Crypto : La société BlockFi licencie 20% de ses employés

Au vu des conditions actuelles du marché, la société de prêts crypto BlockFi a décidé de réduire ses effectifs de 20 %.
blockfi employes

Dernière modification effectuée le 09.08.2022 03:48

Alors que le cours du Bitcoin (BTC) vient d’enregistrer un nouveau plus bas, ce lundi, la plateforme de prêts et d’emprunts en crypto monnaie BlockFi, a annoncé le licenciement de 20% de ses employés, afin de survivre à la baisse actuelle du marché.

En effet, Flori Marquez et Zac Prince, PDG de BlockFi, ont déclaré lors d’un communiqué que la société allait réduire ses effectifs d’environ 20%, au vu des conditions actuelles du marché “qui ont eu un impact négatif sur son taux de croissance”.

Comme beaucoup d’autres dans l’industrie de la technologie, nous avons été touchés par le changement radical des conditions macroéconomiques dans le monde. Nous sommes dans la position déchirante de devoir réduire nos effectifs aujourd’hui”.

a déclaré BlockFi dans un communiqué

Lancée il y a maintenant 5 ans, BlockFi est une plateforme dotée d’un système de prêts (lending) et d’emprunts (borrow), mais qui permet également à ses utilisateurs d’investir simplement sur de nombreuses crypto monnaies.

En l’espace d’un an, la société de prêts crypto est passée de 150 employés à près de 850 employés. En effet, l’année 2021 a été très fructueuse pour BlockFi qui a vu son nombre d’utilisateurs et ses performances exploser à la hausse.

Cependant, le premier trimestre de 2022 a, comme pour beaucoup de sociétés cryptographiques, été catastrophique pour BlockFi, qui se voit aujourd’hui dans l’obligation de réduire considérablement ses dépenses. Cela passe par le marketing, la rémunération des dirigeants, mais également les effectifs.

Le PGD de la société Zac Prince affirme néanmoins que les employés concernés par le licenciement (environ 600 personnes) seront mis en relation avec des “entreprises qui embauchent”, ce qui leur permettra peut-être de retrouver du travail rapidement.

blockfi crypto

Crypto.com et d’autres exchanges dans la même situation que BlockFi

BlockFi n’est pas la seule plateforme à souffrir de la chute actuelle du marché des crypto monnaies. Bitcoin, la plus grosse capitalisation boursière du marché, vient tout juste d’enregistrer un nouveau plus bas en passant sous la barre des 21 700 dollars, emportant ainsi l’écosystème crypto tout entier avec lui.

Au cours de ces derniers mois, d’autres entreprises comme Gemini, Klarna ou encore Bitso ont, elles aussi, décidé de réduire leurs effectifs, afin de perdurer dans cet écosystème. Grosse polémique pour l’exchange Coinbase qui a, de son côté, désengagé de nouvelles recrues et suspendu les processus d’embauche.

Plus récemment, c’est la plateforme d’échange d’actifs numériques Crypto.com qui fait face à certaines difficultés. En effet, l’échange de crypto monnaies a décidé de licencier pas moins de 260 employés, soit environ 5% de ses effectifs totaux.

Finalement, les violentes et longues chutes du marché crypto comme celle que nous vivons en ce moment, conduisent inévitablement la plupart des sociétés à prendre des décisions radicales pour survivre. En espérant bien évidemment un retour en force du marché dans les semaines ou mois à venir.

Coinbase réduit son effectif de 18%

Coinbase vient d’annoncer, ce mardi 14 juin, réduire de 18 % ses effectifs. Son PDG, Brian Armstrong, s’est chargé d’annoncer la mauvaise nouvelle à ses employés au travers d’un article publié sur le blog de Coinbase. Cette démarche est essentielle pour assurer la pérennité de l’entreprise pendant la période de ralentissement économique qui semble se profiler.

Le PDG de Coinbase admet avoir pris de mauvaises décisions au cœur du bull market de l’année 2021. Concrètement, l’entreprise a embauché trop de nouvelles personnes créant une masse salariale trop importante lors d’un marché baissier. Les revenus principaux de l’Exchange provenant des négociations ayant lieu sur sa plateforme, une telle période nuit nécessairement à son activité.

Pire, le PDG considère que ces nouveaux employés ont nui à l’efficacité et à la productivité de son entreprise. Ayant conscience de la difficulté psychologique induite par une telle annonce, Brian Armstrong assure sa reconnaissance à ses anciens salariés. Il souhaite, d’ailleurs, les aider à trouver un nouvel emploi en leur donnant accès au Talent Hub et à des offres d’annonces d’autres entreprises du secteur. De plus, 14 semaines d’indemnité de départ ainsi que 4 mois d’assurance maladie seront accordés aux employés licenciés.

Binance et FTX continuent de recruter malgré le bear market

Dans ce contexte tendu pour le marché de l’emploi des grosses entreprises du domaine des crypto monnaies, deux des plus grosses plateformes du marché annoncent continuer de recruter. Cette situation est possible grâce à des stratégies efficaces.

Du côté de FTX, SBF a indiqué avoir longuement réfléchi sur la stratégie à adopter face à l’évolution croissante de son entreprise lors du récent bullrun. En s’intéressant à la structure d’autres entreprises, il s’est rendu compte qu’une augmentation des recrutements ne coïncidait pas nécessairement avec une hausse de la productivité.

D’ailleurs, l’inverse se passe généralement dû au manque de temps accordé à la formation des nouveaux employés. Concrètement, un manque de coordination se fait rapidement ressentir de même qu’un mauvais partage des responsabilités. Ainsi, la croissance de FTX devrait continuer à son rythme, sans gel des embauches, mais avec un recrutement sélectif.

Pour Binance, CZ, a sobrement déclaré, lors de la conférence Consensus 2022, que sa société avait les ressources nécessaires pour recruter de nouveaux employés tout en se concentrant à réaliser de nouvelles acquisitions.

0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser