Le Japon attire les entreprises web3 à s’installer

Dans la lignée des précédents mois, le Japon continue d’affirmer son intérêt grandissant pour le secteur du web3.
Japon Web3
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

De nombreux pays affichent une prudence à l’égard des crypto monnaies, mais le virage vers le web3 semble inéluctable pour la très grande majorité d’entre eux. En ce sens, le Premier ministre du Japon, Fumio Kishida, estime que le web3 devrait contribuer à un changement social.

Depuis janvier 2022, le Japon ne cesse d’apparaître comme un pays ouvert à l’expansion du secteur de la blockchain et des crypto monnaies au sein de son territoire. Dès l’été 2022, le Japon a entamé un assouplissement de son régime fiscal sur les crypto monnaies tandis que les villes de Mitsubishi et de Fujitsu ont annoncé la création d’une zone metaverse au Japon au début de l’année 2023.

Bien qu’il y ait une forte incitation à développer le web3 au Japon, de nombreux obstacles se présentent encore aux entrepreneurs qui souhaiteraient développer un projet dans le pays. En conséquence, la Japan Blockchain Association incite le gouvernement japonais à entamer des réformes pour favoriser les crypto monnaies.

En savoir plus sur : Worldcoin : L'Europe enquête sur le nouveau projet de Sam Altman

Le Premier ministre du Japon favorable au développement du web3

Durant la conférence WebX à Tokyo, le Premier ministre japonais a fait part de son enthousiasme concernant le futur du web3. D’ailleurs, il explique que son gouvernement « est déterminé à créer un environnement propice à la promotion du web3 dans le cadre de la politique économique du pays ».

Selon lui, le web3 pourrait avoir des bienfaits sociaux en stimulant la croissance et l’innovation au sein du pays. Ainsi, dans un monde qui pourrait se diriger vers une transformation de son système financier, le « web3 constituerait une nouvelle forme de capitalisme ».

Ministre japon web3

La Japan Blockchain Association souhaite une réforme du système fiscal japonais

Malgré la bonne volonté affichée par le Japon, la Japan Blockchain Association espère qu’une réforme du système fiscal japonais aura lieu dans les mois à venir. Selon l’association, la révision du système fiscal est indispensable si le Japon veut réellement connaître une croissance de son écosystème web3.

Selon des données établies par la Japan Crypto Exchange Association, en avril 2023, le nombre de japonais ayant ouvert un compte de crypto monnaies s’élevait à 6,8 millions. La JBA estime qu’une réforme du système fiscal aurait pour conséquence d’augmenter drastiquement les investissements dans le domaine.

Parmi les mesures recommandées par l’association, on trouve l’abandon de l’imposition sur les bénéfices non réalisés. La suppression de cet impôt aurait pour conséquence de réduire les obstacles à l’entrée pour les entreprises du web3 en leur permettant de conserver leurs jetons à la fin de l’année.

L’association estime que la mise en œuvre de ces changements « aiderait le Japon à être reconnu au niveau national et international comme un pays web3 de premier plan, à étendre la sphère économique de la nouvelle industrie des crypto monnaies et à apporter une contribution significative à la croissance future de l’économie japonaise ».

Articles qui pourraient vous intéresser