La SEC qualifie ALGO de security : Les louanges de Gensler pour Algorand refont surface

Une vidéo du président de la SEC, Gary Gensler, faisant l’éloge de la technologie Algorand refait surface après que la SEC a récemment étiqueté ALGO comme une security non enregistrée.
gary gensler sec algorand
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Une vidéo vieille de quatre ans montrant Gary Gensler, le président de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, louant la plateforme de smart contracts Algorand (ALGO) a refait surface sur Twitter. L'apparition de cette vidéo coïncide avec la récente déclaration de la SEC selon laquelle ALGO est une security (un titre) non enregistrée. Dans la vidéo, Gensler qualifie Algorand de “grande technologie” tout en se proposant qu'un un réseau de smart contracts de haute performance pourrait intégrer des applications telles qu'Uber ou Lyft sur sa plateforme.

La désignation de security d'Algorand et le procès de Bittrex

ALGO fait partie des six jetons que la SEC de Gensler a qualifiés de titres non enregistrés dans le procès intenté par la SEC contre la plateforme de trading de crypto monnaies Bittrex, déposé le 17 avril. Le procès concerne l'ICO (offre initiale de jetons) d'ALGO par la Fondation Algorand en juin 2019. De nombreux internautes ont souligné la vidéo dans un tweet du 17 avril, accusant Gensler de shill (faire la promotion) ALGO. D'autres ont dénoncé l'apparente hypocrisie du président de la SEC.

Les éloges de Gary Gensler pour Algorand ont été prononcés lors d'une conférence du Massachusetts Institute of Technology (MIT) intitulée “Fintech Beyond Crisis” le 25 avril 2019. Avant de devenir président de la SEC, Gensler était professeur d'économie et de gestion mondiales au MIT. Lors de son discours, il a reconnu le fondateur d'Algorand et ancien collègue du MIT, Silvio Micali, qui semblait être présent dans l'assistance.

La vidéo refait surface a conduit certains critiques à se moquer de la situation, soulignant la baisse de plus de 90% du prix d'ALGO depuis son lancement, deux mois après le discours de Gensler.

Alors que la controverse entourant la désignation d'ALGO comme security non enregistrée se poursuit, les membres de la communauté de la cryptomonnaie gardent un œil attentif sur les développements et les déclarations de Gensler. Cette situation souligne l'importance de la clarté réglementaire pour les entreprises de crypto monnaies et les investisseurs, afin d'éviter les conflits d'intérêts.

Articles qui pourraient vous intéresser