Mastercard veut établir un ensemble de normes pour l’industrie crypto

Mastercard vient de dévoiler son intention d’élaborer un ensemble de normes pour améliorer la transparence dans l’industrie.
Mastercard normes
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

A l’orée d’une régulation de la blockchain et des crypto monnaies qui se veut toujours plus forte, les acteurs de l’industrie souhaitent proposer leurs propres normes pour consolider la confiance dans le secteur. En ce sens, Mastercard vient d’annoncer une collaboration d’envergure avec plusieurs blockchains dont Solana.

En plein cœur du printemps 2022, l’industrie a connu des perturbations particulièrement éprouvantes. D’ailleurs, la chute de la crypto monnaie Terra Luna ou la faillite du fonds d’investissement Three Arrows Capital ont entrainé dans le néant plusieurs géants de la blockchain. Depuis, le bear market s’est installé, mais les initiatives continuent.

Dans ce marasme, Mastercard a démontré son intérêt grandissant pour la blockchain et les crypto monnaies. Que ce soit au travers d’un outil anti-fraude lancé en fin d’année 2022 ou du lancement d’une carte de paiement au Brésil, l’entreprise n’a jamais caché son intérêt pour le secteur.

Dès lors, l’annonce de Mastercard d’établir des normes de confiance au sein de l’industrie a été accueillie par la communauté sans grand étonnement.

En savoir plus sur : Le cofondateur d’Arbitrum aborde la mauvaise communication du vote DAO

Mastercard dévoile son projet : Crypto Credential

Baptisé « Crypto Credential », ce projet aura pour objectif d’établir un ensemble de normes dans le but de renforcer la confiance des consommateurs, des entreprises et des gouvernements dans le secteur de la blockchain et des crypto monnaies.

Selon Raj Dhamodharan, responsable de la cryptographie et de la blockchain chez Mastercard, il est essentiel « d’instiller la confiance dans l’écosystème de la blockchain ». Il estime qu’il s’agit d’une « étape essentielle pour que le secteur atteigne son plein potentiel ».

Concrètement, Mastercard explique que ces normes auront pour objet « d’établir un ensemble de normes et d’infrastructures communes qui aideront à attester des interactions de confiance entre les consommateurs et les entreprises utilisant des réseaux de blockchain ».

En revanche, l’entreprise estime que les projets NFT nécessitent des exigences distinctes. Dès lors, on peut imaginer qu’un groupe de travail indépendant sera chargé d’établir des normes à destination de cette industrie.

A l’image des normes ISO, issus de l’organisation internationale de normalisation, Mastercard espère que cet ensemble de normes permettra de « garantir que ceux qui souhaitent interagir dans des environnements web3 respectent les normes définies pour les types d’activité qu’ils souhaitent poursuivre ».

Mastercard Solana

Plusieurs blockchains collaborent avec Mastercard

Pour qu’une norme soit considérée comme légitime par les acteurs d’une industrie, elle doit être établie par des personnes expertes du domaine. Malgré son implication récente dans le domaine des crypto monnaies, Mastercard suscite une méfiance de la part d’une partie de l’écosystème.

Dès lors, pour donner de la cohérence à son projet, Mastercard s’est associé à plusieurs blockchains de renom pour établir cet ensemble de normes. Ainsi, Mastercard collabore activement avec les développeurs des blockchains Aptos, Ava Labs et Solana.

De plus, Aptos Labs et Polygon joueront un rôle d’intermédiaire en participant activement à la diffusion de ces normes auprès des développeurs d’applications de leur écosystème.

Enfin, les fournisseurs de portefeuilles Bit2me, Lirium, Mercado Bitcoin et Uphold utiliseront ces normes dans le cadre d’un projet visant à permettre les transferts transfrontaliers entre les Etats-Unis, l’Amérique latine et les Caraïbes.

Raj Dhamodharan est sûr que l’implication de tous ces acteurs différents permettra « d’améliorer considérablement les processus de vérification dans le domaine des NFT, de la billetterie ou autres solutions de paiement ».

Cette initiative de Mastercard semble la bienvenue, mais la rédaction de ces normes fera l’objet d’une attention particulière de la part des acteurs de l’industrie. En revanche, il est indéniable que Mastercard continue de prendre de l’avance sur son concurrent historique, Visa, dans la course au marché de la blockchain et des crypto monnaies.  

Trouver votre prochain emploi dans le web3

Articles qui pourraient vous intéresser