Affaire Silk Road : la justice américaine confirme la saisie de 69 370 Bitcoin (BTC)

Plus de 10 ans après la fermeture du site Silk Road sur le Darkweb, la justice vient de confirmer la saisie de 69 370 bitcoins, soit plus de 2,7 milliards de dollars, associés à cette affaire.
silk road justice bitcoin
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

La justice américaine confirme l’acquisition des Bitcoin (BTC) liés à Silk Road :

  • La Cour d'appel des États-Unis a finalisé un mandat formalisant la saisie de 69 370 bitcoins liés à Silk Road.
  • La décision initiale remonte à août, mais prend effet maintenant selon un dépôt à la Cour d'appel du district des États-Unis.
  • Ross Ulbricht, fondateur de Silk Road, est actuellement en prison à perpétuité.

La fin de l’affaire Silk Road ?

La Cour d'appel des États-Unis a récemment finalisé un mandat qui confirme officiellement la saisie de 69 370 bitcoins, ainsi que d'autres crypto-monnaies, associés au marché noir en ligne désormais supprimé, Silk Road.

En 2020, le Département de la Justice des États-Unis a initié une procédure légale pour obtenir officiellement la confiscation des crypto-monnaies associées à Silk Road. À cette époque, la valeur totale de ces actifs numériques était estimée à plus d'un milliard de dollars.

Le gouvernement américain avait déjà pris le contrôle de ces crypto monnaies. Cette acquisition s'est produite après qu'une personne, surnommée “Individu X“, a remis volontairement ces actifs au gouvernement, après avoir réussi à pirater le site Silk Road, un site sur le darkweb, et à s'emparer des fonds en crypto-monnaies.

Les conséquences de cette affaire à plus de 2,7 milliards de dollars

Ross Ulbricht, le fondateur de Silk Road, purge actuellement une peine de prison à vie. Il a d’ailleurs accepté d'utiliser 3 milliards de dollars en bitcoins volés pour rembourser une dette envers le gouvernement américain en 2022, renonçant ainsi à 69 470 bitcoins.

Silk Road, qui a fonctionné de 2011 à 2013, était connu pour la vente de drogues et d'armes. Il a été fermé par le Federal Bureau of Investigation après l'arrestation d'Ulbricht fin 2013. Cette affaire souligne l'intersection complexe entre la criminalité, la technologie blockchain et la régulation gouvernementale.

Articles qui pourraient vous intéresser
sui tvl cardano near aptos
Lire plus

La TVL de Sui explose et dépasse Cardano, Near et Aptos

La blockchain Sui, propulsée par d'anciens employés de Meta, connaît une ascension fulgurante avec un afflux de 310 millions de dollars, dépassant Aptos, Near et Cardano en valeur verrouillée sur les protocoles DeFi.