Découvrez l'univers crypto en profondeur

Les crypto monnaies, un marché en quête d’Indépendance

L’existence même du Bitcoin est une police d’assurance qui rappellera aux gouvernements que le dernier objet que l’establishment peut contrôler, à savoir la monnaie, n’est plus leur monopole. Cela nous donne, à nous “la foule”, une police d’assurance contre un avenir orwellien.

Saifedean Ammous, auteur du Standard Bitcoin.

L’Ordre après le Chaos

À l’été 2021, alors que le Roi Bitcoin et ses sujets ont survécu à l’une de ses plus importantes crises, cette dernière a cependant provoqué la popularisation des cryptomonnaies grâce à la mise en lumière de cette classe d’actifs.

La valorisation du marché des crypto monnaies a été évaluée à plus de 2 000 milliards de dollars. La totalité de la capitalisation des monnaies numériques atteint la quasi totale capitalisation du CAC 40. Le 27 août 2021, la valorisation du Bitcoin représente approximativement 44 % des crypto monnaies (887 milliards de dollars). Ces nouveaux actifs tendent à devenir un enjeu financier global et apporter un nouveau souffle à l’économie mondiale.

La Bourse, un marché ancien et régulé

La première forme d’échange de valeurs mobilières naît sur les terres du libéralisme, lors du Siècle d’or hollandais au XVIIe siècle. Le courtage d’action et d’obligations est un système financier ancien et très régulé, ce qui réduit considérablement la “volatilité” qui caractérise le jeune marché des cryptomonnaies. Cette forme de monnaie numérique devient une nouvelle classe d’actifs qui rentre dans la stratégie de diversification de portefeuille des institutionnels, ce qui accroît sa crédibilité et justifie sa valeur.

Tout d’abord, les marchés boursiers traditionnels sont caractérisés par trois types d’échanges, les actions, les devises et les matières premières. Le “Stock market” permet l’échange de valeurs mobilières (actions, obligations) alors que le FOREX est le marché de change dans lequel se négocient les paires de devises (EUR/USD), par exemple, enfin le dernier permet l’échange d’actions des matières premières.

Ce secteur est régulé et institutionnalisé et peu de particuliers s’y engagent, ce qui représente à mon avis la différence majeure qui pourrait, à terme, expliquer le découplage des marchés. 

Les Crypto monnaies, adoption et démocratisation

Au sein de ce nouvel environnement numérique qui constitue l’Internet 3.0, les crypto monnaies deviennent des actifs qui creusent leur sillage au sein du système financier. Le Bitcoin est la première cryptomonnaie à avoir trouvé une vraie issue de développement et représente à ce jour la première capitalisation boursière des monnaies numériques. Cet actif fait œuvre de tendance directrice du marché crypto, une forme d’indice de ce marché.

Les Altcoins, qui représentent la totalité des cryptomonnaies autres que le Bitcoin, concentrent désormais la plus importante forme d’investissement des acteurs individuels de l’espace Crypto. 

Dernièrement la SEC (Security Exchange Commission), l’AMF nord-américaine, a pour la première fois validé une demande d’ETF sur le Bitcoin, un évènement historique. Cet ETF (Exchange Traded Fund) permet désormais d’investir en bourse dans un “indice Bitcoin”, les perspectives d’injection de capitaux institutionnels s’accroissent considérablement et pourraient briser de nombreuses limites. 

Alors que les perspectives de croissance et de valorisation des actifs crypto s’étendent chaque jour et que ces devises numériques bénéficient d’une crédibilité croissante, son cours semble s’émanciper de celui des marchés boursiers traditionnels. Cette corrélation évolue au fil du processus d’adoption qui se généralise aux individus, aux institutionnels et aux États.

La Crypto monnaie, un actif insomniaque

Il serait injuste pour le bitcoin de comparer le marché des cryptomonnaies aux cours traditionnels de la bourse (boursiers et Forex), car ses caractéristiques brisent certaines limites. Dans un premier temps, il n’est pas soumis à des restrictions horaires, le marché des crypto est insomniaque. 

Cette caractéristique peut paraître anodine, mais pour les investisseurs, elle est une opportunité. La bourse dispose d’horaires et de jours d’ouvertures et de fermeture, ce qui interrompt les cours boursiers, or le marché des crypto en est exempt.

Ensuite, les capitalisations boursières des crypto-actifs impliquent une démultiplication du potentiel d’investissement, car elle concerne de nouveaux acteurs, les particuliers. Cette ouverture permanente, 24 h/24 et 7j/7, permet aux traders de profiter du marché et de ses instruments sans limites. Cela avantage le trading à court terme et le trading journalier [Day trading]. Alors que les paires de devises par exemple ne sont pas négociables les weekends et que les indices ne le soient que quelques heures par jour (7 h). 

La saisonnalité Bitcoin / Altcoin

Le Bitcoin, l’éclaireur du marché crypto

Le Bitcoin, est le moteur de l’écosystème crypto, sa capitalisation boursière établit progressivement de nouveaux records, celle-ci est encore “faible” tant son potentiel d’adoption est mondial. Lorsque le Bitcoin aura atteint son paroxysme en termes de capitalisation alors celui-ci pourrait se stabiliser jusqu’à atteindre sa fonction première, être un moyen de transaction et d’échange de valeur.

Les Altcoins et leurs plateformes qui constituent l’écosystème crypto suivent donc les tendances du Bitcoin. Cette corrélation varie et compose la saisonnalité du marché. Sur les plateformes d’échange, cette corrélation se traduit par la paire ETH/BTC. Lorsque ce phénomène se produit, c’est ce qu’on appelle le Flippening, découvrez notre article sur le sujet.

Les Altcoins, des opportunités d’innovation et d’investissement

Dans cet écosystème crypto florissant, la totalité des crypto actifs excepté le Bitcoin sont des Altcoins. Ces derniers connaissent une forte période de croissance depuis 2019 alors que les projets de la Blockchain et de ses outils croissent.

En 2019, Binance publie un rapport sur la corrélation des crypto monnaies entre elles. Une des variables les plus intéressantes reste qu’à cette époque, seulement 7 % des cryptomonnaies étaient détenues par des fonds institutionnels. Il y aurait 700 fonds d’investissement qui auraient cumulé une somme de 10 milliards de dollars.

Le marché chinois, un cas ironiquement similaire aux crypto monnaies

Ironiquement, le marché le plus corrélé à celui des cryptomonnaies serait le marché chinois, car il concentrerait également une part importante d’investisseurs particuliers. Le rapport affirme également que la corrélation se ferait sur le plan du profil d’investisseurs. En Chine comme dans la sphère Crypto, les marchés connaissent une volatilité des actifs très importante. Les investisseurs sont donc plus vulnérables aux fluctuations du marché et ont tendance à trader plutôt qu’à investir à long terme [Hold], ce qui accroît la volatilité du marché. Ce profil de trader est plus assujetti aux biais cognitifs qu’implique le trading.

Volume Annuel des actifs en 2018 – Le marché Crypto et chinois sont en grande partie composés d’investisseurs non institutionnels

Les saisons des cryptos, la Bitcoin Season et la Alt Season, font référence aux périodes de domination au sein de l’écosystème crypto. Le Bitcoin qui représente la capitalisation boursière la plus importante est donc une clé de voûte et sera une valeur de référence avec Ethereum, le Roi des Altcoins à ce jour, afin d’établir le cycle en cours.

Le Bitcoin, l’âge de l’Indépendance

L’étude publiée par Binance Research met en évidence les effets de la crise financière actuelle provoquée par le coronavirus, sur les marchés internationaux. Les auteurs affirmaient, “Bien que Bitcoin affiche une corrélation significative avec les actions américaines au premier trimestre 2020, ce coefficient de corrélation élevé reste très peu susceptible de persister à moyen ou long terme”.

Source: Binance Research, Coin Metrics, Yahoo Finance

Si la corrélation BTC/Gold peut s’affirmer à très court terme, ces recherches de Binance démontrent qu’à terme, les marchés américains et les crypto monnaies les plus valorisées pourraient prendre des trajectoires différentes.

L’adoption et la ruée vers l’or numérique

“Bitcoin est un tour de force technologique.”

Bill Gates, cofondateur de Microsoft

Des pionniers aux visionnaires, les monnaies numériques ont connu de nombreuses phases dans leur développement. Alors que les institutionnels et une part croissante d’individus s’intéressent de près aux crypto actifs, cette nouvelle ruée vers l’or pourrait connaître une croissance exponentielle au cours des prochaines décennies. La génération crypto qui se constitue au début de la décennie 2020 relèvera-t-elle de l’évènement historique

Selon Marion Laboure, analyste pour la Deutsche Bank, “le Bitcoin pourrait potentiellement devenir l’or du XXIe siècle”. Cette dernière précise que le manque de régulation peut entraver le processus d’adoption de ces crypto-actifs, tant en termes d’investissement que de moyens de paiements ou d’échanges.

Si ce “crypto-anarchisme” a permis la construction de ce système décentralisé, un cadre légal est à terme indispensable. Il permettra aux entités centralisées stabilisatrices, ainsi qu’aux protocoles décentralisés, porteurs d’innovations, de fonctionner de pair. Le pouvoir technologique que procurent ces protocoles décentralisés aux individus marque la première étape vers une convergence des intérêts individuels et étatiques. 

Le marché des Crypto monnaies est à ce jour en pleine croissance, le nombre d’investisseurs croît à force d’évènements réguliers dans la sphère crypto. Si la descente aux enfers du printemps 2021 a fait parler du Bitcoin, ce dernier était peut-être une simple prise d’élan, permettant de projeter ce marché et ses technologies au sein de l’espace médiatique traditionnel.

Le marché des cryptomonnaies pourrait alors, grâce à ses caractéristiques particulières, prendre son indépendance vis-à-vis des cours boursiers et de leurs évènements. Ce moment marquera l’avènement des blockchains et des cryptomonnaies, qui pourraient devenir un secteur efficace face à de nombreux problèmes économiques comme l’inflation ou les Krachs boursiers. Le Bitcoin deviendrait-il l’or du XXIe siècle ?

Sources

Article précédent

DEIP, le créateur au centre de la Finance Décentralisée du Web 3.0

Article suivant

L’écosystème Solana est-il vraiment centralisé ?

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share