Découvrez l'univers crypto en profondeur

Crypto : L’affaire Mt Gox sur le point de se clôturer ?

Alexander Vinnik a été extradé aux États-Unis, où il purgera une peine de prison pouvant aller jusqu’à 55 ans.
alexander vinnik mtgox

Dernière modification effectuée le 08.08.2022 23:33

Alexander Vinnik, l’auteur présumé à l’origine du piratage de l’échange Mt Gox en 2014, vient de se faire extrader aux États-Unis, où il purgera le restant de sa peine de prison, a déclaré Frédéric Belot, l’avocat français de Vinnik.

Alexander a été transféré de Paris à Athènes hier en début d’après-midi. Ensuite, il a été transféré d’Athènes à Boston (pour faire le plein) et il est arrivé à San Francisco dans la nuit.

a déclaré Frédéric Belot à Blockworks dans un communiqué

Selon le média CNN qui a été le premier à relayer cette information, l’individu originaire de Russie qui a été récupéré en France où il purgeait sa peine de 5 ans – devrait prochainement se présenter devant le tribunal du district nord de la Californie. Le 15 juillet 2022, cette extradition avait néanmoins été reportée une première fois par les autorités américaines. D’après Belot, “il s’agissait d’une manœuvre de distraction visant à accélérer la procédure via la Grèce, où Vinnik a été initialement arrêté.”

Toujours selon l’avocat de Vinnik, Frédéric Belot, le ressortissant russe clamerait son innocence.

vinnik btc-e bitcoin

Retour sur une affaire qui a marqué l’industrie des crypto monnaies

C’est en juillet 2017 qu’Alexander Vinnik fut arrêté pour la première fois en Grèce sous ordre des États-Unis, alors qu’il se trouvait sur une plage avec sa famille.

Concrètement, Vinnik a été désigné comme étant l’opérateur principal (ou “cerveau”) de BTC-e – l’un des exchanges de crypto monnaies les plus utilisés à l’époque – accusé d’avoir un lien avec le piratage de Mt Gox (en plus d’autres activités illicites) – le tout premier échange de Bitcoin au monde. Au total, BTC-e aurait blanchi plus de 4 milliards de dollars de Bitcoin au cours de son existence. Par la suite, les autorités américaines ont décidé de fermer définitivement la plateforme, en plus de confisquer ses serveurs.

L’acte d’accusation publié par le DOJ (Department of Justice) dans le cadre de l’inculpation de Vinnik en 2017, accuse l’informaticien russe de 21 chefs d’accusation principalement liés au blanchiment d’argent, à l’exploitation de services monétaires et à d’autres crimes connexes (usurpation d’identité, trafic de drogue…).

Finalement, après de longues années de dispute (entre les États-Unis, la France & la Russie) concernant l’extradition de Vinnik, c’est un tribunal français qui le condamne à 5 ans de prison en 2020. Cependant, les États-Unis semblent aujourd’hui avoir repris la main sur l’affaire, et devront juger Alexander Vinnik dans les semaines à venir. L’individu risquerait jusqu’à 55 ans de prison.

La plateforme Mt Gox sur le point de restituer 141 000 Bitcoin (BTC) à ses clients

Le piratage de Mt Gox est aujourd’hui considéré comme étant l’un des plus gros hacks de l’histoire des crypto monnaies, ayant coûté près de 740 000 BTC à l’échange japonais, soit environ 500 millions de dollars à l’époque. En conséquence, Mt Gox s’est vu dans l’obligation de fermer ses portes, laissant derrière lui 127 000 utilisateurs n’ayant aucun moyen de récupérer leurs fonds volés.

mt gox bitcoin

Mark Karpeles, le PDG de Mt Gox, a d’ailleurs été arrêté par les autorités japonaises, notamment pour avoir “falsifié les données des comptes de sa société”. Au final, Karpeles sera reconnu coupable et condamné à 2 ans et demi de prison avec sursis et 4 ans de mise à l’épreuve pour “manipulation de données”.

Aujourd’hui, les choses semblent enfin aller de l’avant pour Mt Gox. Le 6 juillet 2022, l’échange a annoncé entamer une procédure de remboursement, visant à restituer une partie des fonds aux utilisateurs lésés. Le montant total de cette vague de remboursement devrait s’élever à 141 000 BTC, soit environ 2.8 milliards de dollars.

Le Fiduciaire chargé de la réhabilitation se prépare actuellement à effectuer des remboursements conformément au plan de réhabilitation approuvé, dont l’ordonnance de confirmation du tribunal de district de Tokyo a été rendue définitive et exécutoire le 16 novembre 2021

Selon le document publié par Mt Gox

Les créanciers pourront choisir de recevoir leur remboursement en dollars, en Bitcoin (BTC) ou en Bitcoin Cash (BCH). Selon le document publié par Mt Gox, la période de recouvrement des fonds “devrait” débuter fin août 2022, “jusqu’à ce que tout ou une partie des remboursements soient complétés”.

Cependant, certains analystes craignent que cette libération de BTC face vaciller le cours du Bitcoin (BTC) qui, depuis maintenant plusieurs mois, a du mal à nous montrer ne serait-ce qu’un petit signe de force prometteur.

En effet, la plupart des BTC volés en 2014 ont été achetés entre 150 et 1100 dollars, soit environ 95 % inférieurs au prix d’aujourd’hui.

Autrement dit, la majeure partie des utilisateurs pourrait vouloir vendre ses crypto monnaies une fois récupérées. Bien que ce largage massif de Bitcoin puisse être contrôlé, il viendrait s’ajouter à toute une série d’événements récents (Celsius, Terra Luna, 3AC), accentuant ainsi le niveau de panique chez les investisseurs.

Articles qui pourraient vous intéresser