Découvrez l'univers crypto en profondeur

Crypto : Le CEO de Celsius a tenté de fuir le pays !

Alors que Celsius traverse une période mouvementée et est au bord de la faillite, son CEO tente de quitter le pays pour se rendre en Israel.
CELSIUS CEO

Dernière modification effectuée le 09.07.2022 17:17

Dans un contexte d’effondrement probable de la plateforme Celsius Network, a priori au bord de la faillite, leur CEO Alex Mashinsky a tenté de fuir le pays. Malheureusement pour lui, il s’est fait rattraper à l’aéroport avant d’être interrogé par les services de police.

Celsius est une plateforme de lending et de staking en crypto monnaie. Elle traverse des difficultés financières depuis plusieurs semaines, raison pour laquelle elle avait par exemple annonçait le gel des retraits et l’impossibilité de réaliser des transferts de fonds. Après cette annonce, la plateforme a engagé des spécialistes de la restructuration et certains pointent du doigt le fait que Celsius est au bord de la faillite. En effet, selon une rumeur, Celsius serait en réalité insolvable, ce qui pose de sérieux risques pour tous ses utilisateurs.

C’est donc dans ce contexte, qu’étrangement (ou pas), le CEO de Celsius a été arrêté à l’aéroport de Morristown alors qu’il s’apprêtait a quitter son pays pour se rendre en Israel.

Plus précisément, Mike Alfred, un analyste cryptomonnaie influent, a tweeté :

“Alex Mashinsky a tenté de quitter le pays cette semaine via l’aéroport de Morristown mais a été arrêté par les autorités. On ne sait pas encore s’il a été arrêté ou simplement empêché de partir. Veuillez me contacter si vous avez plus d’informations à ce sujet”.

Mike Alfred, Twitter

Il explique dans un THREAD qu’Alex Mashinsky, CEO de Celsius, a menti aux utilisateurs de la plateforme sur la sécurité de leurs fonds et que depuis, il n’avait pas donné signe de vie sauf à préciser que l’affaire était désormais “entre les mains des avocats, pour le meilleur et pour le pire”.

celsius

Il souligne ensuite qu’aucune solution n’a encore été apportée concernant les fonds des utilisateurs de Celsius. Une situation délicate pour les consommateurs et investisseurs, alors que la baisse de marché fait déjà bien des dégâts au sein de la crypto sphère.

Mike Alfred estime que :

“Ce que je continue à penser, c’est que Mashinsky a très certainement déjà été contacté par le FBI. Il a peut-être même été arrêté, interrogé, puis relâché. Il y a suffisamment d’éléments ici pour que les Fédéraux veuillent les examiner.”

Mike Alfred, Twitter

Précisons également que Celsius, qui a engagé des spécialistes de la restructuration, a déjà reçu plusieurs offres d’achat de la part d’autres plateformes de prêts de cryptomonnaies. Parmi les candidats, nous avons pour le moment connaissance de Chainge et de Nexo. Concernant Nexo, la société de prêts rivale a révélé sur Twitter son intention de racheter certains actifs “qualifiés de la plateforme, “pour aider à gérer les conséquences de l’état de détresse de Celsius”.

Celsius dément formellement ces rumeurs

La rumeur ayant rapidement pris de l’ampleur, Celsius ne pouvait pas rester silencieux longtemps à son propos. Un porte-parole de la société s’est chargé de les commenter afin de nier catégoriquement la véracité de ces allégations.

Il indique que « tous les employés de Celsius – y compris notre PDG – sont concentrés et travaillent dur pour stabiliser les liquidités et les opérations. À cette fin, toute information selon laquelle le PDG de Celsius aurait tenté de quitter les États-Unis est fausse ».

Articles qui pourraient vous intéresser