec le meilleur pouvoir d’achat pour les locaux. 

Avec l’arrivée potentielle d’entrepreneur, milliardaires et entreprises cryptos, le pays pourrait bien profiter de cet afflux de richesse pour remettre son économie sur les rails. 

Reste maintenant à faire adopter le projet de loi présenté par le président salvadorien, tout en prenant garde de mettre en place les politiques de lutte contre le blanchiment d’argent nécessaire.

Malheureusement pour les détenteurs de crypto monnaies et à l’inverse des frasques publiées par Elon Musk, cette nouvelle pourtant inédite n’a eu que peu d’incidences sur le cours du BTC.

Article précédent

Portrait de Michael Saylor - Dirigeant de MicroStrategy et grand défenseur du Bitcoin

Article suivant

Qu'est-ce qu'une ICO (Initial Coin Offering) ?

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share