DeFI : Fei Protocol au bord de l’implosion après son hack ?

Fei Protocol, victime d’un hack en avril, est au bord de l’implosion après que plusieurs propositions de remboursement aient échoué.
ens crypto hack
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 22.08.2022 18:53

Depuis le début de l’année 2022, la recrudescence des hacks de protocole inquiète la communauté des crypto monnaies. En avril 2022, le protocole de DeFI, Fei Protocol, a subi un hack retentissant se traduisant par une perte de 80 millions de dollars pour les utilisateurs.

Le 19 août, le fondateur de Fei Protocol s’est exprimé pour proposer une solution visant à rembourser les fonds des utilisateurs. Néanmoins, les retours de la communauté ont été particulièrement cinglants en refusant presque catégoriquement de participer à ce que certains considèrent comme une mascarade. 

En réalité, pour comprendre la complexité profonde de la situation, il faut remonter quelques mois en arrière pour observer les comportements douteux consécutifs à l’exploitation de la faille par des hackers.

En savoir plus sur : CZ accuse FTX de manipuler son carnet d'ordre ?

Fei Protocol refuse de rembourser ses utilisateurs après le hack

Tout d’abord, un point de contexte est important pour considérer tous les tenants et aboutissants de cette histoire. Au départ, Fei Protocole est tout simplement un stablecoin algorithmique avec une proposition de valeur similaire à TheDAI, mais avec des vulnérabilités plus palpables. 

En fin d’année 2021, Fei Protocole décide de fusionner avec Rari Capital DAO, un protocole spécialisé dans l’établissement de pool de prêts dans la DeFI nommé Fuse.

Cette nouvelle entité, dont le token $TRIBE devient l’élément central, doit permettre à n’importe qui de créer une pool de liquidité dans la DeFI en utilisant le stablecoin développé par Fei Protocol.

hack fei protocol

Alors que les premiers mois offrent des perspectives positives, Fei Protocol se fait hack en avril 2022 ayant pour conséquence directe de faire perdre des millions de dollars aux membres de la communauté de Fuse, mais aussi aux utilisateurs des différentes pools de liquidités.

Malgré ces pertes colossales, les membres de la DAO voteront rapidement une proposition de gouvernance (TIP-112) ayant pour conséquence de rembourser toutes les victimes du hack sans exception. À la surprise générale, plusieurs semaines passeront sans qu’aucune action réelle pour rembourser les victimes ne soit prise par les fondateurs de Fei Protocol. 

Alors que le marché sombrait dans le Bear market, ces derniers sont réapparus pour annuler unilatéralement le vote précédent en estimant que les conditions de vote ne permettaient pas d’assurer l’intégrité de la décision. 

En conséquence, un nouveau vote est proposé à la communauté, mais étonnamment cette nouvelle tentative s’avère infructueuse puisqu'une majorité des membres de la DAO semble s’opposer à restituer entièrement les fonds aux victimes.

Le fondateur de Fei Protocole réapparait avec une nouvelle proposition pour rembourser les victimes

Le flou total des derniers mois s’est vu éclaircir par un tweet du fondateur de Fei Protocol à la mi-août. Ce dernier propose à la communauté une énième proposition (TIP-121) avec l’intention de rembourser les victimes du hack

Pourtant la communauté s’est très vite alarmée sur cette proposition en lui reprochant de manquer de précision sur le délai, mais en s'interrogeant surtout sur le chiffrage pour effectivement rembourser les utilisateurs victimes de cette faille. 

Selon un membre de la communauté « la confiance avec le protocole a été brisée, et une proposition aussi vague rédigée à la va-vite par une armée d’avocats ne sera certainement pas en la faveur des utilisateurs ». 

En tout état de cause, cette proposition sera certainement la dernière effectuée par Fei Protocol. En effet, la rédaction de cette dernière inclut que « dès l’achèvement de cette proposition, et indépendamment de l’échec ou de la réussite de ses différents éléments, Fei Labs ne participera plus à la DAO ». 

L’espoir pour les victimes de récupérer leurs fonds par le biais d’une proposition acceptée par la DAO semble mince. Désormais, un recours devant la justice apparaît comme la solution idoine pour ces derniers. 

Articles qui pourraient vous intéresser