USDC : Circle nie tout lien avec Justin Sun et ses entités

Circle, l’émetteur du stablecoin USDC, a nié les allégations de financement illicite et de liens avec Justin Sun, fondateur de Tron, dans une lettre ouverte publiée sur son blog.
circle sec binance
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités
  1. Circle a réfuté les allégations selon lesquelles l'entreprise serait impliquée dans un financement illicite ou aurait des liens avec Justin Sun, fondateur de Tron.
  2. La lettre ouverte de Circle répond à des affirmations faites par la Campagne pour la Responsabilité, un groupe de surveillance à but non lucratif.
  3. Circle affirme avoir cessé de fournir des services à Justin Sun depuis février 2023 et nie toute implication dans le financement d'organisations terroristes.

Réponse de Circle et déni des accusations

Dans une lettre ouverte publiée sur son blog, Circle, l'émetteur du stablecoin USDC, a catégoriquement nié les allégations selon lesquelles il serait impliqué dans un financement illicite ou aurait des liens avec Justin Sun, le fondateur sulfureux de Tron. Cette déclaration fait suite à des accusations portées par un groupe de surveillance à but non lucratif.

En effet, la lettre ouverte de Circle est une réponse directe aux allégations de la Campagne pour la Responsabilité (“Campaign for Accountability“), qui prétendait que Circle avait des liens étroits avec la Fondation Tron de Sun et de grands investisseurs de Wall Street. Circle, dans sa réponse, a cherché à clarifier sa position et à dissiper les doutes concernant ses opérations et ses relations commerciales.

La lettre, adressée aux sénateurs américains Elizabeth Warren et Sherrod Brown, a été signée par Dante Disparte, directeur de la stratégie et responsable de la politique publique chez Circle. Disparte a réfuté les affirmations de la Campagne pour la Responsabilité, qualifiant ces allégations de “fausses“. Il a clairement indiqué que Circle ne facilite ni directement ni indirectement le financement d'organisations comme le Hamas ou d'autres acteurs illicites.

Ni M. Sun ni aucune entité détenue ou contrôlée par M. Sun, y compris la Fondation TRON ou Huobi Global, n'ont actuellement de compte chez Circle.

Circle apporte des précision sur ses services

Disparte a également précisé que Circle avait cessé de fournir des services à Justin Sun et à ses entités affiliées, dont la Fondation TRON et Huobi Global, dès février 2023. Concernant les accusations de financement d'organisations terroristes comme Hamas ou Hezbollah, Disparte a démenti ces allégations en se basant sur des données concrètes, affirmant que seul un montant de 160 dollars en USDC avait été transféré entre des portefeuilles illicites, et qu'aucun de ces fonds n'avait été acquis auprès de Circle.

Articles qui pourraient vous intéresser