Vitalik Buterin appelle à un retour aux valeurs “cypherpunk” d’Ethereum.

Vitalik Buterin a récemment publié un article dans lequel il exprime sa préoccupation quant à l’éloignement d’Ethereum de ses visions originales de Web3, centrées sur la décentralisation, et appelle à un retour aux valeurs “cypherpunk” de la plateforme.
vitalik buterin ethereum cypherpunk
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Vitalik Buterin souhaite un retour aux valeurs “cypherpunk” pour Ethereum :

  • Vitalik Buterin souligne que les visions originales du Web3 ont été éclipsées par la financiarisation excessive.
  • Il aimerait qu'Ethereum retrouve ses racines “cypherpunk”.
  • Il met en avant l'importance des solutions de confidentialité et de scalabilité pour préserver la décentralisation du réseau.

Les visions originales du Web3 “passées au second plan”

Vitalik Buterin, le co-fondateur d'Ethereum, observe que les ambitions initiales du Web3, axées sur la décentralisation ou encore l’open participation (participation ouverte), sont “quelque peu passées au second plan”, selon un récent article nommé “Make Ethereum cypherpunk again”, qu’il a publié et partagé sur son compte X.

Selon lui, depuis 2017, la tendance de la “financiarisation sur Ethereum” a détourné l'attention de ces objectifs fondamentaux. À la base, Ethereum devait ressembler à un “disque dur partagé public décentralisé” dont l’objectif était de tirer parti de la messagerie peer-to-peer et du stockage de fichiers décentralisé.

Buterin souligne également un fossé idéologique grandissant entre la communauté “non blockchain” et le monde de la crypto, ce dernier étant souvent perçu comme une distraction plutôt qu'un allié.

Redéfinir Ethereum avec les valeurs “Cypherpunk”

Buterin appelle à un renouveau des valeurs “cypherpunk” d'Ethereum, qui incluent la décentralisation, la participation ouverte, la résistance à la censure et la neutralité crédible. Pour rappel, le terme “cypherpunk” provient d'un mouvement axé sur l'utilisation de la cryptographie pour assurer la confidentialité et la sécurité des communications, en défendant la vie privée et la liberté individuelle contre la surveillance gouvernementale et institutionnelle.

Vitalik Buterin ajoute qu’il reste optimiste quant à la possibilité de développer des applications non financières sur la blockchain.

Par ailleurs, Buterin met en lumière des avancées technologiques comme les rollups, les preuves à divulgation nulle de connaissance (zk Rollups), l'abstraction de compte et les solutions de confidentialité de deuxième génération, qui pourraient soutenir ces valeurs.

Ces technologies sont le plus largement adoptées pour améliorer l'évolutivité d'Ethereum, comme les cumuls ZK, mais elles sont également très utiles pour la confidentialité

– a déclaré Buterin

Résister à la centralisation et à la sur-financiarisation

Vitalik Buterin met en garde contre les dangers de la centralisation excessive et de la sur-financiarisation dans l'écosystème crypto.

Il insiste sur la nécessité de résister à ces tendances pour préserver la valeur unique de la crypto et éviter de recréer un écosystème Web2 inefficace.

“Il est difficile de résister à ces pressions, mais si nous ne le faisons pas, nous risquons de perdre la valeur unique de l'écosystème cryptographique et de recréer un clone de l'écosystème web2 existant”

– a souligné Buterin

Buterin est toutefois impressionné par certaines solutions émergentes aux problèmes majeurs de l'industrie, comme les échanges décentralisés (DEX).

Articles qui pourraient vous intéresser