Découvrez l'univers crypto en profondeur

Coin Hebdo #20 : Les Actualités de la semaine du 1er novembre 2021

L’une des plus grandes banques australiennes va permettre à ses clients d’échanger des cryptomonnaies

La Commonwealth Bank (CBA) va permettre à plus de 6.5 millions d’Australiens d’échanger des crypto-actifs via son application bancaire. Il y en aura 10, et nous savons déjà que le bitcoin, le bitcoin cash, l’éther et le litecoin seront de la partie.

C’est la toute première banque du territoire à proposer une telle offre, et d’après la communauté crypto australienne, les autres ne devraient pas tarder à faire de même. La CBA a précisé travailler en collaboration avec la société d’analyse blockchain Chainalysis, ainsi qu’avec l’échange de crypto Gemini.

Pour Caroline Bowler, PDG de BTC Makets (bourse locale), c’est une superbe nouvelle : “L’initiative de CBA est passionnante et inévitable. C’est un nouveau jour de fête pour la cryptomonnaie, et c’est comme si l’Australie avait soudainement mis le pied à l’étrier. Nous avons été présentés comme jouant un rôle de rattrapage pendant tout ce temps, mais maintenant nous passons à une position de leader au niveau mondial avec notre plus grande banque.”.

Empruntez jusqu’à 1 million de dollars avec Coinbase

Cette semaine, l’exchange de crypto a annoncé que ses clients américains peuvent désormais emprunter jusqu’à 1 million de dollars au taux de 8% contre une garantie en bitcoin. La somme empruntée ne pourra cependant pas excéder 40% de celle déposée en bitcoin.

La caution ne sera pas utilisée par Coinbase, elle sera tout simplement conservée en sécurité et vous sera retournée une fois que les intérêts et le prêt seront totalement remboursés. Cette méthode est totalement différente de celle proposée par les banques traditionnelles : ici pas besoin de justifier vos revenus pour obtenir un prêt.

En parallèle, Coinbase testerait un tout nouveau service d’abonnement. Celui-ci permettrait aux utilisateurs d’être dispensés de frais de transactions, mais aussi d’avoir une assistante téléphonique prioritaire.

Une triple alliance prestigieuse lance un fonds de 100 millions de dollars dédié aux jeux blockchain

Accompagné par Lightspeed Venture Partners et FTX, Solana ventures lance un fonds de 100 millions de dollars pour soutenir les startups qui développent des jeux basés sur la technologie blockchain.

Les jeux, comme Axie infinity par exemple, ont propulsé l’adoption des crypto-actifs à travers le monde. De plus, depuis que Facebook est devenu Meta, le concept de métavers explose aux yeux du grand public. Ce nouveau fonds porté par quelques-uns des plus gros acteurs stimulera donc encore plus l’écosystème.

“Les jeux ont une opportunité massive de réunir le prochain milliard d’utilisateurs sur le web3 (…) Nous sommes ravis de nous associer à FTX et Solana Ventures pour jouer un rôle de premier plan dans la croissance de cet écosystème.” a communiqué Amy Wu, associée chez Lightspeed Venture Partners.

La toute première conférence organisée par la fondation Solana (7-10 novembre)

De ce dimanche jusqu’à mercredi prochain, la conférence Solana Breakpoint se déroule à Lisbonne. Plusieurs grosses têtes de l’écosystème sont présentes. On pense notamment au PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, au PDG de Circle, Jeremy Allaire, et même à Amy Wu, associée chez Lightspeed qui est impliquée dans le projet de financement des jeux blockchain.

La conférence se déroule sur trois sites différents : une ancienne usine de textile vieille de 175 ans qui a été transformée en hub pour les artistes, les jardins botaniques, et le magnifique rooftop du SUD. Il y aura des présentations de cas pratiques, des ateliers & tutoriels avec des développeurs, ainsi que des annonces sur le futur de la blockchain Solana.

De grosses exclusivités au sujet de l’écosystème seront certainement communiquées. Nous avons donc une équipe de choc sur place pour vous partager les meilleures informations sur Coinacademy.

Binance et son projet de 100 millions d’euros pour la France et l’Europe

Cette semaine lors d’une conférence française, Changpeng Zhao (PDG de Binance) a annoncé vouloir investir 100 millions d’euros ($115M) afin de développer l’écosystème crypto en Europe et en France notamment.

En partenariat avec France FinTech, l’initiative a été nommée “Objectif Lune” et permettra à Binance de monter un centre de recherche et de développement sur le territoire français. À condition que l’échange de crypto obtienne le statut PSAN (Prestataire de services sur actifs numériques).

Un programme d’éducation en ligne est également prévu pour faire émerger de nouveaux talents dans l’écosystème. La société Ledger et la plateforme d’enseignement OpenClassrooms seront de la partie.

Le président de France Fintech (Alain Clot), l’une des organisations à l’origine de la conférence, a finalement déclaré : “la France est positionnée de manière unique en termes de réglementation, de talents et d’expertise pour être le premier acteur en Europe dans le domaine de la finance décentralisée”.

Le FC Barcelone va tokeniser 122 ans de son histoire

En partenariat avec Ownix, le Barca compte lancer des NFTs qui représentent des moments historiques du club sous forme d’images ou vidéos. Il devrait d’ailleurs y avoir plusieurs enchères tout au long de la saison.

Avec cette toute nouvelle façon d’interagir, l’objectif est de rapprocher encore plus le club de tous ses supporters à travers le monde, et de la nouvelle génération notamment :

“Nous pensons qu’avec la création des NFTs, nous rapprochons les culers (supporters) du monde entier de l’opportunité de pouvoir obtenir des actifs digitaux représentant des moments uniques qui nous ont fait rêver et qui font du FC Barcelone un Club reconnu à tous les niveaux. C’est une chance unique de faire grandir et de consolider la marque Barça.” déclare Joan Laporta, président du FC Barcelone.

Un bitcoin à 146,000 dollars pour JPMorgan

Lundi, le géant bancaire américain a partagé un objectif optimiste quant au prix du bitcoin. Selon eux, celui-ci pourrait atteindre les 146,000 dollars car il est en concurrence avec l’Or en tant que monnaie « alternative ».

Cependant, JPMorgan estime qu’afin d’atteindre la capitalisation de l’Or, la volatilité du bitcoin devra baisser considérablement. Ils pensent que cela rassurerait les institutionnels, qui pourraient alors prendre des positions plus conséquentes.

« La raison est que, pour la plupart des investisseurs institutionnels, la volatilité de chaque actif est importante en termes de gestion des risques de portefeuille. Plus la volatilité d’une classe d’actifs est élevée, plus le capital-risque consommé par cette classe d’actifs est élevé.» assurent les stratégistes de JPMorgan.

États-Unis : les maires se mettent au Bitcoin

Francis Suarez, le maire de Miami, a déclaré sur son compte Twitter qu’il recevra son prochain salaire en Bitcoin. Deux jours plus tard, c’est le nouveau maire de New York, Eric Adams, qui a annoncé sur son compte qu’il fera de même avec ses 3 premiers salaires. Il ajoute que “NYC va devenir le centre de l’industrie crypto et de bien d’autres industries innovantes à croissance accélérée”.

Depuis quelque temps, les deux villes de la côte est poussent pour l’adoption des crypto-actifs. Elles veulent devenir des territoires pionniers dans l’univers de la blockchain et leurs maires y sont pour beaucoup.

Plus tard dans la semaine, c’est le maire de Tampa (Floride) qui annonçait recevoir son prochain salaire en bitcoin. Le maire de Jackson (Tennessee) a lui déclaré qu’il convertira son prochain salaire, comme les lois de son État l’empêchent d’être payé directement en cryptomonnaies. Qui sera donc le prochain ?

Sources

Article précédent

Metaverse, le nouveau monde virtuel qui révolutionne les interactions sociales

Article suivant

Athena Ins - l'assurance de vos placements DeFi

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share