Découvrez l'univers crypto en profondeur

Comment les jetons NFTs pourraient révolutionner l’industrie ?

La technologie de la blockchain permet aujourd’hui une sauvegarde de l’information hautement sécurisée grâce à la décentralisation. Si on associe le plus souvent la blockchain au marché des cryptomonnaies, il existe une autre technologie permettant de nombreuses applications : le NFT (Non Fungible Token). Ayant été mis en avant dans l’actualité récemment, il est très probable que ce type de jeton puisse révolutionner, dans les prochaines années, les systèmes de nombreuses industries.

Le NFT, un actif numérique unique

Contrairement aux cryptomonnaies, les NFTs ne constituent pas un crypto actif fongible. Associée à l’univers de la blockchain, la notion de fongibilité définit un actif comme étant échangeable et non unique. Par exemple, un Bitcoin est un jeton fongible, car une unité de ce dernier existe en plusieurs exemplaires, ayant tous la même valeur, et étant donc échangeable.

Les NFTs, contrairement au Bitcoin ou à l’ETH, sont non fongibles. Cette ligne de code attribue au jeton certaines caractéristiques qui lui sont propres et qui définissent alors sa rareté, et ainsi sa valeur sur le marché.

Concrètement, les NFTs peuvent représenter tout et n’importe quoi. Ils peuvent être associés à un objet digital ou physique et font de celui-ci une chose unique. Ces choses peuvent être des objets de collection, mais aussi des œuvres d’art, des billets de loterie… En bref, tout ce qui a vocation à être unique. 

La technologie pour authentifier une œuvre

Qu’ils soient digitaux ou physiques, tous les objets peuvent voir leur existence être inscrite dans une blockchain afin d’authentifier leur unicité et ainsi devenir un NFT. La diversité de ce qui peut constituer un jeton non fongible est grande. Par exemple, le co-créateur de twitter, Jack Dorsey, a vendu son tout premier tweet sous forme de NFT en mars 2021 pour la valeur de 2,9 millions de dollars. 

Pour le droit des artistes sur leurs œuvres 

On réalise alors que l’emploi des NFTs pourrait obtenir un rôle majeur sur le marché de l’art et des objets de collection.Dans l’industrie musicale par exemple, connue comme ayant de grandes difficultés à authentifier les œuvres de ses artistes (un fichier MP3 étant facilement reproductible), les NFTs pourraient résoudre en grande partie ce problème et ainsi offrir la possibilité aux artistes de vendre une œuvre pour protéger leur création via un contrat simplifié.

En effet, même si le fichier d’origine peut être copié, la version originale, inscrite dans la blockchain, peut assurer l’unicité de l’œuvre et alors faire valoir à l’artiste la défense de sa propriété intellectuelle et ainsi lui assurer plus de contrôle sur son droit d’auteur. Ce type de token peut même constituer une nouvelle source de revenu pour de nombreux artistes.Ce nouveau système pourrait alors impacter l’ensemble du secteur de la culture.

Le NFT dans le secteur du sport

Les NFTs peuvent également trouver une application dans le secteur sportif. Par exemple, les tokens « NBA Top Shot », mis en vente par la National Basketball Association elle-même, sont des vidéos originales de shots mémorables de matchs de NBA qui peuvent se vendre à prix d’or (jusqu’à plusieurs millions de dollars), et ainsi être détenus par des fans qui auront la fierté d’avoir la propriété officielle d’une mémoire de leur sport préféré. Les tokens non fongibles peuvent également représenter des cartes de joueurs à collectionner par exemple, et ce dans bien d’autres sports que le basket. 

Les NFTs dans l’industrie des jeux vidéo 

C’est sans doute l’industrie la plus affectée par la technologie des NFTs. Ici, la vente de ces tokens peut prendre beaucoup de formes. Ils peuvent représenter un personnage, un morceau de territoire sur une map, un skin, des cartes… Ils délivrent alors là aussi l’authenticité d’un objet digital et approuvent la rareté, ainsi que la valeur de cet objet. La technologie de la Blockchain dans l’industrie du jeu vidéo connaît cette année un grand boom, avec de nombreuses ICO associées au gaming sur le réseau Ethereum et plus d’un milliard de dollars d’investissement qui a déjà été attribué au secteur des jeux vidéo.

Les actifs numériques dans toutes les autres industries 

On peut en fait faire intervenir la technologie des NFTs dans toutes les industries, où une utilité potentiellement révolutionnaire de l’utilisation de la blockchain est visible. L’application la plus utile se voit être dans le traçage de la marchandise. En effet, on peut associer un NFT à tout objet vendu par une entreprise. Ainsi, avoir un suivi complet d’un bien sur toute une chaine d’approvisionnement peut permettre une transparence totale des processus de production et de distribution dans toutes les industries. 

Par exemple, dans le secteur du luxe, on a pu voir en avril 2021 le groupe LVMH lancer son propre projet de blockchain : Aura Blockchain Consortium. Cette blockchain à vocation à pouvoir fournir à la clientèle du groupe une traçabilité complète des produits vendus par la marque, et ainsi, assurer l’origine des biens, de la production à la distribution. Ce genre de projet peut alors révolutionner le secteur en formant une barrière efficace face à la contrefaçon, fléau principal de l’industrie du luxe. 

D’autres projets comme le protocole VeChain ont vocation à offrir davantage d’efficacité aux processus logistiques de nombreuses industries en optimisant la gestion des données à travers une infrastructure décentralisées. Le projet VeChain a déjà réalisé des partenariats dans l’industrie de l’automobile (avec Renault et BMW) et pourrait s’appliquer dans beaucoup d’autres catégories d’environnement industriel. 

Comment s’échangent les NFTs ?

Les premiers NFTs créés ont été associés au réseau Ethereum. Portant la norme ERC 721, ils se sont alors dissociés des jetons ERC 20, échangeables et fongibles. Cependant, si la blockchain Ethereum est encore aujourd’hui la plus utilisée pour mettre en circulation ces actifs numériques, elle n’est pas perçue comme la plus optimisée pour le trafic de ces tokens. 

Des plateformes d’exchange dédiées au trafic de NFTs existent également. Les deux marchés principaux sont Opensea et Super Rare et sont spécialisées dans la vente de ces actifs numériques.

De nouveaux projets de blockchain 

Face au succès croissant des NFTs, de nombreuses équipes créent de nouvelles blockchain, dans le but d’optimiser les échanges de tokens non fongibles sur le marché. C’est par exemple ce que propose Flow, un projet développé par l’équipe Dapper Labs, ayant créé les tokens CryptoKitties, le premier NFT ayant eu un grand succès en 2017. Le protocole Flow prétend proposer un réseau offrant plus de rapidité et d’accessibilité pour les développeurs et les utilisateurs du marché des NFTs, et cela dans le but de concurrencer le réseau Ethereum.

La Blockchain Flow

Le NFT : un jeton plein d’avenir  

Le numérique tend à offrir de plus en plus de moyens d’authentification de biens, qu’ils soient physiques ou digitaux. Il est alors clair que le NFT constitue un crypto actif ayant un rôle clef dans le développement numérique de beaucoup d’industries. Nombreux sont les projets créés visant à développer ce marché, pour de nombreux secteurs. Si bon nombre d’emplois devraient se créer autour de ce nouveau système, il est également probable qu’un environnement juridique doive voir le jour afin de régir les droits, ainsi qu’un code de loi concernant le titre de propriété de ces jetons.

Si l’industrie du jeu vidéo est aujourd’hui la plus impactée, le numérique tend à voir de nouvelles applications se créer dans beaucoup de domaines. Binance, première plateforme d’exchange de cryptomonnaies dans le monde, a même annoncé vouloir rendre utilisable une marketplace dédiée aux NFTs pour juin 2021. Une chose est alors sûre, nous n’avons pas fini d’entendre parler de cette technologie de crypto actifs dans l’actualité. 

Article précédent

Degiro Avis 2021 & Tuto | Le meilleur courtier en ligne pour le trading et l'achat d'actions?

Article suivant

La cryptomonnaie se fait une place sur la bourse européenne

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share