Genesis dépose une requête pour vendre $1,4 milliard d’actions GBTC

La société Genesis vient de demander au tribunal des faillites l’autorisation de vendre pour environ 1,4 milliard de dollars d’actions appartenant au fonds Grayscale.
genesis vente gbtc grayscale
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Genesis souhaite vendre plus de 1,4 milliard de dollars d'actifs :

  • Genesis cherche à vendre des actions GBTC pour 1,4 milliard de dollars dans le cadre de sa procédure de faillite.
  • La vente vise à générer des liquidités essentielles pour rembourser les créanciers.
  • L'approbation du tribunal est cruciale pour la réalisation de cette transaction.

Genesis sur le point de vendre $1,4 milliard d'actions GBTC ?

La société en faillite Genesis Global Capital a récemment déposé une motion auprès du tribunal des faillites du district sud de New York, sollicitant l'autorisation de liquider une partie de ses actifs sous gestion. Au cœur de cette demande figure la vente de près de 1,4 milliard de dollars d'actions GBTC, ainsi qu'environ 200 millions de dollars d'actions provenant des fonds “Grayscale Ethereum Trust” et “Grayscale Ethereum Classic Trust.

Pour rappel, Genesis, un ancien prêteur cryptographique majeur, a été contraint de se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis, suite à une série de revers financiers exacerbés par la volatilité du marché, ainsi que l'effondrement d'autres acteurs importants comme FTX.

Dans le cadre de sa requête, l'entreprise a également initié une démarche pour réduire les délais légaux, permettant ainsi à sa proposition de vente d'être examinée plus rapidement, lors de l'audience prévue du tribunal des faillites, le jeudi 8 février.

La restructuration judiciaire de Genesis

Les actions GBTC concernées représentent non seulement le gage initial transféré à Gemini dans le cadre du programme Gemini Earn, mais incluent également des parts acquises suite à la faillite de Three Arrows Capital.

En plus de ces actifs, Genesis cherche à revendiquer légalement plus de 31 millions d'actions GBTC, d'une valeur d'environ 1,2 milliard de dollars, prétendument promises à Gemini mais jamais transférées.

Par ailleurs, cette vente potentielle intervient après que Genesis a convenu de régler une amende de 21 millions de dollars avec la SEC.

Au final, l'issue de cette motion pourrait avoir des implications significatives non seulement pour Genesis, mais également pour ses créanciers.

Articles qui pourraient vous intéresser