Crypto : Tornado Cash officiellement banni des États-Unis

Après Blender.io, c’est au tour de Tornado Cash. Le service cryptographique de mixage devient le deuxième mixeur à se faire officiellement bannir des États-Unis.
tornado cash ban

Dernière modification effectuée le 10.08.2022 01:51

Les sanctions ne s’arrêtent plus dans l’écosystème crypto. Aujourd’hui, c’est le mixeur crypto Tornado Cash qui a été sanctionné par l’Office of Foreign Assets Control (OFAC), dans le cadre d’une affaire pour blanchiment d’argent.

Lazarus au cœur de cette affaire de blanchiment d’argent

Selon le rapport publié par le département américain du Trésor ce lundi, Tornado Cash, le service de mixage basé en Russie, est accusé d’avoir aidé à blanchir près de 7 milliards de dollars d’actifs numériques depuis sa création en 2019. De ce fait, tous les actifs américains ou détenus par des personnes américaines ont été bloqués et “doivent être signalés à l’OFAC”. Désormais, l’OFAC interdit formellement aux résidents des États-Unis d’utiliser ce service de mixage.

Tornado est désigné, en vertu de l’EO 13694, pour avoir matériellement fourni un soutien financier, matériel ou technologique, à une activité cybernétique dirigée par des personnes situées en grande partie en dehors des États-Unis”

déclare le Trésor Américain

Parmi les groupes criminels à l’origine de ces transactions frauduleuses, nous pouvons retrouver “Lazarus” qui, selon le communiqué de presse, aurait utilisé Tornado Cash pour blanchir 455 millions de dollars.

Pour information, Lazarus est un groupe de hacker dirigé par l’État nord-coréen, à l’origine du plus gros hack d’actifs numérique de l’histoire des crypto monnaies. En effet, ces derniers auraient dérobé plus de 620 millions de dollars d’Ethereum (ETH) sur Ronin, la blockchain derrière le jeu Axie Infinity.

tornado cash lazarus

Plus récemment, Tornado Cash aurait été utilisé pour blanchir près de 96 millions de dollars provenant du réseau Harmony, ou encore plus de 7.5 millions de dollars appartenant cette fois-ci au protocole Nomad.

Tornado Cash a échoué à plusieurs reprises à imposer des contrôles efficaces destinés à empêcher des cyberhackers malveillants de blanchir des fonds […] Le Trésor continuera à mener des actions agressives contre les mixers qui blanchissent des devises numériques pour les criminels et ceux qui les aident.”

a déclaré Brian E. Nelson, le sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier

Cette récente mise en cause de la plateforme crypto Tornado Cash fait suite aux sanctions de l’OFAC à l’encontre du service de mixage Blender en mai 2022, accusé, lui aussi, d’avoir aidé un groupe de cyber hacker à blanchir plus de 20.5 millions de dollars de “produits illicites”.

Le GitHub et le site web de Tornado Cash viennent d’être supprimés

La situation ne semble pas s’arranger pour Tornado Cash. En effet, le site internet du mixeur ainsi que le compte GitHub de l’un de ses fondateurs viennent tout juste d’être supprimés, ou du moins mis hors service, “lors d’une opération coordonnée”.

Mon compte GitHub vient d’être suspendu – l’écriture d’un code open source est-elle désormais illégale ?

Cependant, certains utilisateurs réagissent sur le fait qu’il soit plus ou moins inutile de fermer le site web appartenant à Tornado Cash, étant donné qu’il s’agit d’un protocole entièrement décentralisé. Ils estiment que Tornado Cash devrait reprendre son activité en hébergeant simplement son frontend sur IPFS.

Mais ce n’est pas la seule sanction portée à l’encontre de Tornado Cash. En effet, la société Circle (émettrice de l’USDC) vient à son tour de bannir Tornado Cash, gelant ainsi 75 000 USDC qui appartiennent aux clients du service de mixage. En effet, Circle empêche désormais les utilisateurs de Tornado Cash de déplacer leurs stablecoins USDC, ces derniers y sont donc bloqués définitivement, du moins pour le moment.

Les clients de Tornado Cash ne sont pas les seules victimes de ces sanctions. En effet, le jeton natif du protocole, le TORN, a, de son côté, perdu près de 35 % de sa valeur en l’espace de quelques heures seulement. La crypto monnaie s’échange désormais aux alentours des 22 dollars, en espérant pour les investisseurs que cette chute soit temporaire.

[Mise à jour : 10/08/2022] : Tornado Cash sur la liste noire de Infura et Alchemy

Après Circle, c’est au tour des fournisseurs d’infrastructures de nœuds blockchain Infura et Alchemy de bloquer le mixeur cryptographique Tornado Cash.

Concrètement, les deux services centralisés viennent de “bloquer les requêtes RPC vers Tornado Cash“, empêchant ainsi leurs utilisateurs d’accéder au protocole de confidentialité. Ces récentes opérations ont d’ailleurs suscité la frustration de certains internautes, estimant que cela “sape les principaux avantages de la cryptographie” :

“Les services RPC centralisés sont l’une des choses qui sapent les principaux avantages de la cryptographie. Tant qu’ils dominent le marché, aucun protocole n’est vraiment sans autorisation.”

a déclaré un certain “0xdev0” sur Twitter

Entre-temps, nous avons également appris que Circle, la société crypto émettrice du stablecoin USDC, aurait été “forcé” par les régulateurs américains à bannir le protocole Tornado Cash, provoquant ainsi le gèle d’environ 75 000 USDC, comme noté plus haut dans l’article.

1
0
0
Share 1
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser