Découvrez l'univers crypto en profondeur

Hard fork London : les bénéfices de l’EIP 1559

Dernière modification effectuée le 10.08.2022 00:31

Hard fork London

Malgré l’arrivée prochaine d’Ethereum 2.0, les développements sur Ethereum 1.0 sont loin d’être à l’arrêt. Ainsi, à la fin du mois de juillet, le réseau aux smart contracts connaîtra une mise à jour d’envergure à travers le hard fork London. 

Le 24 juin dernier, la mise à jour a été déployée sur le testnet Ropsten afin que les développeurs puissent s’assurer que les différentes modifications apportées par celle-ci soient fonctionnelles. Ce testnet laissera par la suite sa place aux testnets Goerli et Rinkeby, dont les lancements respectifs auront lieu le 30 juin et le 7 juillet.

En pratique, le hard fork London marquera le déploiement de quatre propositions de modification ou EIP (Ethereum Improvment Proposal), à savoir les EIP : 3554, 3529, 3198 et le très sulfureux 1559. 

Dans les faits, l’EIP 3554 introduit un délai au mécanisme de difficulty bomb qui vise à augmenter la difficulté de minage d’Ethereum pour forcer le passage à Ethereum 2.0. L’EIP 3529 vient quant à lui rendre obsolètes les gaz tokens tels que le Chi. Et l’EIP 3198 introduit la notion de base fee. 

Cette notion de base fee est la pierre angulaire de l’EIP le plus controversé de cette liste, à savoir l’EIP-1559.

L’EIP-1559 : l’EIP de tous les débats

L’EIP 1559 a été proposé en 2019 par le développeur et cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin. Celui-ci a par la suite été rejoint par d’autres développeurs et contributeurs à Ethereum tels qu’Eric Conner ou Rick Dudley, pour ne citer qu’eux.

Via cet EIP, Vitalik souhaite revoir le système de frais appliqué aux transactions sur Ethereum. 

Jusqu’à présent les transactions Ethereum sont basées sur un système d’enchères dans lequel l’utilisateur fixe un prix en gas auquel il vient ajouter un pourboire pour que les mineurs priorisent sa transaction. Plus le pourboire est élevé, plus le délai de traitement et d’ajout de la transaction dans un bloc sera bref. En l’état, les mineurs du réseau récupèrent aussi bien les frais fixes que les pourboires. 

Comme nous l’avons vu, l’EIP 1559 va modifier ce système en proposant trois valeurs à l’utilisateur : 

  • La base fee, ou frais de base, qui sera à payer pour n’importe quelle transaction et dont le coût variera de bloc en bloc ; 
  • L’inclusion fee, ou pourboire, sera la somme que l’utilisateur souhaite verser directement aux mineurs ; 
  • Le cap fee, qui sera le montant maximal que l’utilisateur est prêt à dépenser en gas pour sa transaction.

Grande différence avec le modèle actuel : les frais de base (ou base fee) ne seront pas versés aux mineurs, mais détruits par le protocole. Par conséquent, cela ajoute un mécanisme déflationniste à la production de la crypto ETH, car à chaque bloc lorsque de nouveaux ETH sont créés, d’autres sont détruits via les frais de transaction. 

Quels bénéfices apportera l’EIP 1559

En plus de rendre l’ETH plus déflationniste et potentiellement avoir un impact positif sur son cours, cet EIP présente d’autres avantages, qui ont récemment été présentés par Evan Van Ness via un thread Twitter.

Précisons tout de même que contrairement aux idées reçues, l’EIP 1559 n’entraînera pas de baisse des frais à proprement parlé. Il devrait être un atout de taille lors des hautes périodes de congestion, mais ne vise en aucun cas à diminuer le prix en gas des transactions.

Expérience utilisateur

Dans un premier temps, ce changement de mécanisme de frais a été imaginé pour faciliter l’expérience des utilisateurs lors de l’utilisation d’applications décentralisées. 

Par conséquent, ce dernier vise à déporter la complexité de la gestion des frais, du gaz, des gwei, vers les wallets. Ainsi, l’utilisateur n’aura plus à gérer cette partie complexe du protocole par lui-même. 

Prédictibilité des transactions et Rollup

En l’état, le prix des transactions en gas ne cesse de varier de bloc en bloc de manière anarchique. Grâce à l’EIP 1559, et notamment via l’introduction de la base fee, les prix de transaction seront bien plus prévisibles d’un bloc à l’autre. 

Cela aura comme principale conséquence de faciliter le fonctionnement des solutions de seconde couche telles que les Rollups dans la publication périodique de son état. 

Amélioration de la sécurité

Comme le rappelle Evan Van Ness, l’EIP 1559 est également une proposition qui améliore la sécurité du réseau, notamment dans le cadre d’attaque DOS. Pour rappel, ces attaques visent à spammer la chaîne de transactions dans le but de faire du profit sur l’attaque. 

“Vous voulez spammer la chaîne tout en shortant l’ETH dans l’espoir de faire du profit ? Eh bien, sous 1559, c’est exponentiellement plus cher.”, explique-t-il.

Évidemment, cet EIP aura tout un tas d’autres conséquences bénéfiques pour le réseau. Malheureusement pour les mineurs, celui-ci engendrera aussi une baisse de leurs revenus, ce qui explique les tensions récentes entre développeurs et mineurs sur Ethereum.

Articles qui pourraient vous intéresser