Découvrez l'univers crypto en profondeur

NFT : Square Enix, à la conquête du gaming dans le Web3

Le gaming a de beaux jours devant lui : le célèbre développeur de jeux vidéos Square Enix envisage d’investir massivement dans le Web3.
square enix gaming web3

À la suite de la publication de son rapport trimestriel sur ses résultats, Square Enix a dévoilé sa stratégie commerciale à moyen terme. Leur objectif est simple : investir massivement dans le gaming Web3. Pour ce faire, le développeur de jeux japonais, gérant un total de 3 milliards de dollars, prévoit de développer son écosystème NFT et d’investir dans la technologie blockchain.

Avec l’intelligence artificielle et le “cloud”, le PDG de Square Enix, Yosuke Matsuda, a bien décelé les secteurs clés pour lesquels son entreprise devait davantage s’impliquer. En effet, le gaming Web3 et les NFT constituent un marché florissant qui ne cesse de s’étendre. Pour les jeux basés sur la blockchain, le million d’utilisateurs est dépassé chaque jour par exemple. Il s’agit donc d’un véritable marché à conquérir et cela, Square Enix l’a bien compris. C’est pourquoi la firme japonaise a dû faire un choix qui n’a pas plu à toute sa communauté : elle s’est séparée de Tomb Raider, Deus Ex… pour seulement 300 millions de dollars pour pouvoir financer ses ambitions.

Square Enix, les NFT comme principale stratégie commerciale

Le premier objectif à moyen terme (au cours de l’année 2022) de Square Enix est d’étendre les Non Fongible Tokens (NFT) à davantage de ses jeux. La société, qui tient sa célébrité de Final Fantasy notamment, n’en est pas à son coup d’essai. En effet, en octobre 2021, Square Enix avait lancé un programme de test concernant les NFT sur son jeu de cartes “Shi-San-Sei Million Arthur” (seulement au Japon). Le succès de ce premier programme dit pilote fut immédiat et va conduire le jeu à une deuxième saison, toujours sous la forme de NFT. Si le public est toujours au rendez-vous, il se pourrait bien que la firme poursuive ses activités dans d’autres de ses jeux. Ainsi, elle souhaite développer de véritables univers évolutifs autour des NFT afin de répondre à la demande grandissante de son public.

Square Enix NFT gaming

Le futur du gaming Web3 se trouve sur la blockchain pour Square Enix

Bien que les NFT soient une de leur priorité, Square Enix ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La société, mère de Kingdom Hearts, croie réellement en la blockchain et en la décentralisation du gaming. De ce fait, la firme japonaise souhaite développer de nombreux jeux basés sur la blockchain. Pour ce faire, Square Enix a décidé de fonder, dans un premier temps, une unité de capital-risque spécialement dédié au Web3. Pour garder sa place de leader au Japon, Square Enix n’hésite pas à s’allier avec les plus grands tel que Animoca Brands. Cette société spécialisée dans le gaming Web3 et le métavers joue pour l’instant le rôle de conseiller pour Square Enix : elle lui permet d’explorer les innombrables possibilités qu’offre la blockchain dans le gaming Web3. Leur coopération devrait s’intensifier au fur et à mesure que Square Enix accroit sa présence dans la blockchain.

Animoca Brands web3 gaming

Selon Yat Siu, le fondateur d’Animoca Brands, l’influence du mastodonte Square Enix dans le milieu du jeu vidéo devrait aider à la démocratisation de la blockchain. Il a déclaré :

“Square Enix parle déjà depuis très longtemps du potentiel des jeux blockchain, il est donc plus lucide pour le futur que la plupart des géants traditionnels du jeu vidéo.”

Yat Siu, président exécutif de Yat Siu, Animoca Brands

Prendre une longueur d’avance dans le gaming Web3 grâce à des tokens

Pour mettre toutes les chances de son côté pour le futur du gaming Web3, Square Enix prévoit même de créer une unité étrangère qui sera à l’origine de l’émission de leurs propres tokens. Cette dernière s’occupera donc de la création d’un token Square Enix et de la gestion de ce dernier. La société japonaise compte donc bien créer leur propre écosystème afin de fédérer et de rassembler leur communauté. Elle pourrait même être à l’origine d’un métavers à l’instar d’Epic Games. Les NFT ou le staking de leur token donnera sûrement le droit à des récompenses exclusives “in-game” (et pourquoi pas à des rencontres avec le PDG par exemple).

Articles qui pourraient vous intéresser
Participez à la première conférence de CoinAcademy le 25 juin 2022
En savoir plus
Total
0
Share