Régulation : Le Paraguay s’oppose à une loi favorable au mining

Le Président du Paraguay vient d’opposer son véto à une loi favorisant le développement du mining de crypto monnaies dans le pays.
Paraguay loi mining
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 10.10.2023 17:28

Les pays possédant un parc énergétique attractif font l'objet d'une ruée vers l'or assez intense de la part des mineurs de crypto monnaies. Le Paraguay en fait partie grâce à une électricité excédentaire considérable. Néanmoins, le Président du Paraguay vient d’opposer son veto à une loi souhaitant faire du mining une activité industrielle reconnue dans le pays.

Alors que l’industrie des crypto monnaies ne cesse de prendre de l’ampleur dans le monde, cette décision pourrait s'avérer fortement préjudiciable pour le Paraguay dans les prochaines années. Malgré le passage d’Ethereum au Proof of Stake dans les futures semaines, de nombreuses autres crypto monnaies dont le Bitcoin continuent d’être activement minées par les professionnels du minage.

Dès lors, les pays émergents, avec le Salvador en porte-étendard, souhaitent se servir de ce nouveau domaine pour créer une dynamique économique et sociale positive pour leur pays. Cette interdiction découle d’une lecture particulièrement négative de l’intérêt de la blockchain et des crypto monnaies par le chef de l’exécutif paraguayen.

En savoir plus sur : Crypto.com rembourse $10 millions par erreur à des clients

Une loi favorable au mining votée par le Parlement en juillet dernier

Concrètement, la loi visait à reconnaître le mining de crypto monnaies comme une activité industrielle au Paraguay. Le Parlement paraguayen avait pris la décision d’approuver ce projet le 14 juillet dernier après de longues discussions portant sur l’intérêt réel de cette activité.

Le texte prévoyait d’exploiter les faibles coûts énergétiques du Paraguay pour stimuler l’activité du mining dans le pays. Ainsi, l’électricité excédentaire du pays pourrait être utilisée pour développer ce secteur et offrir des opportunités uniques aux entrepreneurs dans le pays.

De plus, les mineurs seraient dans l’obligation d’obtenir une licence spécifique afin de pouvoir exercer dans le pays tandis que le ministère de l’Industrie et du Commerce deviendrait l’autorité en charge de subordonner l’exécution de la loi.

Paraguay mining loi
Mario Abdo, le Président du Paraguay

Le Président du Paraguay s’oppose à la loi relative au mining de crypto monnaies

Loin de ces considérations, le Président du Paraguay estime qu’une telle loi aurait un impact foncièrement négatif. À l’appui de cette pensée, il explique qu’au cours des 12 derniers mois, les investissements industriels ont augmenté de 220% dans le pays tandis que le PIB du pays est en hausse de 4% au cours des cinq dernières années.

Dès lors, un tel rythme pourrait rapidement conduire le Paraguay à utiliser la totalité de son énergie. Ainsi, la création d’un cadre favorable au mining de crypto monnaie aurait pour conséquence de puiser dans cette énergie. Le décret poursuit en estimant que « si le Paraguay veut intensifier l’extraction de crypto monnaies aujourd’hui, dans les quatre prochaines années, il sera dans l’obligation d’importer de l’électricité ».

Ensuite, l’exécutif paraguayen considère que l’extraction de crypto monnaies nécessite une main-d’œuvre réduite. De fait, son développement ne générerait pas de valeur ajoutée comparable à celle d’autres activités industrielles.

Cette décision semble découler d’une mauvaise appréhension des enjeux liés au développement de la blockchain. Néanmoins, certains arguments mis en avant par le Président du Paraguay peuvent totalement se comprendre au vu des difficultés économiques actuelles, mais il serait dommage pour le pays de rater le virage financier à venir.

Trouver votre prochain emploi dans le web3

Articles qui pourraient vous intéresser