Crypto : Vauld annonce un déficit de 70 millions de dollars

Après avoir annoncé la suspension des retraits de sa plateforme, Vauld dévoile un déficit de 70 millions de dollars.
Vauld déficit
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

La semaine dernière, Vauld annonçait suspendre les retraits des clients de sa plateforme. Dans une récente lettre adressée à ses créanciers, Vauld souhaite revenir sur les évènements qui ont mené à cette décision et déclare un déficit de 70 millions de dollars.

L’entreprise fondée en 2018 connaît de grosses perturbations depuis quelques semaines. En effet, bien que soutenue par des fonds d’investissement comme Coinbase Ventures, Vauld s’est vu dans l’obligation de licencier 30% de ses effectifs pour faire face au bear market.

En savoir plus sur : Nexo cherche à acquérir le prêteur cryptographique Vauld

Vauld annonce un déficit de 70 millions de dollars

Chaque entreprise opère une visualisation comptable de son activité que ce soit mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Dans cette lettre, Vauld explique disposer, à sa connaissance, de 330 millions de dollars d’actifs, mais d’un passif d’environ 400 millions de dollars. Ainsi, ce serait 70 millions de dollars qu'il manquerait à l'entreprise pour égaliser les comptes.

Néanmoins, ces chiffres sont amenés à évoluer puisque Vauld fait l’objet d’enquêtes financières et judiciaires pour déterminer exactement les sommes en jeu. Le risque est que Vauld ne soit pas en mesure de rembourser ses créanciers en raison de ce lourd déficit.

Pour justifier ce gigantesque écart, la société explique que la forte baisse du marché des crypto monnaies, notamment sur le Bitcoin, l’Ethereum et le Matic, et l’effondrement de l’UST sont les causes majeures de leur problématique financière actuelle. Pour conclure sur les raisons, Vauld explique être dans l’incapacité de demander le remboursement de prêts par anticipation à certains de ses débiteurs.  

Enfin, Vauld révèle qu’en raison de ce déficit son entité singapourienne a déposé un moratoire le 8 juillet devant les tribunaux de Singapour conformément à la loi sur l’insolvabilité, la restructuration et la dissolution. Ainsi, ce processus donne 30 jours à l’entreprise pour explorer ses différentes options, mais un délai plus long peut être accordé exceptionnellement.

Nexo Vauld déficit

Vauld est très optimiste quant à l’aboutissement de l’acquisition par Nexo

Rapidement après ses ennuis, la société est donc rentrée en contact avec l’entreprise anglaise Nexo pour résoudre sa problématique financière et trouver une solution dans le délai accordé par le moratoire.

Concrètement, un accord entre les deux sociétés a été signé en vue d’une acquisition potentielle. Néanmoins, comme il est coutume de le faire dans les fusions acquisitions d’envergure, un processus d’audit est en cours pour s’assurer de la viabilité de l’opération.

Depuis cette révélation, les clients de Vauld sont sceptiques par rapport à cet accord. D’ailleurs, bien qu’affichant un fort optimisme quant à l’aboutissement de cette cession, Vauld, dans sa lettre aux créanciers, affirme posséder plusieurs stratégies différentes dans le cas où l’opération ne se concrétisait pas.

Ainsi, la société explore des alternatives à une cession complète de la société, mais pense également à convertir des dettes en action, à émettre son propre jeton ou à développer un plan de remboursement grâce aux revenus futurs de l’entreprise.

Pour autant, il est évident que chacune de ces alternatives ne présente pas les mêmes niveaux de garanties pour les utilisateurs. Idéalement, la porte de sortie offerte par Nexo permettra efficacement un retour à la normale et le déblocage des fonds de la clientèle de Vauld.

Trouver votre prochain emploi dans le web3

Articles qui pourraient vous intéresser