Crypto : Coinbase poursuivi en justice au sujet du TerraUSD (UST)

La plateforme de trading Coinbase fait face à plusieurs recours collectifs dans le cadre du “deppeging” des stablecoins TerraUSD et GYEN.
coinbase crypto justice

Dernière modification effectuée le 09.08.2022 18:36

Coinbase, l’un des plus gros échanges de crypto monnaies au monde, fait face à la justice américaine pour ne pas avoir fait preuve de “diligence raisonnable” au sujet du depeg du stablecoin TerraClassicUSD (USTC) au moment de l’effondrement de l’écosystème Terra.

Concrètement, un recours collectif à l’encontre de Coinbase a été déposé ce jeudi, alléguant que la bourse crypto a fait “preuve de négligence” concernant le listing de l’USTC (anciennement UST). En effet, la plateforme n’aurait pas suffisamment mené de recherches approfondies avant de publier la crypto monnaie. Les plaignants accusent également Coinbase de ne pas avoir mentionné sa “relation financière” avec Terraform Labs, la société fondatrice du réseau Terra.

Dans le cadre de ce procès, la justice aurait comparé les données relatives aux stablecoins de Coinbase, par celles fournies par d’autres échanges de crypto monnaies, comme Gemini, Kraken ou encore Robinhood. Finalement, il a été conclu que Coinbase aurait “déformé le risque de TerraUSD”, en le présentant à ses utilisateurs comme étant un stablecoin classique.

Plutôt que de divulguer la nature de TerraUSD comme non garantie, contrôlée par un algorithme et très risquée, Coinbase l’a fait passer pour juste un autre stablecoin.

selon le recours collectif

Selon Cointelegraph, le rapport allègue également que Coinbase Venture, la branche d’investissement de Coinbase, était “l’un des plus gros investisseurs de Terraform Labs”. De ce fait, certains utilisateurs estiment que ce “rapprochement” est l’une des raisons principales pour laquelle Coinbase aurait caché les risques liés au stablecoin TerraUSD (UST).

Pour rappel, l’écosystème Terra s’est récemment effondré, provoquant la chute spectaculaire de son jeton natif, le LUNA, mais également la désindexation au dollar américain de son stablecoin, l’UST. En l’espace de quelques jours seulement, ces deux crypto monnaies ont perdu près de 95 % de leur valeur.

Dans le cadre de cette affaire, ce sont les cabinets d’avocats Milberg Coleman Bryson Phillips Grossman” et “Erickson Kramer Osborne” qui représentent leurs clients. L’un de ses cabinets américains s’est également chargé de l’affaire concernant le stablecoin “GYEN”.

coinbase terrausd stablecoin

Coinbase poursuivi en justice pour le depeg du stablecoin GYEN

Sachez que ce n’est pas le premier recours collectif déposé contre Coinbase. Le mois dernier, la plateforme de trading a d’ores et déjà encouru une action en justice, mais cette fois-ci au sujet du stablecoin “GYEN” qui s’est désindexé du yen japonais en novembre 2021.

Une fois listé sur la bourse Coinbase, le stablecoin a explosé à la hausse durant près d’une semaine, après quoi la crypto monnaie s’est vue soudainement s’effondrer, obligeant ainsi la plateforme à “geler les comptes de certains utilisateurs”. D’après les rapports publiés lors du procès, certains utilisateurs auraient même perdu des “millions indicibles”.

De la manière que pour l’USTC, la société Coinbase est accusée de ne pas avoir effectué de vérifications préalables concernant l’écosystème GYEN, et ce, “malgré un risque raisonnablement prévisible de désindexation” au yen japonais.

0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser