Découvrez l'univers crypto en profondeur

Luna : Elliptic trace les bitcoins détenus par la LFG

L’entreprise Elliptic, spécialiste de l’analyse des données sur la blockchain, dévoile son enquête sur les bitcoins détenus par la LFG.
Elliptic UST

Dernière modification effectuée le 06.08.2022 10:04

La chute historique de l’écosystème Terra n’est pas sans mystère. L’un de ces mystères repose dans l’utilisation des Bitcoins détenus par la Luna Foundation Guard (LFG). L’entreprise Elliptic, spécialisée dans l’analyse des données sur la blockchain, s’est penchée sur la question pour éclaircir le flou.

Pour rappel, la LFG accumule depuis plusieurs mois des bitcoins destinés à servir de réserve à l’UST. En effet, par mesure de précaution, la LFG souhaitait garantir son stable coin autrement que par le mécanisme algorithmique basé sur l’offre et la demande. Ainsi, cette réserve de bitcoins a pour intérêt d’offrir une solution de secours pour maintenir le peg de l’UST au dollar.

Pour l’heure, cette réserve n’a pas eu l’effet escompté. Dès lors, de nombreux investisseurs désemparés face à la perte de l’argent se sont questionnés sur l’avenir de ces 80,394 bitcoins achetés par la LFG entre janvier et mai 2022.

Elliptic démontre le transfert des bitcoins détenus par la LFG

L’investigation réalisée par Elliptic permet de prouver que ces bitcoins ont bien été déplacés. En effet, dès le 9 mai, la LFG annonce prêter l’équivalent de 750 millions de dollars de BTC à des sociétés de trading OTC pour aider à protéger l’ancrage de l’UST avec le dollar. C’est d’ailleurs par le biais d’une de ces sociétés que la LFG faisait l’acquisition de ses bitcoins avant le depeg de l’UST.

L’utilité de passer par ces sociétés était d’offrir la possibilité au trader de négocier cet argent sur le marché afin d’aider à protéger le peg de l’UST et de pouvoir accumuler du Bitcoin aux conditions normales du marché. Cette décision a été prise par LFG pour prévenir d’une potentielle continuation de la volatilité présente depuis plusieurs jours sur l’UST et le LUNA.

Au même moment de cette déclaration, 22,289 bitcoins soit l’équivalent de 750 millions de dollars ont été envoyés d’une adresse bitcoin détenue par la fondation Luna vers une nouvelle adresse. Plus tard dans la même journée, 30,000 bitcoins supplémentaires seront envoyés à cette adresse. Enfin, l’intégralité de ces bitcoins a été envoyée vers un compte détenu sur Gemini (un exchange de crypto monnaies).

À la suite de ces transactions, les réserves de bitcoins de LFG ne sont plus qu’à 28,205 bitcoins. Le 10 mai, la fondation décide de transférer l’intégralité des bitcoins restants vers un compte Binance.

Elliptic bitcoins

L’utilisation des bitcoins semble opaque

La grande conséquence du transfert de ces bitcoins vers des comptes situés sur des exchanges de crypto monnaies centralisés est d’entretenir le flou sur leur utilisation. En effet, que ce soit pour Gemini ou pour Binance, il est quasiment impossible de tracer les bitcoins une fois qu’ils ont été déposés sur les exchanges.

Tom Robinson, l’un des fondateurs de la société Elliptic, explique « qu’ils ne peuvent pas réellement savoir comment ces bitcoins ont été utilisés. Ils ont peut-être été vendus, ils ont peut-être été stockés sur les échanges ou pire ils ont peut-être été retirés à nouveau et envoyés vers un nouveau portefeuille ».

Un maigre espoir pourrait subsister pour les utilisateurs lésés de l’UST et du Luna. Si ces bitcoins sont toujours en possession de la LFG, ils pourraient potentiellement servir à dédommager en partie les pertes conséquences enregistrées. Néanmoins, cette possibilité pourrait être difficilement applicable en pratique même si la récente prise de parole de Do Kwon irait dans le sens d’une indemnisation.

Articles qui pourraient vous intéresser