FTX confronté à $44 milliards de réclamations de l’IRS au milieu des procédures de faillite

L’IRS dépose des réclamations d’une valeur de près de 44 milliards de dollars contre l’exchange crypto en faillite FTX et ses affiliés, dont une réclamation massive de 20,4 milliards de dollars contre Alameda Research LLC.
FTX claim portail clients argent
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Le service des impôts internes des États-Unis (IRS) a déposé des réclamations pour un montant total de près de 44 milliards de dollars contre la bourse de crypto-monnaie en faillite FTX et ses sociétés affiliées. Des dépôts de faillite récents datés du 27 et 28 avril révèlent que l'IRS a soumis 45 réclamations ciblant des entités liées à FTX, telles que West Realm Shires (l'entité juridique de FTX.US), Ledger Holdings (la société mère de LedgerX et LedgerPrime) et Blockfolio.

Alameda Research LLC frappée par la plus importante réclamation

La réclamation la plus importante déposée par l'IRS est une réclamation de 20,4 milliards de dollars contre Alameda Research LLC, détaillant près de 20 milliards de dollars d'impôts sur les partenariats impayés. Le reste de la réclamation comprend des millions de dollars d'impôts sur le revenu et de taxes sur les salaires retenus. De plus, une réclamation de 7,9 milliards de dollars a été déposée contre Alameda Research LLC et deux réclamations totalisant 9,5 milliards de dollars contre Alameda Research Holdings Inc.

Classification Admin Priority : Les réclamations de l'IRS pourraient prendre le pas

Les avocats de la faillite de FTX avaient déclaré avoir localisé plusieurs milliards de dollars d'actifs divers, des nouvelles réconfortantes pour les créanciers de l'exchange. Seulement, les réclamations de l'IRS sont classées comme « Admin Priority », ce qui pourrait potentiellement accorder la priorité aux réclamations de l'IRS sur celles des autres créanciers dans l'affaire de faillite en cours. Cette classification pourrait avoir un impact significatif sur la répartition des actifs et des fonds au cours des procédures de faillite.

Un porte-parole de l'IRS a déclaré que la loi fédérale empêche l'agence de confirmer ou de nier toute correspondance concernant un dossier de contribuable. L'issue de ces réclamations et leur impact sur FTX et ses affiliés restent à voir alors que les procédures de faillite se poursuivent.

Articles qui pourraient vous intéresser