Crypto : Minecraft interdit l’utilisation de NFT dans son écosystème

Mauvaise nouvelle pour l’écosystème, le jeu vidéo Minecraft interdit l’utilisation des technologies Blockchain et NFT.
minecraft nft
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Mojang Studios, le célèbre studio de développement de jeux vidéo, a récemment annoncé vouloir bannir l’utilisation de tokens non fongibles (NFT) et de la technologie Blockchain au sein de sa franchise phare, Minecraft.

Selon le communiqué publié ce jeudi, Mojang Studios considère les NFT comme un modèle qui “crée une propriété numérique basée sur la rareté et l'exclusion”, ce qui va à l’encontre de ce pour quoi Minecraft a été créé, à savoir l'égalité entre tous les utilisateurs.

Les NFT peuvent créer des modèles de rareté et d'exclusion qui entrent en conflit avec nos directives et l'esprit de Minecraft.

Selon le communiqué

Le rapport appuie également sur le fait que les NFT soient énormément spéculatifs, et que la mentalité des détenteurs de NFT puisse diverger avec celle des utilisateurs qui jouent simplement pour le plaisir de jouer. Ce qui, selon eux, est formellement incompatible avec la “joie et le succès à long terme de nos joueurs”.

De ce fait, le studio suédois suspend l’intégration de ces technologies au sein des applications clients et des serveurs Minecraft, en plus d'interdire à quiconque de créer des NFT liés au contenu du jeu tel que les mondes, les skins ou tout autre élément provenant de son écosystème virtuel.

minecraft blockchain

Lancé en 2011, le jeu cubique Minecraft a très rapidement connu un énorme succès auprès des gamers du monde entier. À tel point que ça en est devenu le jeu vidéo le plus vendu de tous les temps, avec plus de 238 millions de ventes recensées au total, et près de 100 millions de joueurs réunis chaque mois.

En 2014, la société a été rachetée par le géant Microsoft pour un montant de 2.5 milliards de dollars. Nous connaissons tous la position actuelle du fondateur de Microsoft, Bill Gates, envers les crypto monnaies et la technologie blockchain en général. Après réflexion, il était donc assez probable de voir tôt ou tard ce changement entrer en vigueur.

Les projets NFT basés sur Minecraft en chute libre depuis l’annonce

Bien que cette annonce puisse paraître insignifiante pour certains, cette dernière cause en réalité un gros désordre chez les projets qui ont entièrement basé leur token ou leur collection NFT sur le jeu vidéo Minecraft. Nous pouvons notamment y retrouver “NFT Worlds”, une plateforme décentralisée basée sur le code source de Minecraft.

nftworlds minecraft

La collection, qui s’est pendant longtemps trouvée en haut du classement sur Opensea, se voit aujourd’hui fortement impactée par cette nouvelle. En effet, le floor price de ses NFT est passé d’environ 3.3 ETH à moins de 0.4 ETH en l'espace de quelques heures seulement après la publication du communiqué. Sans parler de leur token natif, le WRLD, qui a chuté de près de 70 % à l’heure où nous rédigeons ces lignes.

Les équipes derrière NFT Worlds ont très rapidement réagi en publiant dans l’heure suivant l’annonce, un communiqué sur leur serveur Discord détaillant les différentes options qui s’offrent à eux.

Nous travaillons pour déterminer dans quelle mesure cela nous affectera, et avons également prévu des pivots potentiels qui nous permettront de continuer.

a déclaré “ArkDev”, le cofondateur de NFT Worlds

Dans un premier temps, NFT Worlds déclare essayer d’entrer en contact avec les auteurs de ces nouvelles restrictions, “afin de comprendre les détails de ce changement de politique”, tout en essayant de trouver une solution alternative qui soit bénéfique pour tout le monde.

Dans le cas où aucune alternative n’est trouvée, NFT Worlds explique avoir plusieurs idées en tête : à savoir transiter vers son propre moteur de jeu similaire à celui utilisé par Minecraft, ou bien de pivoter vers une plateforme GameFi. Nous vous invitons à lire l'entièreté du communiqué pour plus de détails.

Articles qui pourraient vous intéresser