Découvrez l'univers crypto en profondeur

Comment profiter de l’effet de levier dans le Yield farming (DeFi)

L’effet de levier fait aujourd’hui partie intégrante de l’écosystème crypto mais il est encore très peu connu et utilisé dans tout ce qui touche le farming, dans cet article nous allons tenter de vulgariser ce sujet.

Pour rappel, le farming consiste à bloquer des fonds sur une plateforme afin de lui apporter de la liquidité. En échange, celle-ci nous récompense avec son token natif.

Il y a deux manières différentes de participer dans ce domaine :

  • Être le prêteur des crypto monnaies
  • Être l’emprunteur des crypto monnaies

Le lending (prêt)

Le lending (prêt) consiste à déposer des fonds sur un protocole afin qu’un utilisateur emprunte cet argent. En échange, le protocole nous rémunère avec un APR (Annualized percentage rate) qui varie en fonction de l’utilisation de la lending pool (plus il y a de demande de liquidité plus l’APR va être élevé pour attirer les prêteurs). C’est donc bon signe pour le prêteur, mais mauvais pour l’emprunteur car il devra payer plus cher son emprunt.

Cet investissement est judicieux, car les intérêts sont souvent très intéressants par rapport au risque encouru.

Le borrowing (emprunt) 

Le borrowing (emprunt) va servir à emprunter des fonds afin de staker plus pour augmenter ses intérêts et donc l’APR. 

Le protocole est donc un intermédiaire qui nous rémunère de 3 manières différentes : 

  • Rewards du Yield farming (augmenté par le levier)
  • Rewards grâce aux frais de swap
  • Rewards en token natif

Plusieurs stratégies de money management

Stablescoins

Cela consiste à déposer beaucoup de stablecoins avec un gros levier pour percevoir un meilleur rendement. Pour simplifier si je dépose 1000 USDT levier x5 dans une pool USDT-BUSD je vais donc déposer 2500 USDT + 2500 BUSD dans la pool de liquidité, l’APR va donc être 5 fois plus élevé par rapport à mon dépôt initial de 1000 USDT (sans compter le remboursement des intérêts).

Pour rappel, en farming nous devons déposer la même somme sur 2 actifs différents dans un pool de liquidités, dans cet exemple nous partons d’une base de 1000$ (1000 USDT) que nous multiplions par 5 avec le levier x5, nous avons donc 5000$. C’est pour cela que nous déposons 2500 USDT et 2500 BUSD, car ce sont 2 stablecoins de la même valeur.

Hold

Staker un token long terme avec un stablecoin en levier x2 pour que le token choisi fluctue normalement tout en gagnant des intérêts plus importants. Cela dit vous devez faire attention à l’Impermanent Loss (perte d’argent liée à la volatilité des cryptos de la pool) qui peut modifier votre dépôt initial surtout avec de gros leviers. Afin d’anticiper l’Impermant Loss par rapport au marché, il est possible de prévoir les différents scénarios grâce à ce simulateur.

Short/Long

Grâce à une plus grosse exposition de levier (plus de 2), il est possible de cumuler un short et un long sur chaque token de la pool de liquidité tout en profitant du yield farming. Concrètement, cela consiste à emprunter un token avec un levier supérieur à 2 pour le short (pari vers la baisse), qui entraine naturellement un long de la part du token opposé.

Par exemple si je souhaite farm avec une pool ETH-BNB et que le marché croit au pump de l’ETH mais pas à celui du BNB il suffit de déposer 5000$ d’ETH avec un levier élevé (prenons 4) pour avoir une pool composé de 10 000$ d’eth et 10 000$ de BNB.

Comme dans ce cas précis nous avons emprunté 15 000$ de BNB pour en swap 5000$ en eth afin de réaliser une paire 50% eth et 50% bnb, l’ETH va être long x2 (levier x 4/2) et le BNB short x2 (ce qui entraîne une variation du token 2 fois plus importante).

Pour ceux qui ont une vision long terme concernant plusieurs tokens cela peut être une bonne stratégie, surtout qu’il est possible de seulement long ou short un token de la pool grâce à une paire crypto/stablecoin ou stablecoin/crypto tout en profitant d’APR souvent très élevé.

Les risques

À part l’Impermant Loss (IL) le risque principal est celui de la liquidation. En effet, le levier permet d’augmenter son exposition pour avoir des intérêts plus importants mais on peut aussi amplifier ses risques de pertes si la liquidité pool subit une trop forte volatilité. Pour rappel la liquidation est le processus de fermeture de la position d’un trade en raison de la perte de la totalité ou de la quasi-totalité de sa marge initiale, celle-ci a lieu quand le taux d’endettement dépasse les 100% (Valeur de la dette/Position totale).

Un autre risque est celui des intérêts car comme indiqué plus haut le taux de l’emprunt varie, il faut donc vérifier de temps en temps que celui-ci n’ait pas trop augmenté pour ne pas rembourser des intérêts supérieurs à celui donné grâce au yield farming. Ces différents risques doivent être pris au sérieux afin d’investir en fonction de son money management

Enfin comme chaque projet de la DeFi, le risque de faille de sécurité reste toujours présent mais est hélas imprévisible, d’où l’importance de diversifier ses investissements.

Les plateformes

Il existe pour l’instant plusieurs plateformes pour faire du lending (prêt) et borrowing (emprunt).

La plus connue sur le réseau Ethereum étant Alpha finance, sur le réseau Binance Smart Chain Alpaca finance est le leader dans ce domaine disposant d’une TVL de plus de 1,5 milliard de dollars mais il existe également une autre plateforme moins connue avec un bon potentiel : Kalmar finance.

Pour ce qui est des autres blockchains comme Avax et Matic, Eleven finance propose des APR tout aussi attractives. Il y a également Tarot, un autre protocole grandissant énormément sur Fantom et qui proposant du farming en stablecoins jusqu’a 100% par an. Enfin, pour la blockchain du moment, Tulip (anciennement SolFarm) propose du levier sur Solana.

Sources

Article précédent

Bounty Hunter Space Guild - Collection NFT Solanart - Stats & Graphiques Floor price

Article suivant

Solana Mystery Box - Collection NFT Solanart - Stats & Graphiques Floor price

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share