Ethereum : Après The Merge, le prix du premier NFT PoS s’envole

La réussite de The Merge a eu pour conséquence de déclencher une course au premier NFT mint après le passage au Proof of Stake.
The Merge NFT
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 01.12.2022 20:33

Souvent critiqués pour leur impact écologique, les NFT sur Ethereum risquent de se démocratiser d’autant plus avec la réussite de The Merge. En effet, l’élimination du Proof of Work devrait permettre à de nombreux observateurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels, de s’intéresser au secteur des NFT sur Ethereum sans craindre d'augmenter leur empreinte carbone.

Pour rappel, The Merge signifie l’abandon du PoW sur la blockchain Ethereum. Désormais, le Proof Stake est roi sur le réseau. D’ailleurs, la dépendance des mineurs à ce type de consensus les oblige à repenser en profondeur leur stratégie. Par exemple, l’Ethereum Classic connaît déjà une forte hausse de son hashrate global signifiant que certains mineurs d’Ethereum se rendent désormais sur l’ETC.

L’une des spécificités de la blockchain est d’ancrer dans le marbre une information de manière certaine et fiable. Dès lors, alors que le passage au PoS représente un jour historique pour la communauté Ethereum, il était presque évident qu’une course allait se mener pour devenir la première personne à mint un NFT sur la blockchain en PoS.

En savoir plus sur : Comment The Merge devrait faire évoluer la tokenomics de l’ETH

Le premier NFT mint après The Merge aura coûté 36 ETH à son détenteur

Dans le domaine de la blockchain, le terme mint correspond à la création du NFT lorsque ce dernier est inscrit dans la blockchain. Ce terme est emprunté de la finance traditionnelle puisque l’expression désigne la création d’une pièce de monnaie et sa mise en circulation officielle.

Loin des préoccupations des développeurs sur la fiabilité de la blockchain après The Merge, les collectionneurs de NFT se sont évidemment arrachés le premier mint de NFT à un prix particulièrement excessif.

En effet, ce premier NFT minté après The Merge a couté 36 ETH à son détenteur, soit plus de 50 000 dollars de frais de gas. Naturellement, ce NFT se nomme « The Transition » et incorpore une image de panda.

En parallèle de ce premier mint, la société Consensys a également souhaité rendre hommage à la fusion en mettant à disposition de la communauté un NFT gratuitement pour célébrer l’évènement appelé « The Merge : Regenesis ». Disponible sur le site de l’entreprise, mais également sur OpenSea, ce NFT a connu un franc succès puisque plus de 50 000 personnes ont déjà souhaité se le procurer.

Consensys nft the merge

Un exemple de l’absence de baisse des frais de transaction après The Merge

La théorie a souvent été contredite par les développeurs d’Ethereum, mais l’espoir de la communauté de voir les frais de gas baisser après The Merge n’a jamais réellement disparu. Ainsi, de nombreuses personnes se méprenaient en pensant que la fusion permettrait de faire drastiquement descendre les frais de transaction.

Ce premier mint de NFT sur Ethereum est la démonstration que cet espoir est vain. En effet, The Merge n’a pas pour objectif ni d’augmenter la scalabilité de la blockchain ni de baisser les frais de gas. En revanche, de futures mises à jour sur Ethereum – notamment l’introduction du sharding – devraient permettre de concrétiser ces différents points.

Articles qui pourraient vous intéresser