Découvrez l'univers crypto en profondeur

Polygon Avail : la solution au problème de disponibilité des données dans la blockchain

polygon avail

Dernière modification effectuée le 09.08.2022 23:16

Polygon Avail est une solution développée par les équipes du projet Polygon (anciennement MATIC). Celle-ci s’attaque à un problème de taille, à savoir celui de la disponibilité des données

Avail se présente sous la forme d’une couche de disponibilité des données. Celle-ci permet aux sidechains, aux blockchain de layer 1 (L1) ainsi qu’aux solutions de seconde couche (L2) d’améliorer significativement leurs performances.

Qu’est-ce que Polygon (MATIC)

Avant d’entrer dans les détails de Polygon Avail, il convient de revenir brièvement sur Polygon Technology, l’entreprise à l’origine du projet ainsi que Polygon (MATIC) leur projet historique. 

Polygon est une solution visant à améliorer la scalabilité du réseau Ethereum (ETH). Celle-ci a été lancée en 2017 par ses quatre cofondateurs, Jaynti Kanani, Sandeep Nailwal, Anurag Arjun et Mihailo Bjelic. 

Logo Polygon

Initialement lancé sous le nom de Matic Network, le projet fut renommé Polygon en février 2021. 

Sous le capot, Polygon prend la forme d’une plasma chain du réseau Ethereum. Cela signifie que Polygon dispose de sa propre blockchain en proof of stake, qui évolue en parallèle d’Ethereum. 

Celle-ci est étroitement liée à Ethereum, car Polygon va publier la racine de chacun de ses blocs sur la blockchain Ethereum. Cela permet d’hériter d’une partie de la sécurité intrinsèque à Ethereum. 

Depuis sa création, Polygon a su devenir une blockchain incontournable de la DeFi. En effet, celle-ci réunit près de 4 milliards de dollars de TVL, répartie entre plus de 240 protocoles. 

Polygon Avail : le petit dernier de la famille Polygon

En juin 2021, l’entreprise Polygon Technology a dévoilé une nouvelle solution en développement : Polygon Avail

Trio des avantages de Polygon Avail

“Avail est une blockchain polyvalente et évolutive axée sur la disponibilité des données, destinée aux chaînes autonomes, aux chaînes latérales et aux solutions de mise à l’échelle hors chaîne.”

Explique l’annonce officielle.

Celle-ci vise à résoudre le problème de disponibilité des données rencontré par de nombreuses blockchains.

Le problème de la disponibilité des données

Avant d’entrer dans les détails de Polygon Avail, revenons ensemble sur ce problème de disponibilité des données. 

Prenons l’exemple des solutions de seconde couche de type Rollup. Ainsi, dans le cas d’un ZK-Rollup, le validateur (communément appelé operator) soumet une preuve zero-knowledge sur Ethereum attestant de la validité d’un bloc donné. 

Le validateur peut soumettre la preuve, sans publier l’intégralité des données transactionnelles. Bien que cette preuve prouve que l’état du rollup est valide, les utilisateurs du réseau n’ont pas de moyen de la revérifier ni d’obtenir l’état actuel des comptes sur le rollup.

Pour contourner ce problème, les opérateurs publient l’intégralité des données transactionnelles sur Ethereum sous la forme de calldata. Bien que cela ait pour effet de contourner le problème de disponibilité des données transactionnelles, cela introduit un problème de scalabilité

En effet, à mesure que le nombre de transactions augmente sur le rollup, la quantité de données à publier sur Ethereum augmente proportionnellement. Par conséquent, cette quantité grandissante réduit significativement les performances que peuvent offrir ces solutions de secondes couches. 

Ainsi, la plupart des solutions de seconde couche ou side chain se retrouvent face à un dilemme. Soit, elles décident de rendre disponible l’ensemble des données, ce qui entraine une perte de performance. Soit, elles décident de ne pas les publier pour améliorer les performances, mais s’exposent au risque qu’un opérateur malintentionné ait intégré une transaction malveillante dans le bloc. 

La solution de Polygon Avail

Avec sa solution Avail, Polygon réussit un tour de maitre en supprimant ce dilemme entre disponibilité des données et performances

Pour ce faire, Polygon Avail propose de segmenter le réseau en différentes couches ayant chacune leur spécificité. Cela permet de créer une architecture modulaire.

Par conséquent, Avail est une couche supplémentaire qui peut se connecter à l’architecture de n’importe quel autre blockchain. 

Polygon Avail modularité

“Avail est une blockchain qui enregistre les transactions de la blockchain et prouve que les données sont disponibles. Elle se concentre sur la disponibilité et l’ordonnancement des données pour la conception de chaînes modulaires.”

Par la suite, les autres couches de l’architecture, à savoir la couche consensus ou la couche d’exécution, peuvent se connecter à Avail pour obtenir les données et les traiter si nécessaire. Ce sont ces couches qui vont assurer la validité des données. 

Ainsi, en intégrant Avail, les solutions de seconde couche n’auraient plus à choisir entre disponibilité et sécurité. Les données seraient intégralement disponibles sur la couche Avail. En parallèle, les performances ne seraient plus limitées par ces données. En effet, elles ne seraient plus publiées via les calldata sur Ethereum, ce qui représente la principale limite actuelle. 

Conclusion sur Polygon Avail

Pour le moment, la solution Polygon Avail est encore en phase de développement. 

Cependant, un premier testnet devrait arriver dans les semaines ou mois à venir, sachant qu’il a été annoncé pour le second trimestre de 2022. 

Si celui-ci venait à être un succès, la solution pourrait être plus largement déployée dans les mois suivants puis adoptée par bon nombre de réseaux.

En effet, Avail est conçu pour être entièrement agnostique de la blockchain qui l’utilise. Ainsi, cette solution pourrait aussi bien être utilisée par les blockchains Substrate de l’écosystème Polkadot (DOT) que par les Rollup d’Ethereum ou encore les blockchains de l’écosystème Cosmos (ATOM)

Articles qui pourraient vous intéresser