Vitalik Buterin livre son analyse personnelle sur le crash FTX

Après l’effondrement de FTX, Vitalik Buterin partage ses réflexions sur la situation et expose plusieurs failles et propose des solutions.
Vitalik FTX
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 02.10.2023 18:55

Après la chute de FTX, les réactions continuent toujours de tomber dans le rang des acteurs majeurs de l'écosystème. La dernière en date est celle de l'emblématique Vitalik Buterin. Dans son analyse, le co-fondateur d’Ethereum ne remet pas en question la technologie. Pour lui, ce sont les personnes qui constituent le problème. Pour éviter une autre situation de cette envergure, il émet certaines propositions.

Vitalik Buterin tire plusieurs leçons de la chute de FTX

Vitalik FTX analyse

L’effondrement de FTX fait toujours parler. Le co-fondateur d’Ethereum a également donné son point de vue. Lors d’une interview ce weekend, Vitalik Buterin explique que l’ensemble de l’écosystème crypto doit tirer des leçons de la chute de la plateforme de trading FTX.

Dans son entretien, il réfute le fait que la technologie qui fait fonctionner l’économie des actifs crypto soit la cause de la chute de FTX ou d’autres plateformes de trading dans le passé. Il se focalise plutôt sur les personnes qui constituent, selon lui, la cause de cette situation.

Vitalik Buterin demande aux plateformes d’échange de faire plus d’effort pour rassurer les clients. Pour lui, il ne faut pas seulement se limiter aux formalités conventionnelles.

Il déclare qu'au lieu de s'appuyer uniquement sur des “méthodes fiat” telles que les licences gouvernementales, les auditeurs, la gouvernance d'entreprise et les enquêtes sur les antécédents des personnes qui dirigent les exchanges, ces dernières pourraient créer “des preuves cryptographiques qui montrent que les fonds qu'elles détiennent on chain sont suffisants pour couvrir leurs responsabilités envers leurs utilisateurs.

Le co-fondateur d’Ethereum rappelle que l’effondrement de FTX est lié au fait que la bourse utilisait les dépôts des clients à d’autres fins sans tenir compte d’une éventuelle demande de retrait en masse. Dans l’incapacité de satisfaire les clients en cas d'afflux important de demande de retrait, puisque la liquidité disponible est insuffisante, le crash était inévitable dès le premier bankrun.

Vitalik insiste, certains membres de la communauté retrouvent leurs croyances dans ce drame : “Cela dit, de nombreux membres de la communauté Ethereum voient également dans cette situation une validation de ce qu'ils ont toujours cru : tout ce qui est centralisé est par défaut suspect.”

Chute de FTX : quelles conséquences pour la crypto ?

Le co-fondateur d’Ethereum n’est pas la seule personnalité de l’industrie à s’inquiéter des retombés négatives suite à cette situation. Le PDG de Binance, Changpeng Zhao hausse également le ton et demande aux acteurs de se montrer un peu plus crédibles. Jusque-là, les réglementations qui cadrent le secteur se concentrent sur la lutte contre le blanchiment d’argent (AML) et le Know Your Customer (KYC).

Le leader de Binance insiste à ce que la réglementation soit en grande partie orientée vers les opérations d’échange. Il évoque par exemple le contrôle des modèles commerciaux ainsi que la preuve qui atteste des réserves disponibles. D'après lui, cette nouvelle chute fait reculer l’industrie de quelques années en arrière. De même, il faut s’attendre à ce que les régulateurs soient plus rigoureux vis-à-vis des entreprises d’exchange.

Binance, le grand bénéficiaire de l’effondrement de FTX ?

Alors que les enquêtes sont en cours pour situer les responsabilités dans le crash de FTX, on constate une explosion des échanges sur Binance. Selon les informations de GoodValueCrypto, confirmées par Nomics, le volume d’échanges sur la plateforme est passé de 6,5 milliards de dollars à 26 milliards de dollars, soit une augmentation de 300%. Certes, ces derniers jours, on note une baisse de 12% sur le marché des produits dérivés et 13% sur celui de Spot. Toutefois, la plateforme de Changpeng Zhao reste bien loin devant ses poursuivants en matière de volume d’échanges.

Articles qui pourraient vous intéresser