Tornado Cash : Alexey Pertsev passera encore 90 jours en prison

tornado cash appel
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Le mercredi 10 août passé, le FIOD a mis Alexey Pertsev, le développeur de Tornado Cash à Amsterdam, en prison. L'homme de 29 ans est soupçonné d'être impliqué dans la dissimulation de flux financiers criminels et de faciliter le blanchiment d'argent par le mélange de crypto monnaies via le service de mélange décentralisé Ethereum Tornado Cash.

Après son arrestation, il fit appel à la justice néerlandaise, mais son appel vient d'être rejeté ; ce qui le gardera en prison jusqu'à la fin mois de Novembre. Sa femme s'inquiète que les autorités ne décident de saisir leurs biens et les vendre aux enchères. Le reste, dans cet article.

En savoir plus : Crypto : Credit Suisse serait au bord de la faillite ?

Alexey Pertsev de Tornado Cash restera en prison

Arrestation-Alexey-Pertsev

Alexey Pertsev est le développeur de Tornado Cash, un protocole basé sur Ethereum qui protège la vie privée des utilisateurs en masquant l'historique des transactions. La nature publique de la technologie blockchain en fait l'un des protocoles Ethereum les plus populaires, car les crypto-monnaies peuvent être déplacées sans compromettre la confidentialité, ce qui n'est pas possible avec les transactions traditionnelles d'adresse à adresse. En effet, si quelqu'un dépose de l'argent sur Tornado Cash, il peut le retirer à partir d'une adresse différente, ce qui rend le suivi difficile.

Mais la mise à jour de FIOD ( Fiscale inlichtingen- en opsporingsdienst ou Service de renseignements et d'enquêtes fiscales en français ) a inscrit Tornado Cash ainsi que d'autres contrats intelligents sur la liste des sanctions de l'Office of Foreign Assets Control du département du Trésor américain, le 8 août 2022. Selon l'agence américaine, Tornado Cash, permettait aux cybercriminels de blanchir de l'argent. C'est ainsi que les autorités néerlandaises ont fait arrêter Alexey Pertsev pour avoir faciliter le blanchiment d'argent via le développement de son instrument Tornado Cash.

Son épouse confia à The Block que “son appel à la justice a été rejeté” et il restera en prison pour 90 jours au moins. Mme Malik a déclaré que «le rejet est absolument injuste» et qu'aucun argument du côté de son époux n'a été pris en considération. “Il y a une anarchie absolue qui règne ici”, a-t-elle déclaré.

La crainte de Ksenia Malik, l'épouse de Pertsev

Selon Mme Malik, les procureurs néerlandais prévoient de saisir et de vendre aux enchères les biens de M. Pertsev. Elle a déclaré que sa voiture avait été saisie le jour de son arrestation et que l'avocat de Pertsev lui avait dit que les procureurs allaient vendre le véhicule. Lorsqu'on lui a demandé si les procureurs néerlandais pouvaient saisir les biens d'une personne arrêtée sans l'inculper officiellement, Mme Malik a répondu qu'ils le pouvaient «comme nous le voyons». Selon ses déclarations, seulement une voiture est saisie pour le moment. Mais elle pense qu'ils peuvent venir et prendre autre chose à tout moment. «Je ne me sens pas en sécurité. Les procureurs vont vendre tous nos biens légaux aux enchères, me laissant sans rien», s'est-elle plaint.

Contestation de l'arrestation de M. Pertsev

L'arrestation de Pertsev a été condamnée par de nombreux acteurs du secteur de la crypto. Le mois dernier, un groupe d'environ 50 défenseurs de la crypto et de la vie privée a protesté à Amsterdam. Malik a aidé à organiser la manifestation et y a pris part. Les manifestants ont fait valoir que M. Pertsev ne devrait pas être tenu pour responsable de l'écriture d'un code open source, quelle que soit la façon dont il est utilisé par de mauvais acteurs.

Articles qui pourraient vous intéresser