NFT : Ryder Ripps condamné à payer 9 millions de dollars à Yuga Labs

Dans le cadre du procès entre Ryder Ripps et Yuga Labs, le juge a tranché en faveur du studio, imposant à Ripps le paiement de 9 millions de dollars en guise de pénalités.
yuga labs ripps 9 millions
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Une amende à près de 9 millions de dollars pour Ryder Ripps :

  • Ryder Ripps est condamné à verser 9 millions de dollars à Yuga Labs pour violation de droits d'auteur.
  • Le jugement souligne l'importance de la propriété intellectuelle dans l'écosystème des NFT.
  • Cette décision pourrait créer un précédent pour les futures affaires de droits d'auteur dans le domaine des crypto-monnaies.

Yuga Labs sort gagnant du procès contre Ryder Ripps

Ryder Ripps, un artiste et développeur controversé, a été condamné à payer une somme colossale de 9 millions de dollars de dommages et intérêts à Yuga Labs, la société derrière la célèbre collection NFT Bored Ape Yacht Club (BAYC).

Cette décision du juge fait suite à une longue bataille juridique centrée sur des accusations de violation de droits d'auteur.

Le conflit a débuté lorsque Ripps a créé et vendu des NFT qui imitaient de près les œuvres originales de Yuga Labs, soulevant des questions sur les limites de la création artistique et l'utilisation de la propriété intellectuelle dans le secteur des NFT. Yuga Labs a réagi en intentant une action en justice, affirmant que Ripps avait non seulement enfreint leurs droits d'auteur, mais avait également induit en erreur le public et dévalorisé leur marque.

Près d'un mois après ce dépôt de plainte, Ripps a affirmé qu'il ne consentirait à un règlement de l'affaire qu'en échange d'un paiement de 100 milliards de dollars, une somme qui, selon lui, reflète la valeur réelle et potentielle de l'impact de son travail sur l'industrie des NFT.

Yuga Labs sur le toit du marché NFT

Sur les 9 millions de dollars que Ripps devra finalement verser à Yuga Labs, 7 millions concernent les frais d'honoraires d'avocats.

La décision de justice en faveur de Yuga Labs n'est pas seulement une victoire pour l'entreprise, elle représente également un signal fort envoyé à l'industrie des NFT concernant l'importance de respecter les droits d'auteur. En attribuant des dommages-intérêts substantiels, le tribunal souligne la valeur de la propriété intellectuelle et le sérieux des conséquences en cas de violation.

La collection BAYC s'échange actuellement à un floor price de 24,63 ETH, et reste la collection NFT avec le plus gros volume d'échange de tous les temps.

Trouver votre prochain emploi dans le web3

Articles qui pourraient vous intéresser