Hack crypto : la plateforme Somesing victime d’un piratage à hauteur de $11,8 millions

La plateforme sud-coréenne Somesing vient de confirmer avoir été victime d’un piratage entraînant la perte de 730 millions de ses tokens natifs SSX.
somesing hack crypto
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Somesing victime d'un hack à plusieurs millions :

  1. Somesing, une plateforme sud-coréenne de karaoké social basée sur la blockchain, a perdu 730 millions de ses tokens natifs SSX, soit 11,58 millions de dollars, suite à un piratage.
  2. L'attaque a été menée par des hackers professionnels, excluant toute implication de l'équipe de Somesing.
  3. Les échanges majeurs de crypto-monnaies en Corée du Sud ont suspendu les dépôts et retraits de SSX, alertant sur une volatilité accrue du prix suite à cette brèche de sécurité.

Retour sur un hack à plus de 11 millions de dollars

Le 27 janvier, la plateforme sociale sud-coréenne Somesing a été victime d'un hack qui a conduit à la perte de 730 millions de tokens SSX, équivalant à 11,58 millions de dollars.

L'attaque a été qualifiée de “professionnelle“, soulignant l'absence de toute implication des membres de l'équipe Somesing dans cet incident.

“Il a été confirmé que l'incident de piratage n'est lié à aucun membre de l'équipe SOMESING, et il est supposé avoir été mené par le(s) pirate(s) professionnel(s) spécialisé(s) dans le piratage d'actifs virtuels compte tenu des méthodes”

a déclaré Somesing dans son communiqué

Notez que la somme dérobée au cours du hack incluait 504 millions de tokens SSX non distribués, prévus pour être mis en circulation d'ici fin 2025, ainsi que 226 millions de tokens SSX détenus par la fondation Somesing et déjà en circulation.

Somesing est une plateforme qui récompense les utilisateurs téléchargeant des enregistrements de karaoké avec des tokens, ces récompenses étant financées par d'autres utilisateurs qui font don de tokens à leurs chanteurs de karaoké préférés.

Les mesures prises par Somesing

La plateforme a immédiatement signalé le piratage à l'Agence Nationale de Police pour enquête et prévoit d'alerter Interpol, tout en collaborant avec la Fondation Klaytn locale et la société partenaire d'Interpol, Uppsala Security, pour tracer l'attaquant et geler les actifs concernés.

À la suite de cet incident, les principaux exchanges sud-coréens, tels qu'Upbit, Bithumb et Coinone, ont suspendu les opérations de dépôt et de retrait de SSX à la demande de Somesing, mettant en garde contre une volatilité accrue des prix due à cette faille de sécurité.

La sécurité informatique reste une préoccupation majeure dans l'industrie de la cryptomonnaie, comme en témoigne le piratage de 81,5 millions de dollars du protocole lié à Klaytn, Orbit Bridge, plus tôt dans le mois.

Articles qui pourraient vous intéresser