La SEC accuse HyperFund d’avoir levé $1,7 milliard de manière frauduleuse

Le régulateur américain a récemment accusé Xue Lee et Brenda Chunga, fondateurs de la plateforme HyperFund, de fraude à hauteur de 1,7 milliard de dollars.
sec hyperfund 1,7 milliard
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

La SEC accuse HyperFund de fraude :

  • La SEC accuse Xue Lee et Brenda Chunga d'avoir levé 1,7 milliard de dollars dans un schéma pyramidal.
  • HyperFund présenté comme une opportunité d'investissement dans le minage, s'avère être une fraude.
  • Chunga plaide coupable de complot en vue de commettre une fraude boursière et une fraude électronique.

HyperFund x SEC : une affaire à 1,7 milliard de dollars

La Securities and Exchange Commission (SEC) a récemment porté des accusations de fraude et d'émission de titres non enregistrés contre le projet HyperFund. Le montant de la fraude est aujourd'hui évalué à 1,7 milliard de dollars, selon une annonce de l'agence, ce qui représente le montant “levé auprès d'investisseurs du monde entier entre juin 2020 et début 2022.

En juin 2020, Xue Lee et Brenda Chunga, connus sous les pseudonymes de Sam Lee et Bitcoin Beautee, lancent HyperFund, promettant des rendements lucratifs grâce à des opérations de minage de cryptomonnaies. Cependant, cette promesse cache une réalité bien sombre.

La SEC des États-Unis dévoile que derrière l'apparence d'une entreprise innovante se cachait un schéma pyramidal classique (Ponzi), sans véritable source de revenus, mettant en lumière les pratiques douteuses associées aux investissements dans des projets cryptographiques non réglementés.

Cette affaire illustre une fois de plus comment la non-conformité dans l'espace crypto facilite les projets dans lesquels les promoteurs capitalisent sur la promesse d'argent facile, sans fournir les informations détaillées sur la protection des investisseurs requises par les dispositions d'enregistrement des lois fédérales sur les valeurs mobilières

a déclaré la SEC

Retour sur l'effondrement d'HyperFund

L'effondrement d'HyperFund en 2022 entraîne des pertes massives pour les investisseurs, attirant l'attention des autorités réglementaires.

C'est donc récemment que la SEC porte plainte contre Lee et Chunga pour fraude et offre de valeurs mobilières non enregistrée, soulignant l'absence de conformité et de transparence dans leurs opérations.

De son côté, Chunga reconnaît sa culpabilité et accepte de régler les charges, en attendant la détermination des montants de dédommagement et des pénalités civiles par le tribunal.

Articles qui pourraient vous intéresser