Une blague sur l’insolvabilité de wETH prend trop de proportions

Plusieurs influenceurs ont laissé entendre que le protocole Wrapped Ethereum (wETH) était à risque, mais la blague a rapidement été prise au sérieux.
wrapped ethereum weth blague-min
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Un bankrun sur wETH ? Une blague d'insolvabilité et de défaut du smart contract se propage sur Twitter et atteint de nombreux internautes.

Les récentes corrections de prix déclenchées par l'effondrement de FTX ont exacerbé les craintes et l'incertitude au sein de l'industrie déjà agitée des crypto monnaies. En effet, des inquiétudes croissantes ont commencé à circuler le 26 novembre concernant le fait que le protocole de Wrapped Ethereum (wETH) ne soit plus complètement rattaché à ETH. Certains ont émis l'hypothèse (en souhaitant faire de l'humour) que les wETH n'étaient pas soutenus à 1:1 par des ETH. Cette annonce a suscité des craintes d'insolvabilité. Les développeurs et influenceurs d'Ethereum sont intervenus pour conclure la situation.

La blague autour de l'insolvabilité de wETH

wETH insolvabilité blague

Une blague concernant l'insolvabilité de Wrapped Ethereum était à la mode ce week-end. Cygaar, développeur de blockchain et contributeur à la norme des jetons ERC-721A s'est rendu sur son compte Twitter (@0xCygaar) pour affirmer que wETH serait bientôt insolvable. En effet, il a déclaré : “ATTENTION : wETH est sur le point d'être insolvable. Je renflouerai à contrecœur tous les détenteurs de WETH à un taux de 0,5 ETH par WETH afin de sauver cet espace. Vous pourrez me remercier une fois que la crise aura été annoncée”. Suite à cela, l'animateur du Daily Gwei, Anthony Sassano, est intervenu en  déclarant :

«Une personne que je connais depuis plus de dix ans, que je considère digne de confiance, est persuadée que WETH va se désintégrer et connaître un effondrement total. Je ne sais rien de concret, mais si j'étais exposé, je serais inquiet». L'utilisateur a dû préciser que le tweet était simplement une blague après avoir lu un tas de réponses de certains utilisateurs ayant pris l'avertissement au pied de la lettre. Il a affirmé que le message original était un «shitpost/meme» après avoir lu les commentaires.

Le chercheur suédois Eric Wall, réputé dans l'écosystème crypto, y est allé de bon cœur en reprenant la blague à son tour, déclarant que le projet wETH avait été abandonné et était même défectueux.

Les influenceurs ETH appellent la communauté au calme

Malgré les spéculations qui se sont déchaînées après ces commentaires, de nombreux partisans et influenceurs d'Ethereum ont su ramener le calme sur le réseau social à l'oiseau bleu. Cygaar a d'abord confirmé qu'il s'agissait d'un “shitpost” afin de voir qui lisait son contenu. Il a ensuite ajouté dans une série de discussions que “wETH ne peut jamais devenir insolvable” et que “wETH sera toujours échangeable 1:1 avec ETH“. De l'autre côté, Sassano a poursuivi en s'excusant  auprès de la communauté pour avoir semé la peur :

Je m'excuse sincèrement pour mon shitposting. Je pensais honnêtement que c'était inoffensif et que les gens n'allaient pas le prendre au sérieux (ma faute d'avoir pensé cela). Je ferai mieux à l'avenir”, a-t-il conclu.

D'autres influenceurs ont également ajouté leurs récits pour compenser les incertitudes autour des fausses rumeurs, y compris le co-fondateur de Gnosis Martin Köppelmann et Dankrad Feist, un chercheur Ethereum.

Wrapped Ethereum est un smart contract qui accepte l'ETH et restitue un jeton ERC-20 appelé wETH, une version wrapped d'ETH indexée à un rapport de 1:1. Il vise à résoudre les problèmes d'interopérabilité sur les blockchains compatibles Ethereum en permettant d'échanger plus facilement les jetons ERC-20. Aucune raison de s'inquiéter d'une potentielle insolvabilité du contrat donc.

La véritable inquiétude devrait surtout se trouver du côté de l'impact des paroles d'influenceurs sur la communauté crypto ainsi que sur les connaissances basiques de cette dernière…

Articles qui pourraient vous intéresser