Bitcoin : Des paiements en Bitcoin pour le gaz et pétrole russe ?

Bitcoin pourrait jouer un grand rôle en Russie face aux sanctions occidentales déstabilisant le rouble russe. Le pays pourrait accepter les paiements en Bitcoin en échange de ses principales ressources comme le gaz et le pétrole.
russie bitcoin gaz

Dernière modification effectuée le 10.08.2022 15:32

Bitcoin pourrait jouer un grand rôle en Russie face aux sanctions occidentales déstabilisant le rouble russe. Le pays pourrait accepter les paiements en Bitcoin en échange de ses principales ressources comme le gaz et le pétrole.

Suite à l’invasion de l’Ukraine le mois dernier, la Russie est devenue le pays le plus sanctionné au monde en l’espace de quelques jours. Ces sanctions venues d’Occident, visent principalement à affaiblir l’économie russe et forcer Vladimir Poutine à reculer face à la chute du rouble russe. 

Un exemple concret se trouve dans le gel des réserves russes en euros et dollars par les États émetteurs. 

Il y a moins de 24 heures, la Russie répliquait une première fois face aux sanctions en annonçant qu’elle n’accepterait plus les paiements en dollars ou en euros contre ses ressources énergétiques comme son gaz.

Lors d’une conférence de presse, Pavel Zavalny, président de la commission de l’énergie de la Douma d’État, a annoncé aujourd’hui que le pays allait laisser les pays “alliés” payer leur pétrole avec leur devise locale ou en crypto monnaie comme Bitcoin.

“La Russie acceptera les transactions avec les pays alliés dans d’autres devises [que l’euro ou le dollar] selon les besoins, qu’il s’agisse du yuan chinois, de la livre turque ou même du Bitcoin”

L’idée n’est pas récente d’après Zavalny et le pays cherchait des alternatives aux principales devises d’échanges depuis quelque temps déjà :

“Nous proposons depuis longtemps à la Chine de passer à des paiements en devises nationales pour les roubles et les yuans. Avec la Turquie, ce sera la livre turque et le rouble. Le panel de monnaies peut être différent, et c’est une pratique normale. S’il y a du Bitcoin, nous échangerons du Bitcoin.”

Les fonds en Bitcoin ne peuvent pas être bloqués ou saisis, comme l’a fait la communauté internationale avec les réserves d’or de la Russie et peuvent être utilisés par n’importe quelle entité dans le monde.

Quelles seront les conséquences de telles décisions sur le règne du dollar américain, déjà fortement impacté par la prise d’indépendance de l’euro et la montée en puissance du yuan chinois ? Difficile de se prononcer pour le moment, alors que le rouble russe, en chute libre depuis le début des sanctions, semble doucement se relever.

0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser