L’USDT qualifié d’outil privilégié pour le “blanchiment d’argent” par l’ONU

Dans un récent rapport, les Nations Unies ont mis en évidence que l’USDT est devenu un outil privilégié pour le blanchiment d’argent et les escroqueries en Asie du Sud-Est.
tether usd pdg
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

L'ONU identifie l'USDT comme un moyen de paiement pour le blanchiment :

  1. L'USDT est identifié par l'ONU comme un outil majeur pour le blanchiment d'argent et les escroqueries en Asie du Sud-Est.
  2. Les plateformes de jeux en ligne illégales sont parmi les principaux vecteurs de ces activités frauduleuses utilisant l'USDT.
  3. Des opérations récentes de lutte contre le blanchiment d'argent ont permis de récupérer d'importantes sommes en USDT et en espèces.

L'USDT, un outil de fraude majeur en Asie du Sud-Est

Un récent rapport des Nations Unies (ONU) a mis en lumière l'utilisation croissante de l'USDT, un stablecoin populaire, dans des activités de blanchiment d'argent et d'escroqueries en Asie du Sud-Est.

Selon le Financial Times, ce rapport indique que les plateformes de jeux en ligne sont devenues des canaux privilégiés pour le blanchiment d'argent via l'USDT. Le rapport mentionne également l'utilisation de l'USDT dans des “escroqueries sentimentales”, connues sous le nom d'arnaque “pig butchering”.

Les plateformes de jeux en ligne, en particulier celles opérant illégalement, sont devenues l'un des véhicules les plus populaires pour les blanchisseurs d'argent basés sur les cryptomonnaies, en particulier pour ceux qui utilisent Tether

Selon le rapport de l'ONU

L'arnaque “pig butchering” consiste à établir une relation de confiance avec une victime via des plateformes de rencontre ou de réseaux sociaux, puis à la manipuler pour qu'elle investisse dans des cryptomonnaies ou plateformes frauduleuses.

L'effort des autorités pour démanteler ces réseaux criminels

Les autorités ont intensifié leurs efforts pour démanteler les réseaux impliqués dans le transfert illicite de fonds en USDT. Par exemple, une opération menée à Singapour en août dernier a conduit au démantèlement d'un tel réseau, aboutissant à la saisie d'environ 735 millions de dollars en espèces et en cryptomonnaies.

Par ailleurs, en novembre, Tether a révélé avoir collaboré avec le Département de la Justice des États-Unis en gelant environ 225 millions de dollars en USDT. Ces fonds étaient détenus dans des portefeuilles externes, associés à un groupe de trafic humain international en Asie du Sud-Est.

Ces actions soulignent l'importance de la collaboration internationale et des mesures de régulation pour lutter contre l'utilisation frauduleuse des cryptomonnaies.

Articles qui pourraient vous intéresser