Spotify teste des playlists exclusives à certains détenteurs de NFT

Spotify expérimente une fonctionnalité de playlists (liste de lecture) réservées aux holders de certaines communautés NFT.
spotify nft playlists
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Le géant du streaming musical, Spotify s'est associé à quatre communautés NFT dans un projet pilote exclusif de ses “token-enabled playlists”, soit des listes de lecture réservées à certains holders de NFT. Actuellement, dans sa phase de test, les listes de lecture NFT sont disponibles pour les détenteurs de Fluf, Moonbirds, Kingship et Overlord. Au cours de la période de test de trois mois, les détenteurs de NFT de ces quatre communautés pourront écouter les listes de lecture organisées, qui ne seront pas accessibles aux membres d'autres communautés. L'accès aux playlists sera autorisé après avoir connecté un portefeuille Metamask, Trust Wallet, Rainbow, Ledger Live ou Zerion.

Spotify se lance dans l'industrie NFT avec une première utilité

Spotify tokens

Le groupe a publié une série d'étapes qui impliquent de lier un portefeuille crypto comme Metamask, Trust Wallet, Rainbow, Ledger Live ou Zerion pour authentifier un NFT qui déverrouille l'accès à une playlist (liste de lecture). Kingship a déclaré qu'actuellement, cette expérience n'est disponible que pour les utilisateurs d'Android aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Le fait que les utilisateurs d'iPhone ne puissent pas accéder à la fonctionnalité n'est pas surprenant étant donné qu'Apple a publié un ensemble de règles restreignant les fonctionnalités NFT en octobre dernier. Outre Kingship, d'autres communautés comme Overlord, Fluf et les Moonbirds de Kevin Rose publient également des listes de lecture qui pourraient être déverrouillées par les détenteurs de leurs tokens.

Spotify a confirmé ce pilote en commentant les tweets de Overload et Kingship sans donner plus de détails. La société a déclaré dans un communiqué qu'il s'agissait de l'un des nombreux tests sur la plateforme. “Chez Spotify, nous effectuons régulièrement un certain nombre de tests dans le but d'améliorer notre expérience utilisateur. Certains d'entre eux finissent par ouvrir la voie à notre expérience utilisateur plus large et d'autres ne servent que d'apprentissages importants. Nous n'avons pas d'autres nouvelles à partager sur les plans futurs pour le moment», a déclaré un porte-parole de Spotify. L'annonce du projet de pilote de “listes de lecture sécurisées par NFT” intervient juste avant que Spotify organise son événement Stream On.

En plus de sa fonctionnalité NFT, Spotify se lance dans l'IA

En plus de sauter dans l'espace NFT, Spotify rejoint également le battage médiatique de l'IA. Le service de streaming musical a annoncé le lancement d'une nouvelle fonctionnalité appelée AI DJ, actuellement en version bêta. Selon l'annonce, AI DJ proposera une sélection de musique organisée accompagnée de commentaires autour des pistes et des artistes d'une voix réaliste. Pour offrir une expérience d'écoute personnalisée, l'AI DJ passera au crible les dernières sorties musicales ainsi que les préférences musicales passées des utilisateurs du catalogue pour faire revivre des morceaux oubliés depuis longtemps. L'IA utilisera ensuite ces informations pour organiser une liste de lecture unique adaptée aux goûts de l'auditeur.

Cette liste de lecture sera régulièrement actualisée en fonction des commentaires des utilisateurs. Les éditeurs de Spotify utiliseront l'IA générative pour fournir aux auditeurs des informations pertinentes sur la musique, les artistes ou les genres qu'ils écoutent. Spotify a fait appel à son responsable des partenariats culturels XavierX” Jernigan pour fournir le modèle vocal du DJ. Il était auparavant l'un des animateurs de la première émission matinale de Spotify, The Get Up. Le service est désormais disponible en anglais pour les utilisateurs de Spotify Premium aux États-Unis et au Canada.

Articles qui pourraient vous intéresser