Binance place 10 crypto monnaies sous haute surveillance

En réponse à une pression réglementaire accrue, l’exchange Binance a récemment annoncé avoir placé certaines crypto monnaies sous haute surveillance, avant de potentiellement les retirer de sa plateforme.
binance crypto balise surveillance
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

De nombreuses cryptos mises sous surveillance par Binance :

  • Binance a mis en place des « balises de surveillance » sur plusieurs crypto monnaies.
  • Ces actifs montrent une volatilité et des risques nettement plus élevés, et pourraient ne plus répondre aux critères de cotation de Binance.
  • Cette action fait suite à des pressions réglementaires croissantes et à des initiatives récentes des régulateurs américains.

10 crypto monnaies mises sous surveillance par Binance

Binance, le leader des exchanges crypto dans le monde, a récemment annoncé l'application de “balises de surveillance” sur un total de dix actifs numériques, dont plusieurs jetons de confidentialité (privacy coin) comme Monero (XMR) et Zcash (ZEC).

En plus de XMR et ZEC, on y retrouve les jetons ANT, FIRO, KP3R, MDX, MOB, REEF, VAI et ZEN.

Cette décision indique que ces actifs présentent une volatilité et des risques plus élevés par rapport aux autres jetons listés sur la plateforme. Dans son communiqué, Binance a averti que ces actifs sont sous surveillance étroite et pourraient risquer d'être retirés de la plateforme s'ils ne répondent plus aux critères de cotation.

Les jetons avec la balise de surveillance présentent une volatilité et des risques nettement plus élevés par rapport aux autres jetons répertoriés

a déclaré Binance

En plus d’être placé sous haute surveillance, les utilisateurs qui souhaitent trader ces crypto monnaies “étiquetées” devront compléter des quiz tous les 90 jours.

Dans ce même communiqué, Binance a également annoncé avoir retiré les jetons GMX et SUSHI de sa liste de surveillance, soit une bonne nouvelle pour ces deux projets crypto.

Une pression réglementaire accrue

Cette mesure de Binance s'inscrit dans un contexte de pression réglementaire accrue, notamment en raison des initiatives récentes des régulateurs américains, ou encore de la loi MICA.

Par ailleurs, cette décision fait écho à une annonce similaire de la bourse OKX, qui a récemment déclaré qu'elle supprimerait 11 paires de trading liées à des jetons axés sur la confidentialité à partir de 2024.

Trouver votre prochain emploi dans le web3

Articles qui pourraient vous intéresser