Découvrez l'univers crypto en profondeur

Crypto : 3AC doit $27m à Moonbeam Foundation de Polkadot

Selon des documents judiciaires, le fonds en faillite Three Arrows Capital, doit plus de 27 millions de dollars au développeur Polkadot, Moonbeam Foundation.
Moonbeam 3ac

Des documents judiciaires récents montrent que le fonds crypto Three Arrows Capital (3AC) doit au laboratoire de développement de blockchain Moonbeam Foundation plus de 17 millions de dollars de stablecoins et 10 millions de dollars de jetons émis par Moonbeam.

Le prêt a été conclu en septembre 2021, avec un taux d’intérêt de 12% accepté par le fonds Three Arrows Capital (3AC).

Une lettre envoyée en juin, déclarait déjà l’intention de Moonbeam Foundation de récupérer les sommes des prêts en stablecoins : 

“Nous réitérons notre demande de remboursement immédiat du capital de nos deux prêts en cours (7MM USDC et 10MM USDT),”

Le directeur de Moonbeam, Aaron Evansa
moonbeam-polkadot 3ac

Un conflit d’intérêts avec une position particulière de Three Arrows chez Moonbeam ?

Un point intéressant soulevé par ces récents documents judiciaires concerne la relation entre Three Arrows Capital (3AC) et Moonbeam. En parallèle des différents prêts, 3AC a également été engagée par Moonbeam en tant que “consultant en liquidité” pour les jetons moonriver (MOVR) et glimmer (GLMR) du réseau.

Selon les termes de la consultation sur les liquidités, Three Arrows Capital (3AC) a été chargé par Moonbeam de faire des “efforts commercialement raisonnables pour ouvrir de nouveaux marchés” pour les deux jetons, le fonds effectuant également des “analyses de marché” et suggérant de nouveaux “exchanges appropriés” sur lesquels les jetons pourraient être négociés.

Cependant, 3AC n’était pas responsable de “la performance finale” et n’avait pas d’objectifs spécifiques en matière de volume d’échange. Les obligations étaient “limitées à la réalisation d’efforts commercialement raisonnables pour conseiller sur les méthodes permettant d’accroître la liquidité” des jetons river et glimmer.

3AC détenait plus de 10 millions de jetons GLMR et 200 000 jetons MOVR pour une valeur de plus de 10 millions de dollars aux taux actuels du marché. Ceux-ci n’ont pas été rendus à Moonbeam pour le moment.

En revanche, les documents montrent que Moonbeam a versé à 3AC une somme de 90 000 dollars à titre d’honoraires semestriels échelonnés pour les services de consultation.

Ce genre de double relation semble être monnaie courante dans l’écosystème crypto et pourrait être l’une des raisons pour lesquelles la chute de grosses sociétés peut rapidement s’avérer catastrophique pour une grande partie de l’écosystème, tant les projets sont reliés entre eux.

Articles qui pourraient vous intéresser