Régulation : L’Australie va lancer son propre CBDC

La banque centrale australienne vient d’annoncer le lancement d’un pilote pour explorer les cas d’utilisations d’une CBDC en Australie.
Australie CBDC

À l’heure actuelle, la mise en œuvre d’une monnaie numérique de banque centrale est un sujet brulant pour les gouvernements du monde entier. L’Australie mise sur leur développement et annonce la création d’un pilote pour le lancement futur de son propre CBDC.

Cette annonce faite par la banque centrale australienne intervient dans un contexte de grande tension entre les acteurs du marché des crypto monnaies et les régulateurs. Ce projet sera mis en œuvre en collaboration avec le Digital Finance Cooperative Research Centre (DFCRC).

Le DFCRC est un programme de recherche de 180 millions de dollars financé par des partenaires industriels, des universitaires, mais également le gouvernement australien. Enfin, le département du trésor australien participera en tant que membre du comité de pilotage du projet pour analyser la viabilité d’une CBDC en Australie.

La mission du DFCRC est de réunir les différents acteurs du secteur financier et du monde universitaire avec les régulateurs afin de développer et d’exploiter la transformation numérique des marchés financiers. De fait, sa désignation en tant qu’acteur majeur pour la création d’un CBDC australien semble naturel.

En savoir plus sur : Reddit s’appuie sur FTX pour créer sa stratégie web3

L’Australie lance un pilote pour explorer les cas d’utilisations d’un potentiel CBDC

L’Australie considère, certainement à juste titre, que l’utilisation d’une CBDC est inévitable dans la société de demain. En ce sens, la banque centrale explique que des recherches majeures ont déjà été menées par différentes banques centrales dans le monde entier sur la faisabilité et la conception technique d’une CBDC.

Dès lors, sa stratégie ne repose pas sur le seul déploiement d’une monnaie numérique, mais surtout sur les cas d’utilisations qui auront pour caractère de bouleverser les marchés financiers. Ainsi, ce pilote aura pour utilité d’explorer les modèles commerciaux innovants qui pourraient voir le jour grâce au lancement d’une CBDC.

Ce pilote s’établira sur un an et seulement certains acteurs triés sur le volet pourront en faire partie. En effet, le développement de ce futur CBDC australien sera effectué dans un environnement fermé pendant la durée du pilote.

Néanmoins, toute entité intéressée pourra intégrer le pilote si elle parvient à convaincre la banque centrale de la pertinence de sa candidature. Ainsi, l’objectif des futurs participants sera de démontrer la manière avec laquelle une CBDC pourrait être utilisée au sein de la société pour offrir des services de paiements innovants, et à forte valeur ajoutée, aux ménages et aux entreprises.

CBDC Australie

Une initiative qui doit permettre de faire avancer la recherche mondiale sur le sujet

Au-delà de l’aspect national, ce pilote aura pour intérêt d’offrir une perspective inédite aux gouvernements du monde entier. En ce sens, un rapport sur les résultats du projet, notamment sur l’évaluation des différents cas d’utilisation développés, sera publié dès la fin du projet. Cette analyse devrait permettre d’affiner la compréhension des considérations technologiques, juridiques et réglementaires associée au lancement d’une CBDC.

Le gouverneur adjoint de la banque centrale australienne estime que « ce projet est une étape importante pour l’Australie dans son travail pour mettre en œuvre une CBDC » tandis que le directeur général de la DFCRC, Andreas Furche, explique « que les principales questions de recherche sont maintenant de savoir les avantages économiques d’une CBDC ».

0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser