FTX va lancer son propre stablecoin natif dans un avenir proche

Le PDG de FTX, Sam Bankman-Fried déclare travailler pour créer un stablecoin natif de l’exchange dans un avenir proche.
sbf ftx stablecoin-min
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 07.09.2023 00:00

Depuis un moment, l'échange de crypto-monnaie FTX travaille à la création de son propre stablecoin selon le PDG Sam Bankman-Fried dans une interview accordée à TheBigWhale. Un partenaire devrait se charger de l'émission du stablecoin, comme l'avait fait Binance lors du lancement du BUSD en partenariat avec Paxos.

L'annonce du PDG de FTX sur la création d'un stablecoin

FTX stablecoin SBF

Interviewé par TheBigWhale, le fondateur milliardaire déclare ceci au sujet de la création d'un stablecoin FTX : “Je pense que vous entendrez probablement quelque chose de notre part à ce sujet dans un avenir pas si lointain“. Contrairement aux crypto-monnaies plus volatiles comme Bitcoin ou Ethereum, un stablecoin à pour objectif de maintenir son prix de façon stable en étant adossé à une monnaie fiduciaire. Les stablecoins les plus populaires, comme l'USDT de Tether et l'USDC de Circle, sont indexées sur le dollar américain.

Le patron de FTX a indiqué que bien que l'entreprise a déjà le savoir-faire pour fabriquer son propre stablecoin; c'est un projet que l'entreprise préférerait faire en partenariat, pour de nombreuses raisons.

Il déclare à cet effet : «Nous avons attendu de le faire parce que, je pense que dans une certaine mesure, nous pensons que coopérer là-dessus peut être très puissant et cela repose en grande partie par notre tentative de trouver les partenaires avec lesquels nous serions vraiment ravis de travailler».

Cela survient seulement quelques temps après l'annonce d'SBF du début de “la deuxième grande guerre des stablecoins” sur Twitter, en réponse à la décision de Binance de convertir automatiquement d'autres stablecoins en son propre stablecoin, le Binance USD (BUSD).

À l'époque, Bankman-Fried notait que des taux d'intérêt positifs signifient désormais que les stablecoins offrent plus de revenus. FTX est “probablement l'un des plus grands acteurs de l'écosystème stablecoin” en ce moment, a-t-il ajouté.

FTX, acquisitions et levées de fonds

Bankman-Fried a également confirmé dans l'interview que FTX envisageait également une autre levée de fonds, afin d'alimenter sa frénésie d'acquisition. Avec sa trésorerie actuelle comprise entre 1 et 4 milliards de dollars , FTX est “en excellente position pour réaliser des acquisitions de petite et moyenne taille” a-t-il déclaré.

Selon le PDG, si FTX veut faire de grandes acquisitions et qu'il ne veut pas dépenser tout l'argent dont il dispose pour cela, alors une levée de fonds serait très utile. “En même temps que nous examinons d'éventuelles acquisitions, nous envisageons également potentiellement de faire une levée de fonds“, déclare Bankman-Fried.

Lorsqu'on lui demande si FTX envisagerait d'essayer de s'emparer de l'application de trading populaire Robinhood, comme on le sentait plus tôt cette année, SBF réitère : «Nous pourrions acheter une entreprise comme Robinhood, mais ce n'est pas ce que nous envisageons pour le moment. Notre défi est de continuer à croître de manière organique ».

L'interview a également abordé la question de l'installation dans l'hexagone. FTX envisagerait de suivre l'exemple de Binance et d'établir un siège européen à Paris. En effet, Bankman-Fried a indiqué que la capitale française serait un choix évident. «Dans la mesure où nous recherchons un endroit central pour l'Europe, non seulement en termes de localisation, mais en termes de rôle joué, il est difficile d'être plus central que la France et Paris».

Articles qui pourraient vous intéresser