Découvrez l'univers crypto en profondeur

ETH : StarkGate le pont de StarkNet déployé en alpha

StarkWare, la société à l’origine du Layer 2 StarkNet vient d’annoncer le déploiement de son pont StarkGate sur le mainnet d’Ethereum.
starkgate starknet

Le réseau Ethereum (ETH) fait face à d’importants problèmes de congestions. Pour pallier ce problème, de nombreuses solutions dites de seconde couche ont vu le jour. Leur objectif étant de déporter une partie des transactions hors de la chaine principale pour la dégorger. Parmi ces solutions, le zk-Rollup de StarkNet propose une solution innovante. Celle-ci vient d’annoncer le déploiement de son pont StarkGate sur le mainnet d’Ethereum.

StarkGate : un pont vers StarkNet déployé sur le mainnet

StarkNet est un réseau de seconde couche. Par conséquent, celui-ci requiert un pont pour faire naviguer les actifs entre Ethereum et le réseau de seconde couche. 

En savoir plus sur : Le wallet Argent X de Starknet mis à jour !

Évidemment, StarkWare, l’entreprise à l’origine de StarkNet, a pensé à tout. Pour ce faire, elle a développé un pont nommé StarkGate.

starkgate starknet
StarkGate : le pont entre Ethereum et StarkNet.

En avril dernier, une première version de StarkGate était déployée sur le testnet d’Ethereum. Après un peu plus d’un mois de tests intensifs, les équipes de StarkWare viennent d’annoncer son déploiement sur le mainnet

Par conséquent, les utilisateurs peuvent désormais envoyer librement leurs fonds depuis Ethereum vers StarkNet et vice versa. 

StarkGate sur StarkNet en Alpha : prudence est mère de sureté

Notons tout de même qu’il s’agit là d’une version alpha. De ce fait, cette version du pont dispose de deux limitations visant à réduire les risques :

  • La valeur totale verrouillée (TVL) dans le pont sur Ethereum limitera le montant de chaque type de jeton.
  • Le montant maximal de chaque transaction envoyée de L1 à L2 (Ethereum→StarkNet) via StarkGate sera limité.

De surcroit, cette première version ne supporte qu’un nombre limité de jetons. Dans un premier temps, il sera uniquement possible de transférer des Ethers via le pont StarkGate. Cependant, le support d’autres jetons tels que WBTC, USDC, USDT ou encore DAI est prévu sur la roadmap de StarkWare. 

L’annonce publiée par StarkWare fait également état d’autres avertissements. 

Dans un premier temps, celle-ci précise qu’il est possible de mettre à jour le contrat sans période de blocage. D’un côté, cela permet à l’entreprise d’agir rapidement dans l’éventualité d’un problème. Néanmoins, cela pose certains problèmes de centralisations et risques en cas de compromission de la clé administrant le contrat. 

Dans un second temps, StarkWare rappelle que le code du pont StarkGate ainsi qu’une partie du code de StarkNet n’ont pas encore été audité. Par conséquent, ces solutions sont à utiliser avec précaution. Évidemment, plusieurs audits sont en cours de réalisation, comme le précise l’annonce : 

“Les audits ABDK et Nethermind de StarkGate Alpha seront bientôt terminés.”

StarkWare

À ce jour, le réseau StarkNet compte déjà plusieurs dizaines d’applications décentralisées. Par souci de sécurité, la plupart d’entre elles n’en sont encore qu’au testnet. Cependant, StarkNet promet le développement d’un écosystème DeFi riche. 

De plus, de nombreux internautes prédisent le lancement d’un jeton de gouvernance pour StarkNet, comme a pu récemment le faire Optimism. La course à l’airdrop ne fait que commencer.

Articles qui pourraient vous intéresser
Participez à la première conférence de CoinAcademy le 25 juin 2022
En savoir plus
Total
0
Share