Découvrez l'univers crypto en profondeur

252 millions de dollars – le pactole des utilisateurs de la DeFi

La DeFi comme revenu passif

Depuis le début de l’année 2020, l’écosystème DeFi n’a cessé de se développer sur Ethereum. Par définition, l’écosystème DeFi cherche à décentraliser la plupart des services financiers classiques. Ainsi, nous retrouvons tous types d’offres : épargne, emprunt, échange, la décentralisation n’a pas de limites. 

Aperçu des protocoles de l’écosystème DeFi – Source : TheDefiant.

Évidemment, comme il n’y a pas d’acteur central, ce sont les utilisateurs de ces protocoles qui créent le marché. De fait ce sont eux qui profitent des revenus générés par les mouvements au sein de ce marché décentralisé. 

Ainsi, il existe une multitude de manières de générer un revenu alternatif via ces protocoles. Le plus simple étant de déposer des fonds sur un protocole de lending comme Aave ou Compound. En face, d’autres utilisateurs vont emprunter des fonds et payer des frais pour cela. Ces frais seront ensuite redistribués aux dépositaires.

Une autre possibilité réside dans le fait d’apporter des liquidités aux pools des échanges décentralisés tels qu’Uniswap ou Sushiswap. Dans ce cas, lors de chaque échange une taxe est prélevée par le protocole et redistribuée aux fournisseurs de liquidités.

Des revenus supplémentaires peuvent s’ajouter via les programmes de liquidity mining, qui visent à récompenser les fournisseurs de liquidités avec les jetons du protocole, en plus des frais prélevés lors des interactions. 

Nous pouvons classer les plateformes DeFi les plus influentes par catégories. En premier lieu, les échanges décentralisés tels qu’Uniswap, son fork communautaire Sushiswap ou encore Curve spécialisée dans l’échange de stablecoins. Dans un second temps les plateformes de lending comme Aave, Compound ou yEarn. Pour finir, il est intéressant d’aborder le cas de Pooltogether, une loterie d’un nouveau genre où il n’existe aucun perdant.

252 millions de dollars distribués aux utilisateurs

Après de longs mois d’essor constant, l’écosystème DeFi compte désormais 76 milliards de dollars déposés à travers les différents protocoles qui le composent. Autant d’utilisateurs ayant déposé leurs fonds et profitent, d’une manière ou d’une autre, d’un rendement. 

Ainsi, d’après les données compilées et publiées par TheBlock, les utilisateurs des principaux protocoles DeFi d’Ethereum ont perçu 252 millions de dollars en revenu au mois d’avril 2021. Une valeur qui a augmenté de 63% depuis le début de l’année 2021 et quintuplé depuis novembre 2020. 

En tête, et sans réelle surprise, nous retrouvons la licorne d’Uniswap qui a distribué 113 millions de dollars à ses fournisseurs de liquidités. Celle-ci est suivie par son fork Sushiswap avec 35 millions de dollars distribués, puis par le prêteur Aave avec 24 millions de dollars. 

Bien que ce pactole semble astronomique, il est probablement bien inférieur aux revenus générés par les utilisateurs des protocoles de yield farming, notamment sur la Binance Smart Chain. 

Cependant, il reste bien moins risqué et plus stable que le revenu proposé par le yield farming. À chacun de déterminer son appétence au risque. 

Articles qui pourraient vous intéresser