Su Zhu affirme que la fermeture d’OPNX est due à l’avancement des procédures de faillite de FTX

OPNX, créée pour le trading des créances de faillite, ferme ses portes suite à l’avancée du processus de faillite de FTX vers une phase de “récupération”, selon Su Zhu, cofondateur.
su zhu opnx ftx
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités
  1. OPNX, créée pour le trading des créances de faillite, ferme ses portes suite à l'avancée du processus de faillite de FTX vers une phase de “récupération”, selon Su Zhu, cofondateur.
  2. Malgré un lancement très médiatisé, OPNX a eu du mal à s'imposer sur le marché, avec un volume de trading ayant atteint un pic de 624 093 dollars.
  3. Mark Lamb, PDG d'OPNX, fait face à des défis juridiques à Hong Kong de la part des créanciers de CoinFLEX, une bourse de crypto monnaies en difficulté.

Su Zhu s'explique sur la fermeture d'OPNX

Su Zhu, cofondateur d'OPNX et du fonds Three Arrows Capital, a annoncé la fermeture d'OPNX. Cette décision serait due à l'évolution du processus de faillite de FTX, qui est entré dans une phase de “récupération. Su Zhu a indiqué que la communauté OX se concentrerait désormais sur Ox.Fun, une nouvelle bourse de produits dérivés centrée autour du jeton Ox.

Les clients ont jusqu'au 7 février pour clôturer leurs positions et jusqu'au 14 février pour retirer leurs fonds.

Le rétablissement de FTX marque la fin des réclamations de créances crypto. La communauté OX se concentrera désormais sur Ox.Fun et souhaite féliciter les détenteurs de créances FTX pour leur rétablissement complet.

Su Zhu

Les limites d'OPNX sur le marché

OPNX, qui permettait le trading de créances de faillite, a lutté pour gagner une place significative sur le marché. Selon les données de CoinGecko, le volume de trading d'OPNX a atteint son maximum à 624 093 dollars en 24 heures. Moins de deux dollars de transactions avaient été exécutées au cours des premières 24 heures de l'exchange, marquant un début catastrophique pour le retour de Su Zhu et Kyle Davies de 3AC.

Mark Lamb, PDG d'OPNX, est de son côté confronté à des défis juridiques de la part des créanciers de CoinFLEX, une bourse de crypto monnaies basée aux Seychelles. Ces créanciers allèguent que la transition de CoinFLEX à OPNX était non autorisée.

Plus d'un milliard de dollars d'actifs appartenant à Su Zhu, Kyle Davies et Kelly Chen, l'épouse de Davies, ont été gelés par un tribunal des îles Vierges britanniques l'année dernière, tandis que Su Zhu a été arrêté à Singapour pour n'avoir pas contribué à la liquidation de 3AC.

Trouver votre prochain emploi dans le web3

Articles qui pourraient vous intéresser