Crypto : Un bridge entre Avalanche et Solana pourrait voir le jour

Un subnet d’Avalanche souhaite utiliser l’IBC pour offrir à ses utilisateurs un bridge fonctionnel avec la blockchain Solana.
bridge avalanche solana

Alors que l’interopérabilité des blockchains continue de faire rêver la majorité des développeurs de l’écosystème, l’Interblockchain Communication (IBC) pourrait devenir une référence en la matière. D’ailleurs, cette technologie pourrait permettre à la blockchain Avalanche de posséder un bridge avec la blockchain Solana.

Pour rappel, l’IBC est tout simplement un standard de communication fiable, ordonné et sécurisé permettant de distribuer des messages entre plusieurs blockchains indépendantes. De fait, la communication des informations n’induit pas un changement des règles de gouvernance de la part des blockchains concernées par l’utilisation de l’IBC.

De plus, bien qu’étant mise à disposition par les développeurs de la blockchain Cosmos, l’exploitation de l’IBC ne requiert pas nécessairement d’être une blockchain développée à partir du SDK de Cosmos. Dès lors, de nombreux cas d’utilisation peuvent voir le jour permettant d’imaginer un lien concret entre les plus grosses blockchains de l’industrie.

En savoir plus sur : Bientôt l’épilogue du litige opposant la SEC à Ripple ?

Le nouveau bridge Nitro : un élément indispensable pour l’écosystème Solana

Au milieu du mois de septembre, la start-up Sei Labs a dévoilé une solution de mise à l’échelle de la blockchain Solana. Concrètement, il s’agirait d’un bridge permettant aux projets de Solana de pouvoir interagir rapidement avec l’écosystème Cosmos.

Ainsi, de nombreuses DApps (applications décentralisées) développées sur Solana pourront être intégrées à Cosmos avec l’ambition d’augmenter le nombre d’utilisateurs potentiels, mais aussi de faire grossir drastiquement les flux financiers pénétrants sur Solana.

Néanmoins, la création de Nitro répond également à l’enjeu d’interopérabilité avec d’autres blockchains que Cosmos. En effet, grâce à l’IBC, des initiatives similaires sur d’autres blockchains pourraient permettre de les connecter à Solana sans qu’il y ait besoin de passer par des intermédiaires centralisés.

bridge solana avalanche

Bientôt un bridge entre Avalanche et Solana grâce à l’IBC

L’implémentation d’un bridge entre Solana et Cosmos au travers de l’initiative Nitro aurait déjà fait naître des ambitions dans l’esprit de développeurs de blockchains concurrentes. En effet, Landslide Network, un subnet compatible avec Tendermint et Cosmos, dévoile son ambition de développer un bridge avec Solana grâce à l’intégration de l’IBC à sa blockchain.

Techniquement, un subnet est un sous réseau développé dans l’écosystème d’Avalanche répondant à un besoin particulier. Ainsi, bien que connecté à la blockchain Avalanche, un subnet offre la possibilité à ses créateurs de personnaliser et de contrôler entièrement leur réseau. Par exemple, comme c’est le cas sur Landslide Network, les développeurs peuvent choisir la machine virtuelle qui leur plait.

De fait, l’intégration native de l’IBC sur Landslide Network, grâce à la compatibilité avec l’écosystème Cosmos, ouvre le champ des possibilités à ses développeurs concernant l’interopérabilité avec d’autres blockchains intégrant également le protocole de communication IBC.

Selon le compte twitter du subnet, la solution développée par Nitro « pourrait être une solution optimale pour intégrer Solana dans un subnet AVAX ».

Bien le subnet en question soit le seul concerné par cette possibilité, la connexion des subnets avec la blockchain mère Avalanche devrait permettre à Landslide Network d’offrir une solution d’interopérabilité à l’entièreté de l’écosystème Avalanche pour interagir avec Solana.

Articles qui pourraient vous intéresser