Découvrez l'univers crypto en profondeur

Vitalik Buterin vend ses mème-coins, les cours s’effondrent

Dernière modification effectuée le 10.08.2022 00:36

Vitalik Buterin, le célèbre programmeur co-créateur du réseau Ethereum, a réalisé des dons de plusieurs dizaines de millions de dollars après s’être débarrassé de jetons sur le thème des chiens-mèmes. 

Une liquidation surprise

Ce mercredi 13 mai, Vitalik Buterin a réalisé en très peu de temps la vente de 3 crypto monnaies. Le Shiba Inu (SHIB) , l’Akita Inu (AKITA) et le Dogelon Mars (ELON) ont en effet été vendus de manière massive par le créateur d’Ethereum

Des jetons qui avaient été donnés 

C’est dans le cadre d’une stratégie de distribution inhabituelle que Vitalik Buterin avait reçu une grosse quantité de ces jetons. Déposés sur l’adresse publique du développeur dans le but de les « brûler », c’est la moitié de la quantité de jetons-mèmes sur le thème des chiens qui avaient été envoyés à Vitalik pour les retirer du marché, sans la moindre idée que celui-ci allait les vendre de manière aussi radicale.

Une vente pour réaliser des dons 

Ce n’est pas sans idée derrière la tête que Vitalik Buterin a réalisé cette grande vente. C’est au total la valeur en coins d’1,5 milliards de dollars qui ont été redistribués à des associations caritatives par Buterin.

Selon les transactions publiques visibles sur la blockchain d’Ethereum, ce n’est pas moins de 500 ETH et 50 trillons de SHIB qui ont été distribués au Indian COVID-Crypto Relief Fund, une association caritative luttant face aux conséquences de la propagation du Covid en Inde. 

Buterin, dans son élan de générosité soudain, a notamment fait un don d’ETH et d’ELON a l’association Mathuselah Foundation, spécialisée en ingénierie relative à la médecine régénérative, pour une valeur de 336 millions de dollars.

Cours du Shiba Inu (SHIB) après le don de Vitalik

Une hécatombe sur le marché des Altcoins

Les crypto monnaies sur le thème des mèmes-chiens avaient décollé ces derniers temps, profitant de la tendance haussière exceptionnelle du Dogecoin, qui menait cette mode des chiens sur le marché des altcoins. 

Les opérations financières de grande ampleur réalisées par Vitalik Buterin en seulement quelques heures n’ont pas été sans conséquence pour le marché des crypto monnaies concernées. C’est alors des baisses de plus de 30 % pour le Shiba Inu, 50 % pour l’Akita et plus de 73 % pour le Dogelon Mars qui ont été recensées en une seule journée. 

Des avis divisés sur internet

Si l’on a pu se rendre compte ces derniers temps que la grande majorité des avis sur l’univers des crypto monnaies circulait sur les réseaux sociaux, ce n’est pas sans réaction de l’opinion publique sur Twitter que Vitalik Buterin a pu réaliser ces importantes opérations. 

Un représentant de la liberté pour certains 

D’une part, certains ont défendu l’action menée par Vitalik Buterin. Mis en avant comme symbole des principes du marché libre, les opérations du développeur ont été perçues comme une provocation à l’égard de ceux qui cherchent le profit rapide à tout prix sur le marché, en poussant le développement de certaines crypto monnaies sans pour autant défendre un véritable projet. Buterin a alors montré que l’usage de ces altcoins ultra volatiles pouvait servir à une cause noble, dans un but non spéculatif et pour l’intérêt du bien commun. 

Un acte de traîtrise pour d’autres

D’un autre côté, de nombreux récents arrivants sur le marché des crypto monnaies sont furieux contre le jeune développeur. Si ces nouveaux traders avaient placé leur confiance dans des actifs nouveaux en osant prendre des risques, cet événement leur a rappelé qu’il faut toujours investir ce que l’on est prêt à perdre. Les opérations du créateur d’Ethereum ont été perçues comme un acte de mauvaise foi. En effet, les jetons avaient été déposés sur le compte public de Vitalik dans le but de les « brûler » et ainsi les retirer du marché. Pour une partie de l’opinion publique, cette démarche aurait dû être respectée. 

Les traders ont perdu des milliards en gains non réalisés. En signe de révolte face à l’action soudaine de Buterin, l’un d’entre eux a même dépensé $1,600 en GAS pour créer un jeton ERC-20 appelé “F*** Vitalik Buterin”. On peut alors imaginer que le portefeuille public de Vitalik Buterin ne sera sans doute plus jamais utilisé pour brûler des crypto monnaies.

Articles qui pourraient vous intéresser
canada restrictions
Lire plus

Régulation : Le Canada impose des restrictions insensées

Le régulateur du Canada impose de nouvelles restrictions aux plateformes d'échange de cryptomonnaies enregistrées auprès d'elle. En effet, leurs utilisateurs n'ont plus le droit d'acheter certaines cryptomonnaies au delà d'un certain montant décidé annuellement.