Sam Bankman-Fried : un second procès jugé inutile par les procureurs

Les procureurs américains considèrent que les preuves exposées lors du premier procès sont suffisantes pour démontrer les infractions financières de Sam Bankman-Fried chez FTX.
ftx second proces sbf
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Pas de second procès prévu pour Sam Bankman-Fried :

  • Sam Bankman-Fried, fondateur de FTX, n'affrontera pas un second procès pénal.
  • Les procureurs américains estiment que les preuves du premier procès sont suffisantes.
  • La sentence est prévue pour mars 2024, avec une peine potentielle de plus de 100 ans.

Un second procès inutile selon les procureurs

Sam Bankman-Fried, le fondateur de la plateforme d'échange de crypto-monnaies FTX, ne sera pas soumis à un second procès pénal, ont annoncé les procureurs fédéraux.

Cette décision, révélée dans une lettre déposée auprès du tribunal fédéral de New York, suggère qu'un second procès retarderait inutilement la résolution de l'affaire.

“Compte tenu de cette réalité pratique et du vif intérêt du public dans une résolution rapide de cette affaire, le gouvernement a l'intention de procéder au prononcé de la peine pour les chefs d'accusation pour lesquels l'accusé a été reconnu coupable lors de son procès”

 ont déclaré les procureurs

De plus, les procureurs ont argumenté que les preuves présentées lors du premier procès démontraient déjà clairement les délits financiers perpétrés par Bankman-Fried à la tête de FTX. Selon eux, un nouveau procès serait tout simplement inutile dans le cadre de la résolution de cette affaire.

Retour sur le procès de Sam Bankman-Fried

La décision de ne pas poursuivre un second procès met fin aux spéculations sur d'éventuelles charges criminelles supplémentaires contre Bankman-Fried. En novembre, un jury l'avait reconnu coupable de sept chefs d'accusation, dont la fraude par fil, la fraude en valeurs mobilières et le blanchiment d'argent.

La sentence de Bankman-Fried est prévue pour mars 2024, et il fait face à une peine maximale de prison de plus de 100 ans.

Pour rappel, les crimes de Bankman-Fried, révélés en 2022, ont entraîné la perte de plusieurs milliards de dollars de fonds, impactant négativement le marché des crypto monnaies dans son ensemble.

Articles qui pourraient vous intéresser