Terraform Labs derrière le depeg de l’UST ?

Une nouvelle théorie sérieuse émerge sur les réseaux sociaux concluant que Terraform Labs serait derrière le depeg de l’UST.
do-kwon-luna-crash

Et si Terraform Labs était derrière le depeg de l'UST ? Cette théorie complètement folle devient soudainement très crédible et prend de l'ampleur sur les réseaux sociaux. Derrière cette dernière se trouve un certain “FatMan”, chercheur faisant partie du Terra Research Forum. Ce dernier a récemment publié un thread twitter complet détaillant comment l'entreprise serait derrière l'écroulement de l'écosystème Luna.

Au cours des trois semaines précédant le retrait, la société a vendu plus de 450 millions de dollars d'UST sur le marché libre. Quatre jours après leur dernière vente, l'UST a commencé à s'effondrer, précédant le terrible cataclysme que nous ne connaissons que trop bien aujourd'hui. Ces informations nous proviennent d'un chercheur anonyme nommé “Cycle_22”. Les hommes mentent, pas la blockchain : les données on-chain révèlent que la TFL a commencé à soudainement dumper ces centaines de millions de dollars d'UST quelques jours seulement avant le depeg :

USTtfl

Terraform Labs aurait affaibli et asséché elle-même la pool Curve contenant des UST. En effet, cette dernière aurait retiré d'une manière irresponsable une quantité massive d'UST dans un court laps de temps. Une action d'une telle envergure a bien évidemment créé une crise de liquidité provoquant un affaiblissement sévère du peg du stablecoin algorithmique. Voilà donc une version aux antipodes de la version officielle fournie, prétendant une attaque coordonnée de l'UST. Situation cocasse : la TFL elle-même a fini par admettre accidentellement dans leur propre audit avoir dumpé tous ces UST. Le château de cartes s'effondre.

USTdump

La chute de l'UST totalement manigancée ?

La réelle question que nous pouvons nous poser est comment une vente de plusieurs millions de dollars peut-elle détruire un écosystème de plus de 10 milliards de dollars ? La réponse peut se trouver au niveau de l'émission de l'UST. L'émission d'UST n'a nécessité aucun réel dollar, ces derniers ont été “imprimés” par le biais du token LUNA, soit techniquement à partir de rien. Cependant, les dollars investis par les utilisateurs d'Anchor Protocol étaient eux bien réels.

Derrière toutes ces polémiques se trouve évidemment le controversé Do Kwon. Le PDG de Terraform Labs n'a pas hésité à retirer son argent de l'écosystème le plus vite possible, comme avec le cas Degenbox. Rappelons que Do Kwon a encaissé 2,7 milliards de dollars en utilisant le protocole abracadabra.money. La pool UST/MIM de la plateforme a permis à ce dernier de cash-out des milliards d'UST pour du MIM à un taux de 1:1 sans perturber le peg dû à la demande accrue au moment du retrait.

DoKwonUST

Cela n'est qu'une partie des nombreuses fourberies entreprises par Do Kwon. Ces nouvelles preuves accablantes ne feront qu'encore ternir l'image du PDG déjà détesté par l'écosystème crypto, et ce à raison. La conclusion triste de cette histoire est que des escrocs comme Do Kwon et SBF continuent à ce jour de vivre librement, alors que leurs victimes peinent à soigner des plaies encore fraîches. Plus le temps passe, plus les masques tombent, et nous en sauront probablement encore plus dans le futur.

Articles qui pourraient vous intéresser